AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!
anipassion.com
Partagez | 
 

 Nouvelle constitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Nouvelle constitution   Mar 19 Fév - 16:26

Connaissez vous le site Plan C? C'est un site qui propose d'écrire une nouvelle constitution pour remplacer la constitution actuelle de la France et créer une sixième république. L'idée n'est pas mauvaise mais les propositions de constitutions sont affligeantes. Je vous propose qu'on travaille ensemble sur un projet de constitution qui serait mieux adapté pour créer une société Libre et Transhumaniste et de la partager sur ce site affin de faire connaître nos idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle constitution   Mer 20 Fév - 21:17

Introduction du projet

-Considérant que notre civilisation est ancienne de plusieurs milliers d'années et que nous avons l'expérience de nombreux systèmes politiques plus ou moins efficaces ayant tous des avantages et des inconvénients .
-Considérant que nous avons à notre époque les moyens technologiques et les connaissances suffisantes pour élaborer un système politique beaucoup plus efficace, pour éradiquer la misère et l'ignorance, réduire la souffrance et repousser la mort.

Nous estimons qu'il est de notre devoir de créer un système politique qui permette à chaque individu de s'épanouïr au maximum de ses capacités, dans la liberté et dans le respect des autres de leurs droits et de leurs libertés.

En Conséquence nous proposons à la nation un projet de constitution qui nous semble apte à remplir cette mission.

Cette démarche s'inscrit dans la longue épopée philosophique de l'humanité des sciences, de la raison, de la liberté, de l'amour, du progrès, et de richesse tant matérielle que Spirituelle.

Principes importants ayant guidés le projet

-La constitution doit rester pure, c'est à dire la plus neutre possible et ne refleter aucune tendance idéologique. Elle découle d'une démarche scientifique désintéressée des questions morales, ou ethiques qui relèvent de la pensée individuelle.

-La constitution doit être simple, affin que tous le monde puisse la comprendre quelque soit sont niveau, et puisse défendre ses droits en opposant la constitution à toute atteinte illégitime contre sa personne.

-La constitution doit limiter les pouvoirs de l'état affin d'interdire tout dépassement du rôle de l'état qui pourrait porter atteintes aux droits de l'individu. Elle doit définir le cadre dans lequel il est légitime que l'état intervienne, et le cadre dans lequel sont intervention devient illégitime.

-La constitution doit garantir des institutions qui permettent à chaque individu de s'épanouïr matériellement et spirituellement au maximum de ses capacités sans subir d'oppression de la part des autres individus et ou de la part des institutions publiques ou privées, ainsi que des mouvements d'opinion idéologiques politiques et ou religieux.

-La constitution doit protéger les institutions de toute tentatives Oligarchique, de toute proffessionalisation et de toute carriérisation de la politique. Elle doit écarter de la sphère législative toute influence des médias, et mouvements d'opinion Religieux et ou politiques.

-La constitution doit garantir un haut niveau d'éducation, de culture scientifique et d'information affin de protéger la population de l'influence des mouvements d'opinion religieux et ou politiques pour que le peuple et ses représentants puissent prendre des décisions sur la base de faits objectifs et d'une démarche scientifique, et non sur la base d'opinions subjectives, de rumeurs ou de croyances infondées.

-La constitution doit entériner le fait que le but de la civilisation est de faire progresser matériellement et spirituellement chacun de ses individus la constituant dans le respect des libertés et des droits de chacun. La civilisation doit s'organiser de manière à pouvoir offrir à toute personne de part sa naissance, les moyens élémentaires à sa vie et à son épanouïssement matériel et spirituel.

Assemblée constituante

L'assemblée populaire sera composée de tous les citoyens, quelque soit leur âge et leur niveau. Chacun pourra grace à internet, faire des propositions sous forme de cahiers de doléances. Toutes les propositions seront Librement consultables sur internet et chacun pourra les commenter et et leur donner des points allant de "pas du tout d'accord" à "tout à fait d'accord" . Les propositions les mieux nottées seront étudiées par l'assemblée constituante composées de personnes tirées au sort parmis les volontaires. Ne pourront être volontaires que les personnes ayant un certain niveau d'éducation (à déterminer) et qui passeront un examen d'aptitude démontrant qu'ils ont un niveau de culture scientifique suffisent pour comprendre les enjeux de la nouvelle société et créer une constitution en appliquant une démarche scientifique idéologiquement neutre et désintéressée des questions personnelles d'éthique et de morale.
Chaque volontaire tiré au sort, pourra venir avec une liste de soutiens, chaque soutient sera pondéré par le niveau d'éducation de la personne signataire. Les volontaires ayant le plus de points auront plus de poids dans les décisions de l'assemblée constituante.

Le résultat sera soumis à l'approbation populaire par référundum. Tous les citoyens ayant un niveau d'éducation suffisent (à déterminer) pourront participer au suffrage. Le droit de voter ne sera donc pas accordé en fonction de l'âge mais en fonction des capacités intellectuelles de chacun. La valeur de chaque bulletin de vote sera pondérée en fonction du niveau d'éducation de chaque électeur.

La constitution devra être resoumise à référundum tous les X ans (à déterminer) affin que chaque génération puisse renouveler son approbation ou désaprouver la constitution et demander une nouvelle assemblée constituante pour la modifier ou la ratifier de nouveau.

Le préambule

La morale, n'est pas un fait objectif, mais une opinion. Or chacun a droit à son opinion tant que celle ci ne porte pas atteinte à la liberté et aux droits d'autrui. Objectivement, nous pouvons dire que le but de la civilisation est de permettre à chacun et à tous le monde de progresser individuellement et collectivement. Nous reconnaissons que l'individu est l'unité première de la société et que la société existe pour permettre aux individus de s'épanouïr. Le progrès est une conséquence de la recherche, elle même dépendante de l'information. Nous comprenons l'importance primordiale de l'information en tant que source de progrès, donc d'épanouïssement. En conclusion, nous pouvons déterminer un sens universel à la civilisation qui devrait guider toute décision politique. Le but de la politique est de permettre le progrès. Ce qui implique une conservation et un accroissement de l'information. La vie étant une source d'information innestimmable, la vie en devient par la même une chose sacrée, en particulier la vie consciente. La politique a donc pour mission concrète de protéger la vie et de permettre à la vie de s'étendre tant dans l'espace que dans le temps. Nos objectifs sont donc une diminution de la souffrance et une prolongation de la vie autant que possible.

Les institutions

Le pays est constitué d'une fédération de communes Libres. Chaque commune est libre d'adhérer à la fédération à plusieurs niveaux et de plusieurs manières possibles ou le cas échéant de participer à une autre Fédération y compris avec d'autres communes de cette Fédération. Une commune peut faire parti de plusieures Fédérations.

Au niveau local

Les administrés de chaque commune, choisissent leurs représentants par tirage au sort pour un mandat de 1 an renouvelable. Tous les administrés d'une commune peuvent se présenter au tirage au sort à condition de faire preuve d'un niveau d'éducation suffisent. Tous les administrés volontaires de la commune participent au conseil municipal quelque soit leur niveau d'éducation, et possèdent un droit à la parole qui les autorisent à proposer des mesures aux représentant de la commune. Les administrés peuvent révoquer leurs représentants par référundum et exiger un bilan de leur mandat pouvant éventuellement aboutir à des sanction ou a des récompenses selon la qualité de la gestion de la commune.

Au niveau national

L'assemblée des citoyens regroupe tous les citoyens du pays, quelque soit leur âge et leur niveau d'éducation. Chaque citoyen peut envoyer ses doléances par internet qui seront étudiées par les représentants de l'assemblée, tirés au sort parmis les volontaires pour un mandat de 1 an. Ne pouront être volontaire que les citoyens ayant un niveau d'éducation suffisent (à déterminer). Les mandataires pourront être révoqués soit par référundum citoyen déclenché à partir d'un nombre X de signatures (à déterminer), soit par vote de l'assemblée constituante à la majorité des 3/4 si elle constate une atteinte à la constitution de la part des mandataires. L'assemblée constituante devra établir le bilan de chaque mandat et sanctionner ou récompenser les mandataires en fonction de la qualité de leur mandat.
Les référundums ne peuvent avoir pour objectif que de révoquer les mandataires défaillants, et non d'imposer des lois risquant de porter atteinte aux droits ou au liberté d'une partie de la population. Le droit de vote ne sera pas accordé en fonction de l'âge mais en fonction du niveau d'éducation, et le bulletin de vote sera pondéré par le niveau d'éducation de l'électeur.

L'assemblée constituante ayant pour objectif de s'assurer que la constitution est bien respectée et de faire le bilan de chaque mandat, sera renouvellée tous les X ans (à déterminer) par tirage au sort parmis les volontaires de l'assemblée des citoyens. Seuls pourront être volontaires les personnes qui on un certain niveau d'éducation (à déterminer).

Le pouvoir législatif

Les représentants de l'assemblée citoyenne (nombre à déterminer) constituent le coeur du système législatif. Ils votent les lois proposées par les comités d'experts indépendants. Le vote est pondéré par le niveau éducatif des représentants et par leurs listes de soutients. Pour être promulgée une loi doit obtenir la majorité des 2/3 des points au minimum.

Les comités d'experts indépendants sont formés par les élites scientifiques et technologiques de la nation choisis parmis les volontaires dans les universités publiques. Peuvent être volontaires les chercheurs, et les étudiants de derniers cycles sous recommandation d'un chercheur. Les candidats sont choisit au final par tirage au sort. Sont exclus d'office du tirage au sort tout candidat étant employé par une entreprise privée ayant des intérêt dans la question débattue par le comité. Ces comités d'experts sont indépendants et leur financement exclusivement public doit être garantis par la loi affin d'être indépendant financièrement des lobbys industriels.
Les comités d'experts indépendants étudient les doléances de l'assemblée des citoyens, et proposent à leur tour des projets de lois valides aux représentants de l'assemblée des citoyens.

Le pouvoir exécutif

Le gouvernement est constitué des mandataires (nombre à déterminer) tirés au sort pour 1 an parmis les représentants des communes. Son rôle se limite à employer la force publique pour faire appliquer la loi. Le gouvernement n'a pas le droit de promulguer une loi.

Le pouvoir judiciaire

Le pouvoir judiciaire doit être indépendant de tout intérêt financier privé, les magistrats seront donc titularisés fonctionnaires et auront un salaire fixe avec interdiction de toucher des revenus suplémentaires dans le domaine de la justice, sauf en tant que conseiller judiciaire mais avec interdiction de plaider dans un tribunal pour une affaire qui concerne un client.

Le pouvoir Monnétaire

La création de monnaie est Libre. Les collectivités locales, les associations, les entreprises privées et les banques peuvent créer toute sorte de monnaies scripturales ou fiduciaire et en fixer librement la valeurs selon leurs propres critères. L'état ne peut pas interdire une monnaie et ne peut pas non plus emmettre sa propre monnaie, par contre il peut confier aux banques coopératives indépendantes la mission d'emettre une monnaie de référence nationale.

Les banques sont Libres et peuvent être privées ou coopératives. Il peut exister des banques spécialisées (dans le dépot ou les affaires) ou des banques universelles, ainsi que des systèmes de crédit de particulier à particulier.
L'état ne peut pas posséder sa propre banque mais peut impulser la création de banques coopératives et de système de crédit de particulier à particulier, a condition qu'elles deviennent indépendantes dès l'instant de leur création.

Le pouvoir Financier

Pour limiter la spéculation sur les matières premières, l'énergie et l'alimentaire, l'état, les collectivités locales, les associations et les coopératives sont autorisés à créer des réseaux indépendants de distribution évitant les circuits spéculatifs et garantissant un prix bas, et un revenu équitable au producteur et au distributeur, ainsi que des labels de qualités envirronementaux et sociaux. Une foi crées, ces réseaux doivent devenir indépendants de l'état.

Pour limiter la spéculation immobilière, la propriété privée et ou collective est justifiée par l'utilité. La constitution autorise l'état et les collectivités locales à se saisir d'un bien immobilier ou d'un outil de production inutilisé contre un certain pourcentage de sa valeur estimée (a déterminer).
Toute expropriation alors que le bien est utilisé par son propriétaire doit faire l'objet d'une compensassion égale à la valeur du bien plus 1/4 (ce chiffre peut être modifié) et doit être justifié par l'utilité générale légalement constatée et soumise à l'approbation d'un référundum local. L'état et les collectivités locales sont autorisées à fixer une valeur indicative à tout bien immobilier en vente ou en location. La vente ou la location d'un bien peut dépasser la valeur indicative, mais si la valeur de vente ou de location dépasse la valeur indicative dans un but de dissuasion, les collectivités locales et ou l'état peuvent réquisitionner ce bien temporairement en attendant que le propriétaire fasse une nouvelle offre non dissuasive.

L'état doit respecter le secret Bancaire. Il n'a pas le droit de règlementer l'activité des banques mais peut exiger de celles ci qu'elles offrent un certain niveau de garanties à leurs clients. Toute nationalisation ou aide publique accordée à une banque privée ou coopérative, ne peut subvenir qu'en situation d'urgence quand la sauvegarde des épargnes des clients nationaux l'éxige, et doit faire l'objet d'un référundum.

Le pouvoir médiatique

Les médias sont libres, et constituent un contrepouvoir, Indépendant de l'état. La liberté d'expression pleine et entière sera rétablie et toute censure supprimée.

L'attribution et la location des fréquences Radio et TV, se fait par un comité désigné par les universités publiques. Peuvent être volontaires les chercheurs et les étudiants parainés par des chercheurs. Le comité est choisi parmis les volontaires par tirage au sort.
Le comité attribue une fréquence et un prix de location en fonction de la qualité objective et scientifique du contenu. Sont exclus d'office du comité tous ceux qui sont liés par des intérêts financiers dans un média Radio ou TV, ou dans la publicité

L'état et les collectivités locales participent à la création d'un réseau internet très haut débit accessible à tous. Ce reseau deviendra à terme une coopérative indépendante, financée par les adhérents et contrôlée par eux de façon démocratique. Election d'un conseil directeur par tirage au sort parmis les adhérants volontaires ayant un niveau suffisent en informatique (à déterminer), pour une durée de 1 an. Cette coopérative s'occupera de l'entretient des lignes, des équipements, des Fournisseurs d'accès utilisant ce réseau, affin de garantir un accès universel à internet dans le respect de la neutralité du net.

Un comité désigné par les universités publiques, composé de tirés au sort parmis les chercheurs et des étudiants parainés par des chercheurs; aura pour mission de créer un site d'information universel comprennant une encyclopedie des données publiques statistiques, un argus des médias donnant une notte à chaque média selon la qualité de son contenu, ainsi qu'un système permettant de dénoncer les erreurs scientifiques et les contre vérités commises par les médias. Sont exclus d'office de ce comité tous ceux qui sont liés à des intérêts financiers dans le domaine des médias. Ce comité sera financé par les bénéfices du réseau national coopératif d'internet très haut débit.

L'information objective étant d'une importance capitale pour prendre les meilleures décisions, l'existence d'un service public des statistiques et de l'information scientifique est indispensable. Le rôle de ce service public, financé par l'état, sera d'étudier la société sous tous ses angles et de produire des statistiques officielles qui seront archivées et librements consultables sur internet. Cette source d'information objective devra être indépendante de tout Lobby économique, politique, ou autre. Les personnes Liées à des intérêts financiers de grands groupes industriels ne pourront pas être employés dans ce service public.

Budget de l'état et des collectivités locales.

Le principe de tout impôt est de payer une cotisation en échange d'un service. Tout impôt ou toute taxe à valeur idéologique, morale ou incitative est interdite.

La constitution n'autorise que 3 impôts. L'impôt sur le revenu, la TVA, et la taxe immobilière.
L'état et les collectivités locales ne peuvent pas créer d'autres impôts. Affin d'éviter la dérive fiscale, un seuil maximal est fixé pour chaque impôt dans la constitution.

Impôt sur le Revenu 25% (chiffre modifiable)
TVA 10% (chiffre modifiable)

La modification du seuil maximal de l'impôt sur le revenu ou de la TVA nécéssite un référundum national.

taxe immobilière 15% de la valeur locative (Chiffre modifiable)

Une commune peut exeptionnellement modifier la valeur maximale de sa taxe immobilière. Celle ci nécessite un référundum municipal. La modification est valable pour une durée d'un an, au bout de laquelle un autre référundum est obligatoire pour maintenir la valeur modifiée sinon elle revient automatiquement au taux constitutionnel.

L'état à le droit de créer des entreprises publiques dans un but commercial affin d'apporter un financement suplémentaire au trésor public. Mais tout monopole public est interdit par la constitution. Sauf dans le domaine executif, qui comprend la police et les prisons.

Le déficit public est interdit. L'état n'a pas le droit d'emprunter de l'argent sur les marchés financiers.
Les collectivités locales ne peuvent emprunter que sous certaines conditions: L'emprunt doit être voté par référundum communal, et ne peut être utilisé que pour financer des activités commerciales rentables liées à des missions de services. Les emprunts pour dépenses de fonctionnement non rentables sont interdits.

Les dépenses publiques

La constitution fixe le cadre dans lequel les dépenses publiques sont légales. Hors de ce cadre les dépenses publiques sont illégales.

La constitution doit déterminer le seuil maximal des dépenses publiques en pourcentage du PIB ou du PNB, secteur par secteur.

Les domaines régaliens dans lequel l'état possède le monopole
-La police
-Les prisons
-Les tribunaux
-La protection civile en cas de catastrophe

Les domaines régaliens dans lequel l'état ne possède pas le monopole
-L'armée (La création d'armées privées ou coopératives est autorisée)
-Les Transports nationaux
-Les universités (La création d'universités privées ou coopératives est autorisée)
-Les hopitaux ainsi que les industries pharmaceutiques
-La recherche
-Les systèmes de protection sociale (Sécurité sociale, Retraite, chomage, Allocation Handicapés, Assurances, revenu de vie)
-L'énergie

Les domaines de compétence que l'état partage avec les collectivités locales
-La protection civile (pompiers, Samu)
-L'entretient des réseaux électriques, internet, et eau.
-L'éducation (écoles, collèges, Lycées)
-Les transports régionaux
-Les trésors nationaux et régionnaux (monuments historiques, musés archéologiques scientifiques et techniques, oeuvres d'art liées à l'histoire de France)

Les domaines dans lesquels l'état ne doit pas intervenir
-Le sport
-La culture
-Les médias
-L'art (sauf monuments historiques et oeuvres liées à l'histoire de France)
-L'économie en dehors de l'énergie, des transports, des télécommunications, de la santé, de la recherche et des matières premières.

Les subventions aux comités d'entreprises, aux syndicats et partis politiques sont interdits. Les subventions aux entreprises et aux associations sont réservées aux domaines de la science et de la santé. Toute subvention à carractère religieux est interdite.

Toute nationalisation dans les domaines où l'état n'est pas compétent est interdite.
Toute nationalisation ou privatisation dans les domaines où l'état est compétent doit être soumise à un référundum national.

Toutes les entreprises appartenant actuellement à l'état et dans lequel l'état n'est pas compétent, seront transformées en coopératives et devrons se financer elles même.


Les domaines de compétence des communes
-La protection civile (pompiers, Samu)
-L'entretient des réseaux électriques, internet, et eau.
-L'éducation (écoles, collèges, Lycées)
-Les transports régionaux
-Les trésors nationaux et régionnaux (monuments historiques, musés archéologiques scientifiques et techniques, oeuvres d'art liées à l'histoire de France)
-Les équipements culturels et sportifs à condition qu'ils soient destinés à usage populaire et non proffessionnel
-La protection de l'envirronement
-Le tissus social

Les domaines dans lesquels les communes ne doivent pas intervenir
-Les subventions à des artistes, des groupes, ou des oeuvres d'art
-Les subventions à des associations sportives ou culturelles
-Les subventions aux entreprises
-Les subventions à des organismes religieux
-Les subventions aux associations sauf domaine de la recherche et de la santé

Toute subvention communale doit être soummise à référundum communal.

La justice

Un corps législatif spécialisé composé de mandataires choisis par les représentants de l'assemblée constituante aura pour mission spécifique et unique de purger le système législatif et judiciaire en supprimant toutes les lois inutiles, les lois scélérates (qui vont à l'encontre de la constitution des droits et des libertés de l'individu), les lois innéficaces et les lois innaplicables ou obsolètes, affin de clarifier les différents codes et les rendres plus simples et plus justes.

Le système judicaire et pénal serat réformé pour supprimer tous les délits qui ne font pas de victimes. Toutes les obligations et interdicitions basées sur des concepts moraux ou ethiques non objectifs seront supprimées affin d'alleger le système judicaire.

Toute loi punissant un acte qui ne fait pas de victime sera sans valeur.

Les peines seront réorganisées.

La peine de mort et la torture toujours interdits

La prison sera uniquement réservée aux crimes violents portant atteinte à la vie ou à la santé de la personne humaine, ou à son intégrité physique. Ainsi que la cruauté envers les animaux.

Tout autre crime non violent tels que le vol, l'escroquerie, ou le vandalisme seront punis de peine de travaux d'intérêt général, + remboursement de la victime, et éventuellement suivi temporaire de la personne par des moyens électroniques et privation de droit civiques pendant une durée limitée.

La prison ne doit pas avoir pour but de punir une action jugée immorale, mais uniquement de préserver la société des individus dangereux. Les prisons actuelles seront donc détruites et remplacées par des villages fermés surveillés dans lesquels les prisonniers pourront avoir une vie à peu prêt normale mais sous surveillance, ils devront travailler pour contribuer aux dépenses de fonctionnement du village, et rééduqués en vue de servir la société.

L'éducation

L'éducation est primordiale dans une société tournée vers le progrès. L'éducation doit être accessible à tous, continue tout au long de la vie, de la meilleure qualité possible, et permettre à chacun d'exploiter au maximum son potentiel.

En conséquence de quoi, la constitution autorise l'état, les collectivités locales et les entreprises privées et coopératives à participer au système éducatif.
La création d'écoles, de collèges, de lycées et d'université privées, coopératives ou publiques est autorisée. Mais les écoles, collèges, Lycées, et universités à caractère confessionnel sont interdits. Tout enseignement scolaire ou privé doit être scientifique et non religieux.

L'enseignement des religions est interdit aux enfants tant qu'ils n'ont pas passé un examen de maturité et d'esprit critique qui prouve leur capacité de raisonner librement.

Toute la population doit atteindre un niveau de culture scientifique la mettant à l'abris des manipulations des rumeurs, des mythes, et des mouvements d'opinions de masse idéologiques politiques ou religieux.

Pour atteindre cet objectif, nous devons réformer le système éducatif.
Accorder plus d'indépendance aux écoles y compris dans le secteur public. Les lacunes doivent être détectées dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité. Il faut fixer un seuil pour chaque matière, en dessous duquel l'élève ne peut pas passer en classe supperieur. Le redoublement doit devenir la règle pour éviter de progresser dans les classes en traînant des lacunes qui s'accumulent d'années en années.

Les études doivent se poursuivre tout au long de la vie. Nous devons développer des écoles pour adultes, et réduire le temps de travail pour permettre aux travailleurs d'étudier et d'apprendre de nouvelles choses.

Nous devons développer la mécanisation affin de libérer du temps pour les études, les loisirs, la culture, l'art, le sport et la science.

La recherche

Voilà l'objectif de ce projet. Maximiser la recherche affin de faire progresser l'humanité scientifiquement et technologiquement mais aussi de fait matériellement et spirituellement.

La recherche est un domaine de compétence partagé par tous, l'état, les collectivités locales, les entreprises privées et coopératives, les associations et les individus. Toute la société doit participer à la recherche. Pour se faire le financement de la recherche est multiple et peut provenir aussi bien de la contribution publique que de l'investissement privé.

Les charges sociales actuellements payées par l'entreprise seront pour moitié reversées en Salaire affin de permettre aux foyers d'augmenter leur consommation en matière de technologie et donc de faire croitre la demande de recherche et développement; et pour l'autre moitié sera réinvestit dans l'entreprise dans le secteur de la recherche et développement et ou dans la mécanisation.

L'impôt sur la fortune sera remplacé par la cotisation aux fondations scientifiques. Toute personne disposant d'une fortune supérieure à 1 milion d'euros devra contribuer à auteur indicative de 1% de son patrimoine financier au financement d'une oeuvre scientifique soit en contribuant à une fondation existante soit en créant sa propre fondation. Le capital imposable est composé des actifs financiers de la personne ou de l'entreprise (Comptes bancaires, actions, stock option).
Les biens immobiliers et mobiliers sont exclus du calcul de la contribution.
Le but de ces fondations est de faire progresser le niveau de connaissances scientifiques et techniques de l'humanité. Son concernés les domaines suivants: Biologie, Génétique, Chimie, Médecine, Astronomie, Physique, Astronautique, Informatique et Cybernétique, Robotique et mécanique, Ecologie, Bionique, Neurologie, les sciences sociales et la Psychologie. La philosophie n'étant pas considérée comme une science. L'histoire et l'archéologie ne sont pas concernés par cette contribution, ce qui n'empêchent pas les grandes fortunes d'y contribuer par elle même en dehors de cette contribution obligatoire.

La constitution proclame la nécessité de toujours progresser scientifiquement et technologiquement. Elle fait du progrès de l'humanité et de la nation, sont objectif principal. Et institut le fait que le but de notre société est de conquérir toujours plus de domaines, d'étendre la vie, la conscience et l'amour le plus loins possible dans l'espace et dans le temps.
Elle institut la quête de l'univers et de l'immortalité comme la raison d'être absolue de la société et du genre humain. De l'infiniment petit à l'infiniment grand, tout domaine doit être étudié le plus profondément possible pour enrichir le patrimoine de la conscience et de la connaissance universelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Spartan



Messages : 33
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Nouvelle constitution   Lun 15 Avr - 23:41

Je n'ai pas tout lu ; mais je partage cet attrait pour une société à la fois technocratique, humaniste... et scientiste.
Autrement-dit, une société ou la rationalité scientifique l'emporte sur une quelconque idéologie.

Je suis également d'accord sur le principe de méritocratie. Je pense que laisser voter une personne ignorante vis-à-vis de tte science est une chose dangereuse.

Aristote disait que "Le peuple ne connait pas son véritable bien" ; et puis-je être forcé de voir que cela est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Nouvelle constitution   Mar 16 Avr - 8:44

[quote="sparta"]Je pense que laisser voter une personne ignorante vis-à-vis de tte science est une chose dangereuse. [/spartan]
Une telle idée est une pente très dangereuse à mon avis. C'est comme ça que commencent les dictatures.
Car sur quels critères va-t-on décider de qui est ignorant et qui est savant ? Comment va-t-on fixer ces critères ? Est-on capable de fixer des critères objectifs ? Et surtout, qui fixerait ces critères ? Comment serait défini le collège des "sages" qui les fixerait, etc.
En fait, on tombe immédiatement dans des critères subjectifs de délimitation des pouvoirs lesquels ne définissent en fin de compte qu'une oligarchie qui s'arroge le pouvoir. Que cette oligarchie soit basée sur un prétendu savoir ne me paraît pas formidablement préférable que le système actuel qui se base sur la puissance financière.

Au contraire, la démocratie moderne, même si elle souffre de toutes les dérives et du dévoiement de ses principes, conserve, à mon avis, l'immense avantage de reposer justement sur des principes idéaux.
1- la collectivité (l'État) garantit l'éducation des futurs citoyens.
2- le suffrage républicain est universel.
3- ce sont des élus révocables et représentant d'une souveraineté nationale qui fixent les seules limites arbitraires de la citoyenneté que sont l'âge ou la privation pénale des droits civiques.

Plutôt que de renoncer à de tels principes, on peut choisir de faire de son mieux, là où on est, pour lutter contre tous ceux qui sans cesse cherchent à détourner le fonctionnement démocratique à leur profit.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle constitution   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle constitution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» heures sup nouvelle loi
» Valeur du point, nouvelle classification, dernières actu
» PETITE NOUVELLE
» Une nouvelle arivante depuis l'Auvergne
» Une nouvelle de plus chez les Moms!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: