AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Rue 89

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Rue 89   Lun 11 Mar - 18:15

http://www.rue89.com/2013/03/11/le-transhumanisme-francais-que-des-surhommes-pas-de-sous-hommes-240310

En lisant cet article, je comprend pourquoi je ne suis pas adhérent de technoprog. Je suis fondamentalement convaincu que même dans les meilleurs conditions, le transhumanisme restera élitiste et je suis très attaché autant aux libertés économiques qu'aux libertés individuelles. Je me rattache donc plutôt au Transhumanisme Américain qu'au Transhumanisme Français. D'ailleurs je penses que se dire de Gauche (ou de droite) à notre époque, relève d'une manipulation de l'esprit et d'une soumission au dictat des médias et des politiciens qui nous imposent ce paradigme débile qui arrange bien les parasites et les prédateurs de la société. Je suis vraiment triste que le "Grand frère Américain" soit considéré comme "un adversaire de pois", alors que si la singularité advient un jours ce sera grâce à lui, grâce aux Transhumanistes Libertaires et Libertariens, grâce aux capitalistes de la NASA de Google et de l'armée Américaine.

Entre paranthèse, je ne suis pas non plus d'accord avec ce pseudo philosophe de la Sorbonne. D'abord je n'ai jamais utilisé l'argument du Handicap, et quand j'ai découvert le transhumanisme j'ai tout de suite compris que son objectif était d'augmenter les êtres humains pour échapper à la condition dite naturelle de l'homme. Le Transhumanisme n'avance pas caché, c'est complètement faux, et c'est aussi complètement faux de dire que nous ne réflechissons pas à la nature de l'homme et du post-humain. Le fait que nous n'ayons pas le même point de vue que ce Mr je sais tout, ne veux pas dire qu'il est le seul à réfléchir. Seulement nous, moi en tout cas, j'assûmes pleinement le fait que je souhaite quitter l'espèce humaine pour m'arracher à ma condition initiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Rue 89   Lun 18 Mar - 12:49

Bonjour Parti futuriste,

Trois petites remarques par rapport à ta réflexion.

- Quant à mon emploi du terme "gauche", il s'agit d'une référence historique et culturelle. Il se peut que dans ton oreille, cela sonne comme une manipulation de l'esprit, mais je pense que dans celle des personnes auxquelles je le destine, cela renvoie à un ensemble de valeurs. Comme il ne s'agit que d'un mot, celui-ci est forcément simplificateur mais il permet de résumer rapidement cet ensemble. Ceux auxquels je pense s'y retrouvent instantanément.

Je comprends très bien que toi-même, comme un bon nombre d'usagers de ce forum et d'autres parties de la plateforme de Technoprog! ne s'accordent pas avec ce point de vue. Mais je veux souligner encore deux choses.
D'une part, lorsque, dans cette interview, je fais allusion à mon engagement personnel, je ne souhaite pas engager toute l'association. C'est mon choix particulier de vouloir que la pensée transhumaniste se développe chez les personnes qui se disent "de gauche".
D'autre part, figure-toi que, parmi les sympathisants transhumanistes qui, comme toi, ne partagent pas (parfois pas du tout) mon orientation, plusieurs sont membres de l'association. Il en résulte que la position officielle de Technoprog! est simplement de mettre en avant le terme "technoprogressisme", lequel est bien plus large et ambigüe. Chacun peut y mettre un peu ce qu'il veut dedans, même si, à ce jour, la majorité des membres s'accordent à y mettre une préoccupation sociale.

- Enfin, je t'invite à réfléchir à la dimension stratégique de cette approche.
Nous sommes en France, et pas en Californie. C'est-à-dire, à mon avis, dans un pays où les tendances technophobes ont atteint des sommets (faucheurs d'OGM, Pièce et Main d'Oeuvre -> néoluddites proclamés). A mon avis toujours, si la droite religieuse ou conservatrice opposera quelque temps des résistances d'ordre éthique à la pensée transhumaniste, c'est surtout dans les mouvances de la gauche radicale et chez les écologistes que nous rencontrerons des opposants farouches. Vouloir faire évoluer les mentalités en affichant un "libertarianisme", posthumaniste de surcroît, je pense que cela sera non seulement inefficace mais encore contre-productif.
Au mieux, comme un Alain Madelin en politique, les Extros français risquent de devoir se contenter de louvoyer, d'influencer en sous main leur plus proches partenaires et surtout de ronger leur frein.

Conclusion. Au-delà de nos divergences politiques, je nous invite à unir nos forces, nos disponibilités et nos savoir-faire tant que le mouvement transhumaniste français en est dans sa phase d'émergence.
Technoprog! cherche à développer vingt projets à la fois et manque cruellement de personnes pour porter ces projets.
Peu importe d'ailleurs que ceux qui mettent la main à la pâte soient dans ou dehors de l'association. Ce qui compte pour le moment c'est que nous soyons efficaces.
Nous aurons tout le loisir de nous écharper sur nos choix politiques quand nous serons des milliers ;-)

Qu'en dis-tu ?

Bien cordialement
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugène



Messages : 122
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Rue 89   Mer 24 Avr - 3:14

Mon avis est plus nuancé.

Je suis d'accord pour dire qu'on est minoritaire sur le plan politique/médiatique et que, de ce fait, nous avons intérêt à nous unir malgré nos désaccords sur les questions qui ne sont pas directement reliées au transhumanisme.

Néanmoins, deux choses :

  • J'en ai déjà vu plusieurs ici se lancer gratuitement dans l'extropian bashing à titre individuel ou non. Il y a en effet un grand nombre d'extropiens qui sont de vrais caricatures et dont il faut se distancer. Mais le risque est grand que dans le process soit également rejeté les principes qui caractérise le transhumanisme en général. Et parmi ces principes (qui quoi qu'on en dise restent en partie d'inspiration libérale) se trouvent selon moi, entre autres : le refus de sacraliser le vivant, le droit irréfragable à l'enhancement physique et psychique par voie cybernétique ou biologique, le refus de faire du corps humain un temple que nul ne peut profaner même en ayant de bonnes raisons de le faire ; etc...Il faut que ces principes soient clairement défendus autrement le "technoprogressisme" n'ira pas au delà du consensus mou ou de la pure chamaillerie intellectuelle.

  • Le bioconservatisme fait désormais parti du paysage idéologique occidental et à fortiori français (dois-je rappeler qu'en France les "crimes contre l'espèce humaine" sont considérés comme plus graves que les meurtres ?). Le transhumanisme ne s'imposera donc pas sans, au passage, raser au bulldozer une bonne partie de la pensée politique contemporaine floue sur laquelle s'appuie ce bioconservatisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brainstorm



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Rue 89   Mer 24 Avr - 7:12

Sérieux, il y en a qui disent que cet article est impartial ?!

Citation :
Le courant transhumaniste, né dans les années 1980 en Californie, repose sur un postulat simple : les progrès scientifiques permettront bientôt à l’homme de s’améliorer lui-même, d’augmenter ses capacités existantes, d’accéder à de nouveaux sens, voire à un nouveau niveau de conscience. Bref, l’homme pourra et DEVRA bientôt transcender son humanité.
C'est bien connu, le libre-choix, c'est pour les tafioles, les transhumanistes vont l'imposer parce que ça doit se passer comme ça et puis c'est tout. Merci pour l'image de facho.

Citation :
Effectivement, les exemples ne manquent pas :

Tatouages électroniques pour étudier ses signes vitaux ;
homme bionique créé artificiellement ;
une amélioration permettant de « voir » le rayonnement infrarouge ;
un « œil » qui transforme les couleurs en sons ;
un cœur artificiel composé de matériaux plastiques et biologiques.
Magnifiques exemples : un machin tatoué qui ressemble furieusement aux puces RFID que beaucoup critiquent parce que c'est s'immiscer dans la vie privée et potentiellement utilisable par un état devenu dictature ; un clone/cyborg que tout le monde considère comme un grand méchant de manière instinctive ; deux améliorations que tout le monde se dira "qu'est ce qu'on s'en fout ?" ; Et le coeur artificiel qui touche à la fois le plastique-pas-écolo-tu-pollues-la-terre et le biologique-faut-pas-toucher-la-vie-c'est-sacrée. De quoi nous mettre tout les sceptiques dans la poche !

Citation :
La liste des « améliorations » s’allonge au fil des années,
C'est vrai, faut pas laisser penser que la science puisse améliorer quoi que ce soit, faut mettre entre guillemet pour sous-entendre l'ironie.

Citation :
il l’accuse de se servir de l’argument du handicap et des maladies pour servir un autre objectif
Sur le coup, il n'a pas tort.

Citation :
éradiquer la souffrance et donc le plaisir.
Ca, c'est sûrement un des arguments fallacieux qui m'énervent le plus. Pour qu'une chose bénéfique existe, il faut impérativement que son contraire négatif existe aussi. Que veux-tu, on vit dans un monde fait de nuance de gris, le blanc pur est adossé de noir pur indissociables et sans rien entre eux deux.
Il aurait aussi pu rajouter "pour qu'il y ait de la compassion, il faut qu'il y ait des meurtres de sang-froid, alors laissez les tueurs en série faire le bien de l'humanité BORDEL !"

Citation :
Le désir, même, alors que c’est le moteur de l’humanité...
Et tant qu'à faire, on rajoute une deuxième face blanche à la face noire, au cas où la première n'a pas convaincu toute seule.

Citation :
Arrêtons de dire que c’est au service de l’humanité alors que ce n’est que pour la détruire.
Parce que je sais mieux que vous ce que vous voulez dedans votre tête, d'abord !

Citation :
Marc Roux, de son côté, ne se laisse pas ébranler par ces questionnements métaphysiques
C'est vrai que ça donne un air tellement posé et réfléchi à Marc que de dire que la philosophie, l'en a rien à foutre.

Citation :
Un autre transhumanisme est possible.
Excuse-moi de te le dire, Marc, mais cette phrase, elle pue le coup fourré à 3 kilomètres. Non, eux, c'est des méchants, il faut pas les suivre. Nous, on prend exactement les mêmes bases et la même philosophie... Mais nous on est des gentils. Le bon et le mauvais chasseur.

Citation :
Le transhumanisme français est à la fois plus prudent et moins naïf, mais il lui manque tout de même la composante de réflexion critique. Si on se réfère à Eric Drexler et son livre “ Engines of Creation ”, il est persuadé que la question de la surpopulation ne se posera plus, que la faim sera éradiquée...
C'est vrai que la preuve par l'exemple est un argument fallacieux que jamais personne ne pensera à déceler. Surtout avec un transhumaniste tellement connu et influent sur ses pairs que je n'ai personnellement jamais entendu ni son nom ni le titre de son livre, américain de surcrois, il représente évidement à la perfection le transhumanisme français.
On y rajoute aussi le fait que les questions de la surpopulation et de la famine sont tellement graves que quiconque pense qu'ils puissent être résolus ne fait évidement preuve d'aucune réflexion critique. Pour la peine, je ne dirais même pas si monsieur Drexler sort ça de son chapeau ou s'il nous donne au moins un argument, puisque ce dernier ne peut être que bidon.

Citation :
Si les idéaux transhumanistes se réalisent, ce sera au prix d’un gouffre créé au sein même de l’humanité.
T'as tort j'ai raison ! Et moi j'ai même pas besoin d'un bouquin pour le prouver, t'as vu ?

Citation :
Autre obstacle de taille : difficile de s’imposer internationalement face au transhumanisme californien qui bénéficie de la paternité intellectuelle, d’un certain relief médiatique, et surtout du financement massif de la NASA ou d’entreprises comme Google.
C'est vrai qu'il est totalement impensable que les transhumanistes de deux pays puissent travailler de concert malgré les divergences d'opinions, ne suggérons même pas l'idée, ça ferait d'eux des tolérants après tout. Il vont forcément se foutre méchamment sur la gueule.

Citation :
Son gourou, Ray Kurzweil,
Et vivent les termes connotés faisant honneur à la neutralité de la presse !

Citation :
ainsi qu’une totale absence de scrupules ou de réflexion sur les répercussions sociales de leur idéologie,
J'adore ces phrases prémâchées qui sont là pour dire "lui c'est le True Evil, me demandez pas pourquoi : je le sais, j'ai lu dans ses yeux ses véritables ambitions", et qui en plus se contredit mine de rien. Pour ne pas avoir de scrupules sur les répercussions, il faut avoir conscience des répercussions néfastes qu'on créera, ce qui n'est pas possible si on ne réfléchit pas aux répercussions sus-citées.

Citation :
contrairement à son homologue français.
Un peu de chauvinisme que diable ! C'est pas parce qu'on crache à la gueule du transhumanisme américain qu'on va faire de même avec nos gentils compatriotes.

Citation :
Il sera bien difficile pour la mouvance française « progressiste »
Une petite perle pour la fin, montrant la maîtrise du vocabulaire. La mouvance française est progressiste. Parce que la mouvance américaine, que tu viens de critiquer comme voulant appliquer ses innovations technologiques sans penser aux conséquences, est une vieille réac' ?
D'ailleurs, on crache pas sur nos compatriotes, mais on s'assure que nos lecteurs le feront, vu que le terme progressisme est mal soutenu dans note pays, et que les guillemets insistent bien sur le fait qu'ils représentent une déviance de ce qu'un vrai bon progressisme pourrait être. Comme ça, on leur met les non-progressistes à dos, et on ne leur donne même pas la sympathie des autres mouvements progressistes. C'est ça, le pouvoir des guillemets qu'on ne sait pas comment interpréter !

Et au passage, merci à Hazukashi (si tu me lis), dans les commentaires sélectionnés, pour représenter la fidèle image de tout ce qui est sous-entendu là-dedans !


Et un dernier petit mot, parce que tout le monde a sa petite fierté pompeuse et que je fais parti de "tout le monde" :

Parti futuriste, quand tu dis "qui nous imposent ce paradigme débile qui arrange bien les parasites et les prédateurs de la société.", j'aimerais bien savoir qui c'est pour toi, ces parasites qui font tout le mal pas bien. Parce que c'est bien gentil de chercher des boucs émissaires, mais tout le monde n'a pas les mêmes. Alors comme je sais que je suis catégorisé comme "parasite sans moralité qui prend plaisir à couler la France et le monde entier" par pas mal de monde, je voulais savoir si je me prenais une des gouttes de ton mollard gratuit.
D'ailleurs, tant qu'à faire, tu pourrais aussi préciser qui sont les prédateurs de la société. Je ne penses pas en faire partie, mais peut-être que certains ici sont compris dedans.


Voila, mon coup de gueule est fini.

P.S. : C'est peut-être un peu tard maintenant, mais si quelqu'un est inscrit à rue89, il peut y poster mes critiques s'il en a envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarcAdmin
Admin


Messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Rue 89   Mer 24 Avr - 20:57

Bonsoir Brainstorm

Brainstorm a écrit:

Citation :
Un autre transhumanisme est possible.

Excuse-moi de te le dire, Marc, mais cette phrase, elle pue le coup fourré à 3 kilomètres. Non, eux, c'est des méchants, il faut pas les suivre. Nous, on prend exactement les mêmes bases et la même philosophie... Mais nous on est des gentils. Le bon et le mauvais chasseur.
Bien sûr, cette phrase est un slogan, donc forcément réductrice et caricaturale.
Mais celle-ci a un sens bien particulier. Elle est une paraphrase du slogan altermondialiste "Un autre monde est possible", brandi par les militants d'Attac et autres groupes "à la gauche de la gauche".
Sous ma plume (mon clavier, pardon ;-), elle vise directement ce public là.

Sinon, sur le reste de tes critiques concernant l'article de Xavier Vion-Dury, je suis d'accord à 90 ou 95%. On a vu plus neutre. Néanmoins, faut aussi dire qu'on a vu pire Rolling Eyes

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.transhumanistes.com
Brainstorm



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Rue 89   Mer 24 Avr - 21:39

Je trouve que les articles "pire" ne le sont pas justement. Ceux qui attaquent franchement le transhumanisme, que ce soit argumenté ou injurieux, présentent un point de vue qu'il est possible de contre-argumenter. Ici, le journaliste dissimule son point de vue, et oriente le lecteur avec un choix de mots spécifiques qui l'influencent tout en paraissant neutre. Pas d'argument, pas d’honnêteté ni d'ouverture de débat, et plein de lecteurs nous disant "même avec un article objectif, on sent que ça pue du cul votre truc. Et c'est ma propre opinion, vu que l'article n'a en aucun cas biaisé mon jugement". Et vas-y pour démontrer que justement l'article n'est pas neutre, souvent les gens ne veulent pas voir les manipulations qu'on décortique pour eux.

A mon avis, un article faussement neutre est plus ravageur qu'un article ouvertement hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rue 89   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Rue 89
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: