AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Quel est le 1er transhumain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
p.pit



Messages : 11
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Quel est le 1er transhumain ?   Jeu 7 Fév - 0:22


Si j'ai bien tout compris et pour faire simple : le transhumain est un humain avec des artefacts qui modifient (améliorent) son quotidien.
Peut-on dire alors dire à partir de quand est apparu le 1er transhumain ?

Je pose la question mais j'ai ma petite idée....

D'après moi, le 1er transhumain est apparu au néolithique, quand l'homme est passé du stade chasseur/cueilleur à celui de agriculteur/éleveur.
En considérant que cette évolution marque une évolution sociétale de l’homme qui se spécialise pour améliorer son mode vie.
L’éleveur vit mieux mais dépend de l’agriculteur (et réciproquement), et les 2 dépendent decette organisation sociétale artificielle.
En ce sens, c’est pour moi le 1er pas transhumain.

On pourrait dire que c’est l’usage d’outils : mais ce n’est pas le propre de l’homme.
L’utilisation/maitrise du feu aurait pu être un bon départ aussi (mais c’est à peu près au même moment, du reste).

Les évolutions suivantes (écriture, métallurgie, céramique, organisation sociales,… physique, chimie, robotique… nanotechnologie, génétique ….) sont pour moi la continuité de l’évolution sans rupture particulière, avec une accélération constante.



voilà un début de réflexion ...

p.pit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Quel est le 1er transhumain ?   Jeu 7 Fév - 5:19

p.pit a écrit:
D'après moi, le 1er transhumain est apparu au néolithique, quand l'homme est passé du stade chasseur/cueilleur à celui de agriculteur/éleveur.
Et même avant. Homo habilis serait le premier transhumain, si on va par là.

Mais je préfère conserver comme critère la médecine améliorative. Hugh Herr est pas un transhumain. Non pas parce qu'il a des jambes cybernétiques, mais parce qu'elles lui permettent de faire quelque chose mieux qu'un humain (agrandir ses jambes pour poser ses pieds sur des rochers), quand bien même il ne peut pas tout faire aussi bien qu'un humain non modifié (l'amélioration n'a pas besoin à mes yeux d'être complète, il suffit qu'elle soit partielle).

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
Brainstorm



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Quel est le 1er transhumain ?   Jeu 7 Fév - 17:44

Mon premier jet serait de dire que le premier transhumain n'est pas le premier homme à avoir utilisé des outils, mais à en avoir utilisé un par une relation directe de l’outil au système nerveux, sans passer par les membres naturels (mains, pieds). Cela peut donc prendre en compte les utilisations automatiques ou inconscientes, comme une caméra remplaçant un œil, mais est-ce que cela prend en compte l'homme avec sa jambe de bois, sachant que cela passe indirectement par l'appui de ce qui reste de la jambe sur la pièce de bois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Quel est le 1er transhumain ?   Ven 8 Fév - 10:36

Bonjour p.pit,

L'ancienne FAQ de Humanity+ (ex-WTA) qui est traduite en français sur le site de Technoprog! proposait ceci :
Citation :
1.3 Qu’est ce qu’un Transhumain ?

Dans son usage contemporain, le terme “Transhumain” fait référence à un état intermédiaire entre l’humain et le Post-humain [Voir 1.2 « Qu’est ce qu’un Post-humain ? »]. On pourrait se demander, étant donné que notre usage actuel de la médecine et des technologies de l’information nous font faire couramment de nombreuses choses qui stupéfieraient les humains vivant dans les époques reculées, si nous ne sommes pas déjà des Transhumains ? La question est provocatrice mais n’a pas beaucoup d’intérêt étant donné que le concept de Transhumain est trop vague pour donner une réponse définitive. C’est une erreur fréquente pour les journalistes et autres écrivains de dire que les Transhumanistes « prétendent être des Transhumains » ou « se qualifient eux-mêmes de Transhumain ». Or un Transhumaniste est simplement quelqu’un qui supporte le Transhumanisme [Voir 1.1 « Qu’est ce que le Transhumanisme ? »]. Adopter une philosophie selon laquelle un jour chacun pourra avoir la chance d’évoluer au-delà des limites humaines actuelles n’est clairement pas prétendre que l’un est meilleur ou que quelqu’un est actuellement « plus avancé » qu’un autre être humain. L’étymologie du terme « Transhumain » vient du Futurologue FM-2030 (Connu également comme FM Estfandiary), qui l’a proposé comme diminutif pour « Humain de Transition ». Appelant Transhumain « la première manifestation de nouvelles évolutions de l’être humain ». FM considérait qu’être Transhumain nécessitait d’avoir des valeurs et des principes « alternatifs ». Mais nous considérons qu’il est tout à fait possible d’être un Transhumain - ou pour ce que cela importe, un Transhumaniste – et toujours croire ou adopter les valeurs et les principes les plus traditionnels.

References:

FM-2030. Are You a Transhuman? (New York: Warner Books, 1989)

Pour ce qui me concerne, je propose de considérer qu'il ne saurait y avoir de "1er transhumain" dans le sens où je considère que le fait d'être "en transition" fait constamment partie de la condition du vivant en général et de l'humain en particulier. Il ne semble pas y avoir de rupture macroscopique dans l'évolution, juste quelques erreurs de copie d'ADN qui produisent des mutations individuelles. Pas de rupture non plus, à mon avis, dans l'évolution de l'usage des techniques. Les Australopithèques, que nous, Sapiens, ne classons pas comme humains, utilisaient assurément déjà des outils …

Au fond, je rejoints sans doute sur ce point la FAQ de la WTA. Ce qui importe, c'est notre prise de conscience, elle beaucoup plus contemporaine, que nous sommes maintenant en mesure d'intervenir rapidement sur notre propre évolution, en tant qu'individus et en tant qu'espèce. Nous devons donc assumer cette possibilité de le faire en toute conscience et en toute responsabilité.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
p.pit



Messages : 11
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Quel est le 1er transhumain ?   Lun 11 Fév - 0:04

@Marc :
Tout à fait d'accord; l'important est la prise de conscience de l'évolution.

Le fait de situer l'apparition du 1er transhumain me semblait un bon moyen de se situer par rapport à cette évolution :

- si on situe le 1er H+ dans le passé, alors on nous sommes déjà des transhumains en pleine évolution. Donc la question n'est plus d'être pour ou contre le transhumanisme mais comment et où cette évolution nous mènera ?
en tant qu'acteur, qu'on le veuille ou non d'ailleurs.

- si on le situe dans le futur, voire le future proche, ça veut dire que l'on a une idée assez précise des critères déterminants si on y est ou on n'y est pas. Par exemple que les avancées techniques actuelles ne sont pas encore suffisantes pour passer à l'étape suivante, ou bien faire des prospectives pour dire selon les auteurs : en 2040 on y sera, ou bien en 2090 ...
Et là le message est beaucoup plus flou et subjectif. Et là ça me gène.


A+




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
p.pit



Messages : 11
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Quel est le 1er transhumain ?   Mar 26 Fév - 0:49

Pour mettre en exergue la prise de conscience que l'homme est d'ores et déjà un petit peu transhumain, qu'il s'appuie déjà sur des béquilles virtuelles dans la vie de tous les jours :
Si on imagine que l'on arrête d'un seul coup tous les équipements électriques, on verrait à quel point nous sommes dépendant de cette technologie.

Et le pire c'est que l'on ne reviendrait pas 150 ans en arrière (date environ où l'électricité a commencée à être utilisée dans la vie de tous les jours), mais beaucoup plus loin dans le temps car nous ne sommes plus du tout organisé pour vivre sans électricité.

Je ne décris pas plus ce scénario catastrophe, à chacun d'imaginer ce qu'il pourrait se passer.

A+





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
p.pit



Messages : 11
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Quel est le 1er transhumain ?   Ven 3 Mai - 22:17

Pour aller un peu plus loin dans la prise de conscience que le transhumanisme est le fruit d’une lente évolution, déjà initialisée et qui va se prolonger en s’accélérant.

Toutes les perspectives et autres projections faites dans ce forum ne s’appliquent pas forcément aux mêmes étapes de notre évolution transhumaniste. Pour reprendre un sujet actif en ce moment : la place du travail n’est pas la même pour la phase clone ou full upload.
Je propose ce découpage pour fixer les idées et mettre un cadre descriptif sur des perspectives d’évolution.

Phase 0 agriculteur/ Eleveur du Néolithique
Au-delà des avancées technologiques que sont le feu ou la métallurgie, je situerai le point de différenciation au passage du Chasseur/Cueilleur en tant que population non différenciée à la spécialisation organisationnelle Agriculteur/ Eleveur.
Ce mode d’organisation a du s’appuyer sur le langage, suffisamment évolué pour modifier les comportements en touchant aux ressources vitales : chaque groupe dépend de l’autre pour son approvisionnement et au global la spécialisation fait que la communauté est mieux armée pour affronter les aléas.

Phase 1 : L’électricité et Jules Vernes
Je situe le 2ème jalon à la fin du XIXème en Europe occidentale.
Technologiquement, l’homme commence à concevoir des modèles scientifiques abstraits pour décrire son environnement. L’électricité en est le symbole, tant par les modèles atomiques et quantiques qui sont imaginés que par les premières applications industrielles (éclairage, moteur, téléphone et radiocommunications).
L’autre jalon est la capacité à imaginer et concevoir de nouveaux modèles et se projeter dans le futur en prolongeant les avancées technologiques. Jules Vernes en est le symbole.

Phase 2 : Connectivité et Internet
Une brique fondamentale a été posée à la fin des années 80 par le développement d’internet et du GSM.
A partir de là, les unités de temps et lieu ont étés bouleversées. On ne raisonne dorénavant plus au niveau local mais mondial, chaque individu (ou presque) est susceptible de recevoir ou d’envoyer des informations à l’ensemble de la communauté.
L’individu a toujours ses problèmes personnels et locaux mais ils peuvent être partagés avec une communauté diffuse, instantanément. Ce que l’on partageait en phase 1 au café du village ce fait alors autours de la planète.

Phase 3 : hyper-connectivité et Indexation
L’étape d’après est l’hyper connectivité de tous les appareils qui nous entourent.
Le réfrigérateur sait combien de cannettes il reste, connait la date de péremption de la bouteille de lait, sait proposer une liste de course type par rapport à la consommation moyenne, peut consulter l’agenda perso et suggérer des recettes pour le repas de samedi soir et faire livrer le nécessaire.
Toutes ces données étant indexées, elles sont exploitées pour affiner les stratégies marketing et anticiper les besoins. Quand il pleut le jeudi, j’achète plutôt ma bière le samedi matin que le vendredi soir, donc mon smartphone m’avertira juste au bon moment (ce que l’on fait déjà avec le BigData).
L’acte de boire une bière n’est plus une donnée personnelle.

Phase 4 : Réalité virtuelle
Ensuite viennent la réalité virtuelle et la réalité augmentée.
Nos lentilles permettent d’être connecté en permanence et de faire interagir notre environnement immédiat avec notre univers virtuel.
En passant dans le rayon du magasin, notre yaourt préféré est en surbrillance verte, celui qui correspondrait le mieux à notre application diététique en orange, le caddy en trajectoire de collision clignote, la promo du jour est en mode loupe car il faut acheter une application spéciale pour la supprimer, notre réfrigérateur marque en bleu foncé un 5 sur le rayon des œufs, le niveau en stock en cours est donc suffisant, le profil Facebook des personnes croisées dans le magasin s’affiche en temps réel, nous pouvons même consulter leurs dernières photo de vacance, la couleur de la décoration du magasin correspond à notre profil, pour stimuler au mieux nos actes d’achat ;

Il existe aussi la possibilité faire la même chose, tout en restant chez soi, bien sûr.
Le baccalauréat a été réformé.
Les épreuves de connaissances générales, de compréhension et d’usage des langues étrangères, d’application de règles simple de mathématique sont devenues obsolètes. Il faut quelques millisecondes pour vérifier que « A Cassandre » est bien de Ronsard ou résoudre une équation différentielle. Le bac n’est plus qu’un certificat d’aptitude d’utilisation des outils connectants.


Viennent ensuite 2 phases qui n’ont pour moi pas d’antériorité technique ou sociétale l’une par rapport à l’autre :

Phase 5.A : Clone et Hubot
A ce stade, les robots d’aide à la personne sont autonomes, anticipent les besoins sans vexé les humains, mais restent chers et sont statutaires. Il est de bon goût de se faire servir par un robot.
Coté comportemental, les robots animaux de compagnie sont maintenant au stade du clone de nos chers petits animaux chéris.
Les robots humanoïdes sont mal perçus car leur comportement est encore approximatif.
Le travail manuel est systématiquement fait par des robots.
Les tâches demandant une analyse d’un grand nombre de données en appliquant des règlementations complexes voire contradictoires avec des enjeux forts et avec un délai de réponse court sont confiées aux robots (contrôleur aérien, chirurgien, gestion financière …)

Phase 5.B : NBIC
Sur le plan médical, les NBIC ont atteint leur niveau de maturité.
Moyennant un engagement financier suffisant, chaque organe peut être amélioré ou régulé. Le cancer est traité préventivement par des nano-correcteurs, les muscles et articulations sont assistés par des endo-squelettes, les yeux numériques qui avaient été développés pour les aveugles sont maintenant implantés systématiquement chez les classes les plus aisées.
Les Jeux olympiques sont maintenant réservés aux robots de moins de 5 kilo watt.heures.

Phase 6 : pré upload.
Vu le coût des prothèses, il maintenant préférable de connecté directement le cerveau à un « Assistant », qui fournit énergie et information en lieu et place du reste du corps. La durée de vie est liée au taux de défaillance de l’Assistant et la qualité de la maintenance souscrite.
Le Yen est l’argent est réservé aux populations « bio ».
Les Assistés utilisent le MIPS (Mean International Power Strength) comme monnaie d’échange et d’évaluation de leur influence. En dessous de 5 Mega Mips, il n’est même pas envisageable de siéger à un conseil d’administration.
Le temps sidéral est maintenant la référence. Ce qui est beaucoup plus pratique pour les communications entre les différentes communautés installées dans le système solaire. Les Assistés y tenaient particulièrement car le cycle diurne terrien n’avait plus de sens.
Les Bios utilisent encore les heures et les minutes.
En promo, les « bio » les plus riches peuvent se faire greffer gratuitement une mémoire numérique à condition de s’acheter des souvenirs de vacances tous les 3 mois.
L’OMS (Optimisation Maximale de la Singularité ) régule désormais la population mondiale des animaux prédateurs, dont les « bios ».
La polémique à propos de la dernière loi sur le droit des hubots a laissé des traces : la désinformation systématique a semé le doute sur qui vote réellement les lois.

Phase 7 Full upload
Les Assistés sont maintenant complètement virtuels.
L’ONU ( Only oNe Unit) veille à ce que chaque Assisté n’ait qu’une seule instance et qu’il ne soit répliqué qu’en seul exemplaire à chaque génération.
Les bios qui avaient des assistances numériques ne trouvent plus de pièces de rechange et ne peuvent plus prétendre à devenir Assisté.
Les pogroms anti hubots ont pris fin et se sont soldé par une victoire apparente des Bios. Mais en fait, les communautés Bios sont entretenues à leur insu par les Assistés.
La Fondation des Moyens Intellectuels a finalement débranché subrepticement l’assisté un peu trop virulent qui voulait faire cesser ces communautés au nom de la rentabilité. Le FMI préfère maintenir une certaine diversité même si le prix à payer est une dégradation de l’indice de pérennité globale. Il parait que c’est pour entretenir des communautés de créatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel est le 1er transhumain ?   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel est le 1er transhumain ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel statut pour de la confection?
» Quel est ce groupe de mompreneurs?
» les client libelle les chèques à quel nom?
» Quel Logiciel comptable pour vente par internet?
» quel salaire pour un auxiliaire debutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: