AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Bonjour et merci!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yamaela



Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Bonjour et merci!   Mer 19 Oct - 15:31

Bonjour les trans-humanistes de tous bords I love you , tous horizons cyclops , tous poils cat , toutes écailles alien , toutes plumes flower , toutes... pfiou! Cela en fait du monde à saluer! Razz
(Je voulais vous saluer en musique... mais je ne peux pas mettre de liens durant sept jours... No )

Donc, je me présente: Yamaela, Grande Prêtresse de l'Améthyste Chauve... euh non c'est pas ça... Paladine de l'Ordre du Dragon Muet... non plus... désolée pardon mais faut que je révise mes fiches! A force de changer d'identité sur internet, je ne sais même plus qui je suis...

Et bah non! Je suis "moi" (ou presque...) partout où je vais et je vous préviens: z'allez morfler! Je suis une chieuse passionnée, une emmerdeuse merveilleuse, une... Ouais bon bah une femme quoi... (Z'êtes trop forts! Comment vous avez fait pour me griller aussi vite?) Mais surtout une espèce de "p'tit truc" (les spécialistes cherchent encore la bonne définition... What a Face ) drôlement curieux qui pose des questions partout et tout le temps.

Je ne suis pas scientifique (je suis même nulle en maths, c'est une catastrophe) mais je suis passionnée par "le monde", un peu philosophe, pas mal artiste, j'aime les voyages qui se font sans bouger de son fauteuil comme disait le poète. Je suis une amoureuse de l'existence et des interrogations qu'elle suscite... Sinon, j'ai 31 ans, bientôt 32, j'ai un caractère de cochon, têtue comme une bourrique mais je ne suis pas de mauvaise foi, je n'en ai aucune d'ailleurs: nipone ni mauvaise. tongue

Je viens ici parce que j'ai croisé Blablatte sur Yahoo! Q/R.
Porte-t-il le même pseudo ici?
Je le harcelais de questions alors, de guerre lasse, il m'a donné l'adresse du forum... je crois que ce fut par désespoir. geek

Aller zou les z@mis!
Faut que j'aille bosser... mes élèves m'attendent.
Ah oui, je ne vous l'avais pas dit: je suis comédienne et prof de théâtre la plus grande passion de mon existence... Ne me lancez pas sur le sujet du théâtre sinon dans six mois vous y êtes encore! study

Bises les Tr@ns'! I love you


Dernière édition par Yamaela le Mer 19 Oct - 15:33, édité 1 fois (Raison : Une affreuse fôte d'aurteaugraffe!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Bonjour et merci!   Mer 19 Oct - 16:42

cheers

Bienvenue parmi nous! (vous venez d'apercevoir un cafard se mutant en un inextricable, inexplicable infini de lignes colorées superposées en petits carrés qui fleure bon le whisky écossais)

Citation :
Je viens ici parce que j'ai croisé Blablatte sur Yahoo! Q/R.
Porte-t-il le même pseudo ici?
Je le harcelais de questions alors, de guerre lasse, il m'a donné l'adresse du forum... je crois que ce fut par désespoir. geek

Very Happy Je n'ai pas ta résistance à la fatigue! Mais c'est de bon coeur que je t'ai indiqué ce lieu où extrapolations et passions pour la science et ses applications sont la soudure qui nous relie.

Citation :
Je ne suis pas scientifique (je suis même nulle en maths, c'est une catastrophe) mais je suis passionnée par "le monde", un peu philosophe, pas mal artiste, j'aime les voyages qui se font sans bouger de son fauteuil comme disait le poète. Je suis une amoureuse de l'existence et des interrogations qu'elle suscite... Sinon, j'ai 31 ans, bientôt 32, j'ai un caractère de cochon, têtue comme une bourrique mais je ne suis pas de mauvaise foi, je n'en ai aucune d'ailleurs: nipone ni mauvaise. tongue

Nul besoin d'être un scientifique (je n'en suis pas un! tongue ) D'ailleurs certains artistes s'enthousiasment autour des technologies trans-humanistes avec tout le potentiel d'expression qu'elles promettent. Quand au questionnement, il est au fondement de ce que nous sommes, humainement parlant, et tu verras que la section "Philosophie" est la plus fournie...
(31ans, de quel cru? 79 ou 80? Smile )

Citation :
Ah oui, je ne vous l'avais pas dit: je suis comédienne et prof de théâtre la plus grande passion de mon existence... Ne me lancez pas sur le sujet du théâtre sinon dans six mois vous y êtes encore! study

Ca c'est intéressant, comment envisages-tu l'usage de nouvelles technologies sur la scène, leur relation au public, au acteurs et à l'environnement? Aurais-tu des projets en tête à mettre en application?

En tout cas n'hésites pas à parcourir le forum, à intervenir et à poser des questions. (ça je sais que tu sais faire! Laughing )

La Blabl... euh Tartan pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Bonjour et merci!   Mer 19 Oct - 17:08

Bienvenue ! Voici une interview de Natasha Vita-more qui apporte un regard d'artiste au transhumanisme : http://www.siliconmaniacs.org/natasha-vita-more-future-is-fun/

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Yamaela



Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Bonjour et merci!   Mer 19 Oct - 22:15

@Kusanageek
Merci... et merci pour le lien, je ne connaissais pas. Very Happy

@Tartan
Ah! Mon cafard préféré! pirat
Une seconde, j'arrive... Je pose toutes mes valises (une bonne cinquantaine...), j'observe le paysage (la vue n'est pas trop mal) Et ensuite....
Dîtes-donc les gars! Va falloir refaire la déco! Non... je plaisante.

Alors le théâtre et les nouvelles technologies...
D'après le peu que j'en sais, c'est surtout dans le domaine de la danse que ça se bouge énormément à ce niveau. Il y a des spectacles qui sont faits avec des tapis interactifs: sonores ou visuels. Quand le danseur pose le pied dessus, cela produit un effet qui se répercute soit dans les enceintes, soit sur un écran.
J'adore ces trucs-là! Résultat les danseurs deviennent aussi les musiciens... La chorégraphie est également une partition...
Je rêverai de faire un spectacle avec... Mais cela coûte une fortune!
Alors, ce n'est pas pour demain la veille! geek

Par contre, à un niveau philosophique, je pense que le théâtre pourrait être l'une des clés de "dialogue" entre l'humain et la technologie. Le théâtre est un "art-vivant", c'est à dire qu'il est réalisé par des vivants pour d'autres vivants et tous sont présents ensembles dans le même espace-temps.
Et je pense qu'intégrer de la technologie sur une scène sans perdre la dramaturgie permettrait de donner un "regard" différent, et surtout, de faire "réfléchir" différemment.

Comme tu l'as si bien compris (je pense à ta question sur Q/R), ce qui éloigne les gens de la technologie c'est la sensation (vraie ou fausse d'ailleurs... peut-être pas toujours évident de démêler le noeud) que l'humain n'aurait pas sa place dans un monde technologique... Que toute technologie entraîne de facto une disparition de l'humain.
Et, de ma petite idée, le théâtre pourrait changer cette perception des choses. Le théâtre est profondément humain au sens où c'est un art social: le public et les acteurs ont le même "projet": le spectacle et c'est une aventure qu'ils vivent bel et bien "ensembles".
Alors... si la technologie se trouve impliquée dramatiquement sur scène (et pas seulement dans la scénographie: les décors), peut-être que cela permettrait de donner une vision d'une technologie au sein de laquelle l'humain y a toujours sa place, au sens de "parole" comme d'actions...

Vala! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Bonjour et merci!   Mer 19 Oct - 22:52

Citation :
Par contre, à un niveau philosophique, je pense que le théâtre pourrait être l'une des clés de "dialogue" entre l'humain et la technologie. Le théâtre est un "art-vivant", c'est à dire qu'il est réalisé par des vivants pour d'autres vivants et tous sont présents ensembles dans le même espace-temps.
Et je pense qu'intégrer de la technologie sur une scène sans perdre la dramaturgie permettrait de donner un "regard" différent, et surtout, de faire "réfléchir" différemment

Tu mets le doigt sur une chose importante: le dialogue.
C'est à dire non seulement l'information que l'on communique mais aussi l'émotion qui va de pair, les sentiments/sensations qui nous lient les uns les autres.
Si l'art, dont le théâtre, pouvait nous démontrer que la machine, la technologie et leur usage n'est pas froid et ne crée pas de distance avec son humanité mais peut au contraire nous éclairer sur notre propre perception du monde tout en nous offrant des moyens de se dire des choses qui soient inédites tout en étant promesse d'une interaction qui soit riche d'inattendus... alors peut-être est-ce aussi une chance de redécouvrir l'humain sous un jour nouveau, de l'ouvrir à de nouveaux horizons qui semblerait bien lointain et de redéfinir nos perceptions les plus intimes de la même manière.

Citation :
ce qui éloigne les gens de la technologie c'est la sensation (vraie ou fausse d'ailleurs... peut-être pas toujours évident de démêler le noeud) que l'humain n'aurait pas sa place dans un monde technologique... Que toute technologie entraîne de facto une disparition de l'humain.

En partie, cela serait vrai, nous ne serions plus comme aujourd'hui, mais ce qui fait peur, je pense, c'est de croire qu'un monde de machines et de maitrise technologique qui altérerait notre enveloppe retirerait toute poésie, toute spontanéité naïve de notre existence, d'enlever le rêve en somme en le rendant réel et prévisible.
Mais c'est faire l'impasse sur les nouveaux sentiers que nous pourrons alors emprunter. Qui sait quelles perceptions et émotions nouvelles nous découvrirons?

Citation :

Et, de ma petite idée, le théâtre pourrait changer cette perception des choses. Le théâtre est profondément humain au sens où c'est un art social: le public et les acteurs ont le même "projet": le spectacle et c'est une aventure qu'ils vivent bel et bien "ensembles".
Alors... si la technologie se trouve impliquée dramatiquement sur scène (et pas seulement dans la scénographie: les décors), peut-être que cela permettrait de donner une vision d'une technologie au sein de laquelle l'humain y a toujours sa place, au sens de "parole" comme d'actions...

Je ne sais plus si c'est toi qui en avait parlé, mais il me semble bien qu'il devrait être possible pour chaque spectateur de se trouver -virtuellement- sur scène, dans la peau d'un personnage/acteur.
Je me demande si l'on pourrait envisager d'en faire partager les émotions? (Un acteur peut-il simuler au dedans de lui-même les émotions d'un personnage? c'est là la question d'un ignorant Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaela



Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Bonjour et merci!   Jeu 20 Oct - 0:18

Citation :
Je me demande si l'on pourrait envisager d'en faire partager les émotions? (Un acteur peut-il simuler au dedans de lui-même les émotions d'un personnage?

C'est déjà en-soi une question passionnante pour les acteurs...
Plusieurs écoles de théâtre se battent sur le sujet... Certains pensent que les émotions ne sont que des codifications: par exemple: porter la main à son front et faire "Ahhh" avant de défaillir...
Ceci fait appel à des codes artistiques conventionnels qui simulent l'émotion réelle par une expression gestuelle identifiée par le spectateur. Si tu veux développer le truc philosophiquement, on est en plein "métalangage"... C'est à dire un "signe" devenu "code" (donc grammaticalisé) où le signe s'explique par le code et le code par le signe: c'est du geste qu'est née la tradition du sens mais c'est parce qu'il y a tradition du sens que le geste continue à faire sens...

Ici, l'émotion de l'acteur est à ce que j'appelle son "point zéro". Rien n'empêche qu'elle soit présente mais aucune importance si elle n'y est pas. Le "sens" du geste ne nécessite pas une recherche émotionnelle de l'acteur car le public la perçoit (grâce au "code") présente ou non. Nous sommes non pas dans un cas d'identification cathartique mais dans une "projection". Le public projette de lui-même le sens du geste sur le geste, ce n'est pas l'acteur qui le "donne".

Dans ce type de travail du comédien, un spectateur à l'intérieur de l'acteur sera fortement perturbé... Le geste n'aura plus aucun sens, pour la bonne et simple raison que ce n'est pas l'acteur qui "crée" le sens mais la "lecture" que le spectateur fait de ce qu'il voit qui donne du sens à l'action.
Prémisse: Je vois la madame porter la main à son front puis dire "Ahhh"...
Conclusion logique: elle s'évanouit.

La fonction du "code" étant de décharger l'acteur de sa responsabilité du "sens" de l'action. Cette responsabilité étant laissée au spectateur qui, d'ailleurs, le fait machinalement et sans y penser. Nous sommes, en fait, en pleine réflexion sur les codes culturels régissant toute activité artistique. Le "terreau commun" qui fait que nous pouvons "comprendre" quelque chose sans avoir besoin "d'y penser". Il suffit de "voir". Cette assimilation du "code" devient alors une "double-consigne", elle est à la fois celle de l'acteur (qui doit respecter les "codes") et celle du public (qui comprend le code).

Contrairement à ce que l'on pourrait croire: c'est très compliqué pour l'acteur... Pour sortir un peu du prisme occidental, il suffit de voir les théâtres (car il en existe plusieurs), généralement dansés de l'Inde pour se rendre compte de l'apprentissage énorme que nécessite l'acquisition des "bons codes"...
Bah ouais... si on se plante de "code", le public est complètement largué!
Il s'agit de bien comprendre qu'au-delà d'un carcan, c'est également un "dialogue" (culturel?) qui s'établit entre celui qui "regarde" et celui qui "désigne".

(J'adore employer le terme "désigner" pour parler du théâtre. Celui qui désigne c'est à la fois celui qui montre et qui signifie, parfois de manière exagérée, ce qu'il veut dire.)

Donc, quand on encartonne l'émotion, qu'on l'emballe dans le déballage des "codes", celle-ci ne trouve son expression que dans la lecture qui en est faite par le public ce qui nécessite une distance entre le public et la chose jouée, donc désignée. Sans cette distance: point de spectacle!

Maintenant, si l'on se place dans une autre optique, qui serait celle d'une émotion vécue par l'acteur, on pourrait imaginer d'abolir la distance...
Un acteur qui vivrait chaque instant de son rôle pourrait être regardé de l'intérieur... Seulement! Cela demande d'atteindre une perfection du jeu d'acteur à mon sens inaccessible... Essayez d'imaginer un spectacle qui serait vécu à chaque seconde par l'acteur... C'est impossible!

Le jeu scénique (s'il a des codes de jeu) a également des codes scéniques en eux-mêmes propres à chaque spectacle: la mise en scène! Pour dire telle réplique je dois aller en fond de scène. Pour dire telle autre, je suis en avant-scène. Et entre ces deux moments: j'ai un déplacement sans texte...
Que faire de ces "moments" où le personnage s'efface pour laisser place au travail strictement technique de l'acteur?

Et puis, il y aurait une autre difficulté et pas des moindres: la simultanéité.
Il serait nécessaire que le comédien ressente ses émotions au moment idoine (au millième de seconde près... C'est quoi le temps de transmission d'une émotion?) pour le spectateur... C'est à dire que je devrais "ressentir" mon émotion au moment exact où elle est compréhensible (c'est à dire "faisant sens") pour le spectateur! Aucun décalage n'est envisageable... et pourtant! Il y en aurait forcément!

Les techniques émotionnelles liées au jeu d'acteur font que l'on se "prépare" à ressentir une émotion intérieurement et seulement, ensuite, elle est exprimée par le corps et les mots. Dans des moments, où je n'ai pas de texte (quoique restant à l'écoute des partenaires et de ce qu'il se passe) je me prépare intérieurement à lancer ma réplique suivante: je l'anticipe.

Et, cette anticipation, invisible pour le spectateur, c'est le jeu de l'acteur.
Car, il ne faut pas oublier que, si le public n'a pas répété le spectacle et n'en connaît pas les mécanismes, l'acteur lui les connaît! Il les a répétés, rodés, foirés, recommencés des dizaines de fois! Et tout ça dans quel but?
Afin que ses mécanismes soient, justement, invisibles aux yeux du public pour que l'illusion "existe" (au sens le plus noble de ce terme)!
Comment se laissez illusionner par un spectacle si l'on en devine tous les mécanismes internes?
Serait-ce un "autre" spectacle alors? Que "verrait" le public? Que percevrait-il? Et resterait-il d'ailleurs un "spectacle" à voir en ce cas?

Alors, pas de soucis! Je veux bien déboulonner tout! Mettre à plat tout système de représentation, bouleverser toutes les perceptions! Allons-y!
Mais est-ce que vous vous rendez compte des difficultés que cela présuppose? Un spectacle perçu de l'intérieur des acteurs... Waou! Je signe quand vous voulez mais cela va demander des années de boulot! Razz
Parce qu'en fait, en clair, c'est la définition même du mot "spectacle" qu'il va falloir se coltiner... et pas qu'un peu!

Laughing Je vois d'ici la tête des théoriciens de l'histoire de l'art! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour et merci!   Aujourd'hui à 12:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour et merci!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lola59 : Bonjour et merci!
» beewee : Bonjour et merci
» Bonjour et merci pour toutes ces informations !
» Un merci ça fait toujours plaisir
» bonjour le stresse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Présentation :: Bienvenue !!!-
Sauter vers: