AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Y verrons nous ... la Singularité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Narcis



Messages : 5
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Y verrons nous ... la Singularité ?   Mar 21 Avr - 22:41

Bonjour
Apres lecture de bon nombre de pages de ce forum et sans vouloir inciter a la creation de scenario completement futuriste, une question me viens a l'esprit.
Pensez vouq que nous "verrons" le transhumanisme en oeuvre, la fameuse humanité 2.O dont parlent des auteurs comme Kurzweil ? Ou ses progres sont ils beaucoup trop lointain ?
J'ai lu (en autre) "serons nous immortel ?" du meme auteur et je me demande s'il n'est pas trop optismiste. Avez vous un avis sur la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Mer 22 Avr - 9:38

Narcis, bonjour et bienvenue

Je ne sais plus qui a dit <Il est toujours difficile de faire des prévisions, surtout en matière d'avenir.> Kurzweil et quelques autres argumentent pour soutenir qu'une "Singularité" adviendra dans les vingt ou trente ans à venir. Pour eux, le processus d'accélération du savoir et de la maîtrise scientifique est tel que ce bouleversement est inexorablement proche.
Néanmoins, à mon avis, il ne sont pas devins. Tout au plus appliquent-ils un raisonnement logique qu'ils essaient de systématiser (avec talent d'ailleurs). Néanmoins, comme qu'on prenne cette argumentation, elle n'en demeure pas moins de l'ordre de l'hypothèse. On peut "penser" cette hypothèse, la concevoir, et de toute manière, je pense indispensable de s'en saisir, d'y réfléchir, afin d'anticiper au mieux (ou au moins pire) les conséquences.

Une remarque : les conséquences de la "Singularité" en question relèvent davantage du "Post-humanisme" et sont largement spéculatives.
Quant au Trans-humanisme, il est facile d'argumenter pour montrer qu'il est déjà à l'œuvre depuis belle lurette.

A+
Marc


Dernière édition par Marc le Lun 27 Avr - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus



Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 24 Avr - 12:15

Bonjour,

Je suis également nouveau ici (enfin, ça fait un petit moment que je lis vos discussions sans encore avoir eu l'occasion d'y participer) et je pense sincèrement que l'optimisme de certains scientifiques tels que Kurzweil est à la limite de la candeur.

Certes, la courbe exponentielle de l'évolution technologique donnée par Kurzweil peut être considérée comme tout a fait plausible. Il ne faut cependant jamais oublier ce que notre ami Einstein nous a joliment pondu il y a quelques années: "Tout est relatif" et il faut dire que la théorie de la Singularité inévitable peut être facilement remise en question pour la simple raison que les scientifiques qui l'avancent se basent sur un nombre de données actuelles, susceptibles de changer brusquement avant l'achèvement de la Singularité en question.

Ces théories "divinatoires" sont basées sur le fait que la recherche scientifique connaitra une évolution continue dans les 20 ans à venir. Or, il suffit qu'une grande guerre éclate, qu'une catastrophe humaine ou naturelle survienne pour que les états les plus riches se trouvent dans l'incapacité de financer d'aussi grands projets...

Alors oui, si on considère que la situation géo-politique et politico-économique du monde d'ici 20 ans sera plus ou moins similaire à celle d'aujourd'hui, il y a des chances que ça aboutisse (et là encore, ça reste relatif à pleins d'autres éléments que je développerais peut-être dans un prochain post) mais si un changement radical survient entre temps, en déstabilisant ainsi la courbe mentionnée plus haut, ça sera une toute autre histoire (qu'on ne saurait certainement pas deviner)

Au plaisir de vous lire,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
+Technophile+



Messages : 64
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 24 Avr - 16:29

Je suis entièrement d'accords avec Janus ;

en cas de grand évènement tel une guerre, la recherche scientifique ne sera plus financer
de la même manière.

Cependant il faut savoir que dans le passé, les guerres n'ont en aucun cas empêché le développement
de certaines technologies(je pense a l'informatique, en particulier).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcis



Messages : 5
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 24 Avr - 18:58

De nombreuses technologie peuvent aussi etre develloppé, puis financé a des fins militaires, puis adapté au civil.
Les exosquelletes pour les personnes à mobilité reduite, certaines nanotechnologie comme la "liquid armor" qui pourrait etre applicable pour des vetements civils.l'armée bossent aussi sur des combinaisons permettant de soigner le soldat "en direct".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus



Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 24 Avr - 21:26

Narcis a écrit:
De nombreuses technologie peuvent aussi etre develloppé, puis financé a des fins militaires, puis adapté au civil.
Les exosquelletes pour les personnes à mobilité reduite, certaines nanotechnologie comme la "liquid armor" qui pourrait etre applicable pour des vetements civils.l'armée bossent aussi sur des combinaisons permettant de soigner le soldat "en direct".
Ceci est un argument classique avancé par les pro-belliqueux. A quoi ça sert d'inventer pour faire la guerre PUIS servir la vie civile quand on peut tout simplement inventer pour servir la vie civile tout court?
C'est du non-sens flagrant que des démagogues réussissent malheureusement à utiliser à leur gré pour justifier de la guerre et de tous les millions qui partent dans la technologie militaire...

Citation :
Cependant il faut savoir que dans le passé, les guerres n'ont en aucun cas empêché le développement
de certaines technologies(je pense a l'informatique, en particulier).
Oui, sauf que de toute l'histoire de l'humanité, jamais il n' y a eu des armes de destruction massive aussi puissants que de nos jours. Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale et Hiroshima, il n'y a jamais eu de vraies grandes guerres destructrices (mais plutôt des espèces d'escarmouches qui ont mal tourné: Vietnam, Irak etc)
Croyez moi, si jamais les grandes puissances perdent la raison et qu'une guerre nucléaire éclate, nous pouvons dire adieu à nos rêves d'immortalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 24 Avr - 21:43

Citation :
Croyez moi, si jamais les grandes puissances perdent la raison et qu'une guerre nucléaire éclate, nous pouvons dire adieu à nos rêves d'immortalité...
ça signfiera que la nature a eu raison de nous, peut être sommes nous juste de passage dans le seul but de "nettoyer" un peu puis nous voilà parti au placard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcis



Messages : 5
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 24 Avr - 22:19

cependant le recours a l'arme atomique a toujours eu de nombreux adversaire, et (quitte a vous surprendre) , en grande partie parmis les militaires.
d'un cotes car le boulot de soldat consiste avant tout a prevenir la guerre pour bon nombre d'entre eux
et parce que pour pas mal d'autre, les guerres atomiques cest la fin de la profession de soldat.

les hommes n'ont plus fait usage d'arme atomique depuis 45 esperons qu'ils ne le fassent plus du tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus



Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 24 Avr - 22:28

Gattaca a écrit:
Citation :
Croyez moi, si jamais les grandes puissances perdent la raison et qu'une guerre nucléaire éclate, nous pouvons dire adieu à nos rêves d'immortalité...
ça signfiera que la nature a eu raison de nous, peut être sommes nous juste de passage dans le seul but de "nettoyer" un peu puis nous voilà parti au placard.
Ou alors la Nature telle qu'on l'entends n'existe pas et il n y a que l'Homme d'un côté (en tant qu'être intelligent) et le reste (qu'on regroupe dans le champ lexical "nature" pour le nommer) et que de toute façon le cosmos est indifférent (puisqu'il n'est pas intelligent et donc inintelligible) mais alors au lieu de se rendre compte de l'absurdité où nous vivons et de ce pas se serrer les coudes en tant que SEULS êtres intelligents de l'univers (donc les seuls à pouvoir se comprendre mutuellement) on se tape dessus comme des bêtes absurdes....

En gros, l'homme se serait laissé projeté dans un univers ou il ne comprenait rien à rien et se serait auto-détruit dans une folie furieuse, ni vu ni connu...

Citation :
et parce que pour pas mal d'autre, les guerres atomiques cest la fin de la profession de soldat.
Réctification: la guerre atomique, c'est la fin de TOUT.
Citation :
les hommes n'ont plus fait usage d'arme atomique depuis 45 esperons qu'ils ne le fassent plus du tout
Oui et ben espérons... Rolling Eyes
Espérons aussi que Dieu existe et qu'il ne va pas pleuvoir les jours de pique-niques ... (etc etc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Dim 26 Avr - 2:20

Citation :
En gros, l'homme se serait laissé projeté dans un univers ou il ne comprenait rien à rien et se serait auto-détruit dans une folie furieuse, ni vu ni connu...

Voilà exactement, la Nature je la vois comme un Ensemble qui est un Tout et nous ne sommes qu'une composante de ce tout si on suit son rythme alors on se détruit si on la dépasse on protège notre espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack



Messages : 240
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Ven 8 Mai - 17:56

Je redis ce que je disais (plus ou moins en forme de plaisanterie) dans une autre discussion : la Singularité, c'est le point au-delà duquel Ray Kurzweil s'estime incapable de prédire l'avenir.

En clair, sur un plan purement factuel, je suis très sceptique sur la notion de Singularité, et sur la rapidité des progrès. Par contre, je pense qu'il est très utile de s'imaginer dans un monde où telle ou telle technologie sera devenue courante, ne serait-ce que pour ne pas être pris de court.

De ce point de vue, je vois un peu le concept de Singularité comme un moyen de se mettre en condition pour pouvoir spéculer sur notre avenir à long terme, plutôt que comme un outil de description du réel.

Et il faut reconnaitre que ça marche, comme mise en condition Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Messages : 106
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Sam 23 Mai - 17:50

Gattaca a écrit:
Citation :
En gros, l'homme se serait laissé projeté dans un univers ou il ne comprenait rien à rien et se serait auto-détruit dans une folie furieuse, ni vu ni connu...

Voilà exactement, la Nature je la vois comme un Ensemble qui est un Tout et nous ne sommes qu'une composante de ce tout si on suit son rythme alors on se détruit si on la dépasse on protège notre espèce.


je suis entièrement d'accord avec le début de ta phrase, mais la suite me laisse perplexe....pourquoi suivre "le rythme" de la nature, et donc de notre nature, entrainerait fatalement notre destruction??
ne sommes-nous pas plutôt entrain de constater l'inverse??

à force de vouloir se détacher toujours plus de ce tout, de cette nature dont on pense être les maitres, on se détruit!!
dans 100 ans, 200 ans, tout vos beaux rêves de transhumanismes ne seront sans doute plus que des fantasmes, des sujets lointains et irréalisables!! pourquoi?
parce qu'on cours à notre perte, on pollue notre ciel, notre terre, notre eau, on pille nos propres reserves,on tue la vie, au nom d'un "confort" qui au final sera bien loin d'être confortable!!

Savoir rester humble, rechercher le necessaire et pas le superflu, savoir mieux partager, et reprendre enfin conscience de notre place dans cette nature qu'on veux bousiller!!
demain, si les abeilles meurent, si les mouches meurent, si le corail meurt, si les forêts meurent, on fera quoi??
certainement qu'on "n'y verra" rien du tout....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Sam 23 Mai - 20:44

Car nous ne sommes que la synthèse de nos ancêtres qui ont payé un lourd tribu pour que nous soyons toujours vivant.

La NAture n'a pas d'amour ou de pitié pour elle une seule loi, celle de la confrontation des espèces suivant leur règne, la terre n'a plus besoin de nous que nous besoin d'elle, aujourd'hui nous devons non pas faire attention à notre environnement par amour, mais faire attention dans le seul fait que nous dépendons de cette environnement fragile.

justement la Nature a un programme pour chaque espèce, naitre s'alimenter se reproduire et mourir, simple schéma commun a toute les espèces sur cette planète alors si on ne dépasse pas ce simple plan alors on restera sous cette forme charnel et sur cette planète, notre avenir long terme c'est préserver notre espèce et ce qui nous maintient en vie, notre avenir quoi qu'il en soit est dans cet Univers mais pas sur une planète définitive.

L'ère des dinosaures en est un exemple flagrant rien nous permet de croire qu'on aura un règne plus long sauf si on maitrise totalement notre dépendance et cela passe en priorité par se soustraire aux lois de la Nature et ne plus se maintenir sur une seule planète, se contrôler en nombre et savoir se protéger de toute agressions.

Aujourd'hui si on pille, on exploite etc... c'est en raison de notre instinct naturel notre programme que l'on partage avec toutes les espèces quel est le sens de notre vie ? gagner de l'argent ? ( besoin naturel ) besoin corporels ? ( besoin naturel ) tout ce que tu décris ne sont en fait que des besoins liés à notre origine animal sans doute est il temps de se détacher le mieux possible et le plus rapidement possible.

La vision que tu as du détachement est ce que j'appellerais un rapprochement avec nos instincts et non pas un éloignement, si nous étions si éloignés de notre nature profonde ( voie d'humanisation ).

Notre société de consommation n'est pas justement un détachement lui non plus mais au contraire l'exploitation la plus performant de ce qui fait de nous des animaux, l'exploitation de nos instincts, reconnaissance, cupidité, pouvoir, honneur etc...

Notre place n'est pas dans la Nature à nous de comprendre comment nous fonctionnons pour mieux s'en éloigner et ne plus subir ce qui fait ce que nous sommes aujourd'hui.

La Terre n'est ne doit pas être notre cimetière mais notre point de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Messages : 106
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Sam 23 Mai - 22:03

Je comprend ce que tu veux dire, mais à mon avis, il y a malentendu....

Je crois que lorsqu'on parle de "nature" et "d'animalité", on n'y met pas du tout le même sens...
Pour moi, dire que l'homme n'a pas sa place dans la nature, c'est comme si on disait qu'un poisson n'a pas sa place dans l'eau, ou que nos gènes n'ont pas leur place dans notre organisme, c'est un non-sens en quelque sorte, puisque par "nature" j'entends.....tout! La planète, et tout ce qui y vit....

Ensuite, je suis entièrement d'accord sur le fait qu'il faille preserver l'environnement, justement pour ce que je viens de dire : si notre environnement (la nature) meurt, on meurt, puisque nous sommes un produit et une partie de la nature,relié à elle comme la branche l'est au tronc...
Et je pense qu'il s'agit aussi un peu d'amour, ne serait-ce que parce-que tout ce qui vit mérite le respect, la vie mérite d'être respectée....

Enfin, je ne dirais pas que la nature est cruelle, méchante, ni qu'elle est gentille et pleine de douceur, je dirais juste qu'elle.....EST! lol avec ses lois...si les comportements des ses "fruits", de ses parties ne sont pas forcément neutres, ses lois le sont, à moins de supposé qu'il y est un dieu qui les a voulue, mais la on entre ne pleine science fiction!

Pourquoi les lois de la nature auraient-elles.....une nature? lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Messages : 106
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Sam 23 Mai - 22:06

Et puis, si selon toi le besoin d'argent, la lutte pour le pouvoir ect sont "naturels" (pour l'argent je ne crois pas, le reste je dis pas), et que la technologie extirperas en quelque sorte ce mal du plus profond de nos entrailles, c'est que l'animalité doit se trouver dans nos gènes, non?

Comment serait-ce possible?Pourquoi plus de technologie voudrait forcément dire moins de mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Dim 24 Mai - 0:10

L'homme a sa place dans la Nature mais si il a vécu jusqu'içi c'est parcequ'il s'est battu contre elle et ses régles primitives.

La Nature voir naitre et disparaitre le espèces qui sont nées de ses entrailles.

Pour moi aussi la Nature = Ensemble des espèces vivantes + leur mode de vie instinctifs.

L'humain si il reste dans cette voie alors il ne peut se sortir du schéma classique de la Nature = loi du plus fort.

La vision angélique d'une Nature altruiste n'est pas, il n'y à rien içi qui soit née de l'amour mais d'une opposition entre espèces et celles qui ont survécu jusqu'içi l'ont payé au prix fort.

Donc nous avons une vision de protection de l'environnement identique mais pas avec la même cause qui nous motive, je le fais non pas par amour pour les espèces mais parceque nous subissons ce cycle écologique.


Citation :
Et puis, si selon toi le besoin d'argent, la lutte pour le pouvoir ect sont "naturels" (pour l'argent je ne crois pas, le reste je dis pas)

tout ce qui nous compose aujourd'hui sont des instincts partagés avec la majorité des espèces, structure de la société pyramidale, le besoin d'argent pour nous est le beefsteack du lion, la salade de la limace etc... toujours plus ou la cupidité ce sentiment est toujours le même.

La technologie permet aujourd'hui de comprendre un peu mieux notre nature surtout le monde médicale qui réussie aujourd'hui et qui pourra d'içi quelques année à palier les barrières naturelles.

Le danger maintenant est de savoir dans quels but ces barrières seront franchis et pour quels intérêts ?

La technoloque sera l'outil de l'humanisation face a sa nature et à la Nature le danger et que ce formidable outil tombe entre les mains des gens les plus proches de cette nature primaire.

ps : ce que j'appel Nature est l'ensembles des espèces vivantes sur cette planète et des lois qui les animent ( instincts ).

Ps 2 : ce que j'appel humanisation est le fait que l'humain se détache des lois naturelles communes aux autres espèces vivantes dans le même environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Messages : 106
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Dim 24 Mai - 16:24

Citation :
Donc nous avons une vision de protection de l'environnement identique mais pas avec la même cause qui nous motive, je le fais non pas par amour pour les espèces mais parceque nous subissons ce cycle écologique.

Je vois ce que tu veux dire, mais c'est plus fort que moi....je ne peux pas réprimer un sentiment de peine et de malaise profond dés que j'entends l'annonce d'une extinction d'espèce...
Ce que je trouve contradictoire dans ton idée, c'est que (si j'ai bien compris), tu penses qu'il nous faut absolument nous détacher de nos "instincts primaires", de tout nos instincts....afin de survivre!!

Or, ne parle-t-on pas "d'instinct de survie"? Le fait que toi, moi, que tout un chacun veuille se reproduire, faire perdurer l'espèce, n'est-ce pas là le fruit d'un "instinct primitif"?
C'est étrange alors, puisque si on suit ce raisonnement, ce qui nous pousse à vouloir perdurer c'est notre instinct, et la seule solution pour perdurer serait de ne plus avoir d'instincts....
C'est le serpent qui se mord la queue!

Il faudrait savoir ce qui révèle de l'instinct, avant de vouloir tous les supprimer, non?
La faculté de raisonner, est-ce de l'instinct? la compassion? la sociabilité? la poursuite du savoir? le besoin de "s'améliorer"?
Qui nous dit que le transhumanisme n'est pas une mouvance née d'un instinct "primitif"?




Citation :
Le danger maintenant est de savoir dans quels but ces barrières seront franchis et pour quels intérêts ?

entièrement d'accord!


Citation :
La technoloque sera l'outil de l'humanisation face a sa nature et à la Nature le danger et que ce formidable outil tombe entre les mains des gens les plus proches de cette nature primaire.


Des gens comme.....moi! Very Happy Là on est plus d'accord! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Dim 24 Mai - 20:13

Il ne faut pas confondre instinct de survie égo et instinct de survie de l'espèce.

toutes les espèces ont l'instinct de survie pour soit mais aucune ne projette sur le long terme espèce + environnement + survie.

Ce qui révèle de l'instinct est je pense l'étape la plus difficile, il faudrait penser entre ce qui nuit à la longévité de l'espèce et ce qui est bénéfique.

Le transhumanisme ( ce que j'en pense ) je dirais est né justement de ce désir de vouloir échapper à ce qui pourrait détruire notre espèce la faire évoluer dans des environnements encore plus hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Messages : 106
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Dim 24 Mai - 22:01

Citation :
Il ne faut pas confondre instinct de survie égo et instinct de survie de l'espèce.

toutes les espèces ont l'instinct de survie pour soit mais aucune ne projette sur le long terme espèce + environnement + survie.

Je ne sais pas si on peux se prononcer à ce sujet....pendant longtemps (bien trop longtemps), l'Homme c'est cru unique, "au dessus" du règne animal....oubliant au passage qu'il en est un!
On commence seulement à se rendre compte de "l'intelligence" d'autre espèces, à se rendre compte que ce fameux "propre de l'homme" est sans doute une illusion.

Certains grands singes ont un instinct de survie....du groupe, de la communauté!
Leurs alliances et trames politiques, leur aide, leurs réconciliations etc....tout ces comportement visent à préserver la cohésion sociale, à éviter son éclatement, n'est-ce pas là un comportement qui va au delà de "l'instinct de survie égo"?
Il en va de même avec d'autres mammifères (marins comme terrestres), et même avec des insectes! Que fait-tu des fourmis, qui donneraient leur vie pour sauver la reine, seule capable de faire perdurer l'espèce?

Citation :
Le transhumanisme ( ce que j'en pense ) je dirais est né justement de ce désir de vouloir échapper à ce qui pourrait détruire notre espèce la faire évoluer dans des environnements encore plus hostile.


Le problème selon moi : ce qui rend en ce moment même l'environnement hostile à l'homme, c'est....l'homme! Comment la cause du problème pourrait être sa solution?
L'homme détruit ce qui l'entoure, or ce qui l'entoure lui est nécessaire.Donc pour échapper à ce qui pourrait nous détruire, ne faudrait-il pas simplement....changer de comportement, plutôt que de corps, de physique, ou de nature?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Lun 25 Mai - 2:02

Aucun animal aujourd'hui n'a l'intinct de groupe de manière non empirique.

Même l'humain en ayant conscience de ce problème ne parvient pas à la résoudre.

J'ai vu beaucoup d'expériences sur les espèces mammifères ( marin ou terrestre ), reptile aucune ne projette l'espérance de son clan au delà de l'environnement ni sur sa démographie.

Le cas de la fourmis est le même il n'y à pas de projection de survie de l'espèce car elle ne se soucient que de la reine alors que leur perte est justement cette reine qui pond sans ce soucier que sa colonie risque de mourir du fait de sa surpopulation donc non elles n'ont pas conscience que c'est leur nombre qui va les anéantir car une fourmilière est limitée par un rayon et si il n'y à plus rien dans ce rayon sa perte est quasi assurée.

L'environnement a toujours été hostile à l'homme, et l'humain qui existe aujourd'hui a évolué en fonction de cet environnement.

Citation :
Le problème selon moi : ce qui rend en ce moment même l'environnement hostile à l'homme, c'est....l'homme! Comment la cause du problème pourrait être sa solution?
L'homme détruit ce qui l'entoure, or ce qui l'entoure lui est nécessaire.Donc pour échapper à ce qui pourrait nous détruire, ne faudrait-il pas simplement....changer de comportement, plutôt que de corps, de physique, ou de nature?

Oui selon toi, j'ai déjà exprimé mes idées et mes motivations, libre à toi de continuer dans ta voie.
notre comportement n'est pas venu d'une manière instantané, il est une conséquence de notre adaptation, ce qui changera aujourd'hui aura des répercussions demain mais regarde précisément le mode de fonctionnement économique humain sur quoi est il basé ? les besoins.

Ces besoins sont liés à quoi ? notre nature, besoins corporels, reconnaissance.

si tu modifies un ou plusieurs facteurs alors les causes n'auront plus les mêmes conséquences.

La société n'est que le reflet de ceux qui la compose, change les composant et l'unité aura un autre profil.

changer de comportement sans changer sans nature sera possible que sur un très long palier évolutionniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trans-EMMA-niste



Messages : 4
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Lun 25 Mai - 15:47

Gattaca a écrit:
L'homme a sa place dans la Nature mais si il a vécu jusqu'içi c'est parcequ'il s'est battu contre elle et ses régles primitives.

La Nature voir naitre et disparaitre le espèces qui sont nées de ses entrailles.

Pour moi aussi la Nature = Ensemble des espèces vivantes + leur mode de vie instinctifs.

L'humain si il reste dans cette voie alors il ne peut se sortir du schéma classique de la Nature = loi du plus fort.

La vision angélique d'une Nature altruiste n'est pas, il n'y à rien içi qui soit née de l'amour mais d'une opposition entre espèces et celles qui ont survécu jusqu'içi l'ont payé au prix fort.


Bonjour !
Je viens de lire votre discussion à tous les deux (Lilou et Gattaca), et voila se que je note.
Selon vous il n'y aurai que deux solutions envisageables :
1- Vivre avec la Nature et réviser un peu notre nature humaine (nos instincts);
2- Abandonner notre nature humaine (toujours ces fameux instincts) au profit d'une vie meilleure.

Donc en bref cela donne, ou noir ou blanc, il faut choisir (?).

Moi je propose une troisième solution :
3- EVOLUER, car (et là je me réfère à ce que Gattaca disait plus haut), non, la vision d'une Nature angélique, altruiste et pleine d'amour pour son prochain, n'existe pas. MAIS, les espèces aillant survécues jusqu'ici l'ont pu GRACE à l'évolution, prennez les mammouths et les éléphants, par exemple, pour ne citer qu'eux. Mammouth + evolution = elephant

Bon, je pense que je vais m'arreter là pour le moment.

PS : Nature = ensemble des éspèces vivante et leur environnement et leurs instincts;
nature (humaine) = ensemble des instincts propres à l'être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Lun 25 Mai - 23:33

Emma, Bienvenue,

Pour la troisième voie, je rajouterai, rien ne nous empêche (théoriquement) d'évoluer technologiquement (Gattaca) tout en modifiant nos comportements pour préserver notre environnement (Lilou).

NB: Lilou, les tenants du mouvement Transhumaniste sont en général favorables au projet "Great Apes" "http://www.monde-diplomatique.fr/2007/02/BURGAT/14424", ce projet qui propose d'accorder des droits aux grands singes, c'est à dire de les reconnaître comme "personnes", au motif que la recherche scientifique nous montre qu'il est possible qu'ils soient dotés d'un niveau de "conscience" qui pourraient nous les faire reconnaître comme "semblables".

Pour les fourmis, même si j'ai adoré la série de B. Weber, rien (malheureusement :-) ne nous a permi à ce jour de parler de "conscience".

* Sur la question de l'instinct, il y en a un que Gattaca aura du mal, à mon avis, à faire disparaître, et c'est l'angoisse de la mort (voir le fil : La mort en danger de mort sur ce même forum). http://forum.transhumanistes.com/discussions-et-debats-f1/la-mort-est-en-danger-de-mort-t52.htm,
Or je ne connais pas plus grand moteur pour l'histoire de l'humanité. lol!


Dernière édition par Marc le Lun 25 Mai - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trans-EMMA-niste



Messages : 4
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Lun 25 Mai - 23:39

Merci pour l'accueil !

Quant à ce que Marc vient de noter au sujet de la voie n°3, c'est ce que je voulais dire, mais j'ai manqué de temps tout à l'heure pour le préciser. Donc je suis tout à fait du même avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Messages : 106
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Mar 26 Mai - 14:58

C'est sûr que rien ne nous dit que les fourmis aient une "conscience", pas plus que beaucoup d'autres animaux....

Mais tout le problème se situe dans les guillemets ci-dessus à mon avis : "conscience".....Qu'est-ce que la conscience?Le sait-on?
C'est pour cela que je pense qu'avant de pointer du doigt les "instincts" comme source principale de nos problèmes qu'il faudrait éliminer au moyen notamment du transhumanisme, il faudrait déjà savoir ce qu'ils sont, et à quoi ils nous "servent"!
La conscience rentre-t-elle dans la catégorie des comportements dit "instinctifs"?
Et je me demande aussi pourquoi nous collons sans cesse une connotation très péjoratif à ce terme?!

Pour ce qui est des grand singes, pour moi (je précise, parce qu'après tout qu'en sais-je réellement?), ils sont nos "semblables" dans une certaine mesure....L'intelligence est une autre notion difficile à définir...
Ils ont une "intelligence" très proche de la notre, et je suis convaincu que d'autres espèces animales en ont d'autres, qui fonctionnent d'une autre manière, simplement on aime appeler "comportement intelligent" celui qui se rapproche le plus du notre!
Or je vois une certaine forme d'intelligence dans la vie sociale des fourmis par exemple, mais qui serait totalement différente de la notre (ou plutot de la conception qu'on en a généralement).

Cette idée de "troisième voie" est intéressante, car dans la théorie elle propose un équilibre, mais comment y parvient-on, à un niveau global, mondial?
Comment développe-t-on la technologie sans nuire aux autres formes de vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trans-EMMA-niste



Messages : 4
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Mar 26 Mai - 15:07

Pour moi, conscience, instincts etc, ne sont que des décharges electriques et hormonales.
Donc, si l'on peut en inhiber quelques-uns notament grâce aux implants neuronaux au profit d'une vie sur Terre plus agréable pour tous, moi je dis OUI !
Après, ce n'est qu'une question de points de vue, et chacuns est libre de ses pensées. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y verrons nous ... la Singularité ?   Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Y verrons nous ... la Singularité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» réponse apportée à une "brebis égarée" qui nous a contacté en MP, revenue depuis dans le droit chemin ...
» Que nous réserve cette nouvelle année ?
» Bonjour! je nous présente moi et mon projet! :)
» Lecture....bien de chez nous....
» Singularité kabyle et mythe kabyle6 et fin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: