AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Robots humains ou humains robots ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 12:42

Bonjour à tous. Je viens vous faire part d'un petit " problème " d'éthique ( si on peut dire ça ) qui m'est venu récemment.

De nos jours, la robotique est en plein essor ( ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre Razz ). Comme il a souvent été évoqué sur ce forum, il sera peut-être possible à l'avenir de transférer l'esprit humain vers une interface mécanique, et donc finalement, de conserver pour celui qui le veut son esprit humain dans un corps de robot. Mais d'un autre coté, les robots crées à nos jours tendent à se rapprocher de plus en plus de l'humain ( imitation des mouvement, des expressions, des comportements, de la réflexion ... ). D'où ma question :

Sera t-on capable à l'avenir de différencier l'homme devenu machine de la machine devenue homme ?

Pour certain, cette question peut peut-être paraître sans sens, mais j'y vois comme une perte de l'identité humaine. Qu'est ce qui me dira que ma femme est une humaine dont l'esprit a été transféré dans un corps robotique ou bien qu'elle est un robot auquel on a insérer une foule de programme pour faire en sorte qu'elle puisse imiter l'esprit et le comportement humain à la perfection ?

Je ne sais pas vous, mais moi sa me perturbe Suspect

Bonne journée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 12:50

Question mainte fois posée dans la SF, je pense notamment à Blade Runner. Et de plus en plus d'actualité forcément.

Pour ma part, je considère que si un robot est indiscernable d'un humain en ceci qu'il a une sensibilité et une intelligence équivalentes à la notre, il se doit d'être considéré comme un humain. En effet, quelle différence autrement qu'en terme d'héritage biologique y aurait-il ? En tant que phénomène il serait notre alter ego.

Cette position pose certains problèmes bien sûr, comme comment accorder les droits de l'Homme à des êtres fabriqués à chaîne comme des produits ?

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 12:59

Evidemment je suis d'accord, la seule différence est notre histoire, notre passé ( biologique pour nous, et mécanique pour lui ). Mais je vois sa comme une imposture. Je pense que chacun a le droit de savoir à qu'il est en train de parler, avec qui il est en train de courir etc. Car dès lors qu'humain robot = robot humain, on ne peut plus les discerner, qu'on le veuille ou non. Cela deviendra un grand n'importe quoi je pense.

En effet, si je veux passer une journée avec un ami d'enfance qui comme moi a transféré sont esprit dans un corps mécanique, je ne veux pas que ce soit une machine sans histoire, avec qui je n'ais jamais rien partagé qui le remplace. J'aurai légitimement le droit de savoir à qui j'ai à faire et donc le droit de refuser de le faire avec un robot, ou avec un humain, même si nous sommes identiques au niveau physique et spirituel. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos



Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 13:15

J'allais répondre "si deux choses sont indiscernables en tout point, ils peuvent être considérés comme identiques, cette question n'a donc pas de sens" mais Kusana l'a déja fait.

Il est faux de dire qu'un robot conscient n'a pas d'histoire, ce n'est pas le fait de "naître" à l'age adulte qui fait que l'on à pas d'histoire pour autant, elle ne commence pas au même moment.
Je pense que les robots, si l'on veux qu'il puissent forger une personnalité et être indistinguable des humains et développer une personnalité propre traverseront une sorte d’état 0 similaire à l'enfance, ils auront juste l'aspect d'un adulte, mais de leur point de vue, il auras le même ressentis de son histoire qu'un humain lambda.
Ce serais comme deux peuples n'ayant pas les mêmes coutumes, au final.

La question de savoir "à qui l'on parle" en terme d'identité est plus intéressante, il faut en effet une maniére difficilement falsifiable de s'assurer que la perssone que l'on a en face de soi est bien l'android ou humain uploadé auquel l'on veux parler, et pas quelqu'un d'autre dans un corps identique.


Citation :

Cette position pose certains problèmes bien sûr, comme comment accorder les droits de l'Homme à des êtres fabriqués à chaîne comme des produits ?
C'est pas pour dire, mais la reproduction biologique, c'est un peu ça : un système de chaine de production automatisé, prévu pour resservir un certain nombre de fois, et du coté de la chaîne d'assemblage en elle même, prévu pour l'homme, pour donner 1 produit finit tout les 9 mois environ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 13:41

Ta comparaison a du sens. Le soucis est de réussir à faire faire un moratoire international pour accorder des droits à des robots conscients et sensibles. Je suis optimiste quant à l'acceptation du transhumanisme dans un avenir relativement proche, mais pour les droits à de tels robots ça risque de traîner un bon bout de temps.

@Lithium : tu parles d'imposture dans le sens de copie exacte d'un proche ou du genre humain en général ? Dans le deuxième cas je ne vois même pas où elle est vu que le robot, en admettant qu'il ait un cerveau fonctionnant sur le même modèle que le notre, aurait lui aussi un connectome (des souvenirs, des liens sociaux, des goûts, une culture comme le dit bien Scheindorf).

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 23:29

Citation :
Je pense que les robots, si l'on veux qu'il puissent forger une personnalité et être indistinguable des humains et développer une personnalité propre traverseront une sorte d’état 0 similaire à l'enfance

Je ne vois pas pourquoi les humains s'embêteraient à créer des robots " bébé " qui apprendraient et grandiraient d'eux même. A mon avis, les robots seront plutôt directement conçu avec en eux tout ce qu'il leur faut savoir pour pouvoir réfléchir, parler, travailler et tout faire comme nous ( voir mieux que nous ). Ils ne vont pas s'amuser à créer des robots naïfs qui auraient tout à apprendre. Donc pour moi, non, les robots n'auront pas de passé, il leur sera directement intégré dans leur " esprit ".

Citation :
C'est pas pour dire, mais la reproduction biologique, c'est un peu ça : un système de chaine de production automatisé, prévu pour resservir un certain nombre de fois, et du coté de la chaîne d'assemblage en elle même, prévu pour l'homme, pour donner 1 produit finit tout les 9 mois environ...

Là encore je ne suis que partiellement d'accord. C'est un peu simpliste de rabaisser la fécondation et le développement embryonnaire à une sorte de montage en chaîne. En effet, la fécondation peut être faite in vitro et in vivo c'est déjà une première différence. Ensuite et surtout, contrairement à la machine dans la chaîne de montage, un être en développement est sensible à l'environnement extérieur, le moindre dérèglement, la moindre hormone foireuse et l'organisme en question devient anormal. Dans la chaîne de montage on ne retrouve rien de cela. Pas de sélection naturelle non plus, pas de patrimoine génétique soumis à des mutations etc.


Citation :
Le soucis est de réussir à faire faire un moratoire international pour accorder des droits à des robots conscients et sensibles.

Là pour le coup je suis plutôt pour le fait d'accorder les droits de l'homme aux robots, du moment qu'ils nous sont semblables voir identiques. En effet, l'argument que les robots n'auraient pas été conçu comme nous ne tiens pas vraiment la route. Les enfants nés par césarienne, et ceux nés in vitro sont considérés comme les autres humains nés " normalement ", alors pourquoi pas ceux fabriqués dans des usines ?

Citation :
@Lithium : tu parles d'imposture dans le sens de copie exacte d'un proche ou du genre humain en général ?

Hum, un peu des deux en fait. le pire c'est bien sur dans le sens de copie exacte d'un proche. Comment reconnaître le vrai du faux ? A qui faire confiance ? C'est un réel problème. Mais plus largement je voulais dire que par exemple si on tombe amoureux de quelqu'un d'apparence humaine, on ne peut pas être sur que c'est vraiment un humain. Donc la personne qui veux n'avoir de relation qu'avec un humain, et pas un robot n'aura aucun moyen de s'assurer d'être bien avec un humain. Certes sur le plan physique et mental, humain robot = robot humain, mais ce n'est pas une raison de me forcer à sortir avec un robot humain si j'ai décidé de sortir avec un humain robot. Tu me suis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 23:35

Bonsoir Lithium,

Lithium a écrit:
il sera peut-être possible à l'avenir de transférer l'esprit humain vers une interface mécanique, et donc finalement, de conserver pour celui qui le veut son esprit humain dans un corps de robot.
D’abord, il me paraît nécessaire de bien avoir à l’esprit que l’hypothèse de l’uploading est actuellement pure spéculation. Au stade où en sont les sciences cognitives, ce qui nous apparaît de la conscience issue du cerveau humain, c’est qu’elle est intimement à son corps, à ses émotions, à son cerveau reptilien. Je continue de lire petit bout par petit bout Jean-Pierre Changeux et surtout Antonio Damasio (Le sentiment même de soi), et ils sont très clairs sur le sujet. A ce jour, pour ce que nous en comprenons, la conscience humaine est issue du corps humain, dont le cerveau n’est qu’une partie, majeure, mais une partie quand même.
Selon ce constat, ce que nous serions capables de faire émerger demain sur la base d’un support cybernétique risquerait fortement d’être une conscience d’un type bien différent de la conscience humaine. Quant à changer de support sans rien perdre de l’identité au passage, nous en sommes donc encore plus loin.

Mais admettons. Une fois que nous avons précisé le cadre spéculatif, il n’est pas interdit de deviser :-)

Lithium a écrit:
Qu'est ce qui me dira que ma femme est une humaine dont l'esprit a été transféré dans un corps robotique ou bien qu'elle est un robot auquel on a insérer une foule de programme pour faire en sorte qu'elle puisse imiter l'esprit et le comportement humain à la perfection ?
A spéculer, peut-être pouvons-nous imaginer qu’à l’âge où nous serons capables de l’uploading, nous aurons également mis au point des systèmes d’identification probant pour distinguer tel androïde de tel cyborg ou de tel cybride. Et si la course entre les cryptographes et les falsificateurs se poursuit, et bien, ce ne sera peut-être pas très différent, sur le fond, des problèmes d’usurpation d’identité qui arrivent parfois aujourd’hui : pas inexistant, mais plutôt rare.

Par ailleurs, j’aurais tendance à penser que dans une telle société – où chacun s’étant uploadé, il pourrait « s’incarner » à sa guise dans le « corps » qu’il désire, l’identité de chacun ne reposerait sans doute plus sur la forme et l’apparence adoptées pour telle ou telle occasion. Les corps étant interchangeables, ils ne revêtiraient plus en quelque sorte qu’une importance esthétique. Un jour dans le corps d’une jeune femme, un autre dans celui d’un homme mûr, un autre dans la peau d’un animal, d’un robot à l’apparence de machine, ou d’un immeuble entier, ou de n’importe quoi qui naîtrait de notre imagination, plusieurs corps en même temps peut-être … l’identité, en fin de compte, la source du « Moi » aurait ailleurs son siège, quelque part dans les méandres de la(les) structure(s) qui hébergerai(en)t le support de nos consciences.

Autrement dit, et pour retomber sur terre, comme il s’agit de lointaine spéculation, je pense que nous ne pouvons pas anticiper de façon raisonnable ce que seraient nos problèmes. Ceci, car nous allons alors anticiper avec nos critères d’évaluation actuels. Or ceux-ci ne sont très probablement pas valables pour le monde que nous essayons de décrire.
En fait, lorsque nous nous lançons dans ce genre d’exercice, j’ai tendance à penser que ce que nous faisons relève exactement du fantasme. Nous parlons en fait de nous même, aujourd’hui, de nos angoisses peut-être, de nos espoirs, et nous les transposons dans un univers fantasmagorique. Mais en aucun cas nous ne parlons du futur, car le futur, celui qui adviendra vraiment, ne sera très certainement pas celui sorti de notre imagination.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Jeu 5 Avr - 23:41

Citation :
Autrement dit, et pour retomber sur terre, comme il s’agit de lointaine spéculation, je pense que nous ne pouvons pas anticiper de façon raisonnable ce que seraient nos problèmes.

C'est tout à fait vrai, on ne peut que spéculer Razz

Mais quand même, moi sa me perturbe tout ça confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 0:01

Lithium a écrit:

Je ne vois pas pourquoi les humains s'embêteraient à créer des robots " bébé " qui apprendraient et grandiraient d'eux même.
C'est pourtant une voie explorée par de nombreux roboticiens pour développer de l'IA. Voir par exemple le projet iCub.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 0:09

Ce n'est qu'un projet parmi d'autres. Il a certainement un intérêt à l'heure actuelle, mais à l'avenir je vois pas trop. L'avenir nous le dira Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos



Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 0:12

Lithium a écrit:
Donc pour moi, non, les robots n'auront pas de passé, il leur sera directement intégré dans leur " esprit ".
Quand bien même, ils en auront un, car à partir du moment où il commence à agir dans le monde, il n'apprend pas les mêmes expériences qu'un autre, il apprend, il développe son propre caractère, potentiellement déviant de celui "implanté" a la base.
En imaginant pouvoir récupérer le contenu de la mémoire de quelqu'un qui viens de mourir et en faire 2 répliques mentalement identiques, l'une des deux aurait un passé car il serais continuation de la première, et l'autre pas ? C'est absurde. Non, il s'agirait de 2 individus différents ayant un passé commun, comme des "jumeaux".
A l'instant même ou un système est placé "hors contrôle", où il apprend lui même de l'environnement, celui ci est tellement stochastique qu'il est peu probable que deux instances acquièrent exactement la même expérience d'un même fait, alors, multiplié par des milliards d’événements, cela en fait deux instances strictement différentes, et deux passés strictement différents, si ils ont une partie commune.
On peux très bien dire que les directives pré-encodés génétiquement (génériquement, j'ai faillis écrire, ce n'est pas faux...) sont tout a fait équivalents aux programmes de base que l'on peux encoder dans le cerveau d'un robot. Surtout si l'on peux faire pareil avec un cerveau humain, et cela à l'air en bonne voie : implanter directement des connaissances "précablés" par neurofeedback, le sujet ne sait pas ce qu'il est entrain d'apprendre, mais une fois mis en position de devoir ce servir de ce dont il viens de recevoir l'entrainement, il y arrive avec un taux de réussite nettement supérieur a un individu non entrainé. (source needed, probablement singularity hub...)
Cela veux il dire que les connaissances que nous pourrions acquérir de cet manière ne "valent rien" comparés a celle acquises par apprentissage classique long et fastidieux?

Citation :
En effet, la fécondation peut être faite in vitro et in vivo c'est déjà une première différence. [...] un être en développement est sensible à l'environnement extérieur, le moindre dérèglement, la moindre hormone foireuse et l'organisme en question devient anormal....
Ce ne sont que des questions d'implémentations, et de fiabilité de la cuve de production. Il serais tout a fait possible de construire des robots avec une part d’aléatoire, et si cela peux apporter des avantages a moyen terme ça seras surement fait.
Les êtres biologiques sont des machines moléculaires relativement complexes, mais en aucun cas "supérieur" à ce que l'on pourrais construire si l'on parviens a un dégrée similaire d'efficience et de sentience.
En occultant de fait qu'il s'agit d'une fanatique religieuse et tout, j'aime bien le discours de fin de la "méchante" (enfin, la série est relativement non-manicheene donc je parle un peu vite) dans Caprica devant les cylons : "Are you alive ? The simple anwser might be : you are alive, because you can ask that question. You have the right to think, and feel and yell out to be more, because you are not just humanity's childreen. You are god's (beark) childreen. We are all god's (rebeark) childreen. I'm planing a trip to [...] plead for divine recognition of the different kind sentient. [...] In the real world you have bodies made of metal and plastic, your brains are encoded on waffers of sillicon, but that, may change. In fact, they're no limits on what you may become. No longer servants, but equals. Not slaves or properties, but living beeings with the same rights as those who made you."
Bon, apres elle dit qu'il faudra surement que les robots écrasent leur maitres pour réaliser la prophétie mais bon, bref. J’espère fortement que si l'on creer des IA suffisamment consciente d'eux même, on ne les traite pas comme des machines esclave, justement...

Citation :
Donc la personne qui veux n'avoir de relation qu'avec un humain, et pas un robot n'aura aucun moyen de s'assurer d'être bien avec un humain. Certes sur le plan physique et mental, humain robot = robot humain, mais ce n'est pas une raison de me forcer à sortir avec un robot humain si j'ai décidé de sortir avec un humain robot. Tu me suis ?

Imaginons que comme dans la Culture, l'on trouve moyen en étant encore humain biologiquement de passer aisément d'un sexe à l'autre à volonté. Sans distinction évidente du changement ni du moment ou du nombre de fois qu'il à été opéré. Tu dirais aussi "mais comment être sur que je ne suis pas entrain de sortir avec quelqu'un qui était un homme/femme au départ ? je ne veux que sortir avec des femmes/hommes ?".

Ou bien comme cité plus haut, un même esprit, dont on créer plusieurs instances avec les mêmes données initiales : "mais comment savoir si je suis bien entrain de sortir avec celui dont le tronçon de vie jusqu'au clonage est bien celui qui à fourni les données aux autres et pas l'un de ceux là ?"

Ou même, "mais suis je bien entrain de sortir avec un humain, et pas un extraterrestre ayant adopté un corps humain pour son séjour sur terre ?" ou "et pas un métamorphe créer en laboratoire et ayant actuellement apparence humaine ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 0:33

Lithium a écrit:
Ce n'est qu'un projet parmi d'autres. Il a certainement un intérêt à l'heure actuelle, mais à l'avenir je vois pas trop. L'avenir nous le dira Wink
Rectification : ce n'est que plusieurs projets parmi tant d'autres. Et ce sont ceux qui gagnent le plus de notoriété ces dernières années en IA robotique.

Pour la suite, comme le dit Scheindorf, ça ne change rien au fait que le robot va accumuler des expériences par la suite si on implante des souvenirs préconçus. On n'est même pas dans la spéculation, il suffit de prendre un être humain pour démontrer la chose : c'est ainsi que nos connectomes semblent évoluer. Et il suffit d'un bouleversement pour te rendre compte que parti de ton observation nous sommes aussi des impostures : des individus suite à des chocs au crâne qui poussent le cerveau à se régénérer de la manière la plus rapide possible en faisant des réarrangements, peuvent avoir un changement de personnalité radical, comme l'anglais hooligan qui est devenu coiffeur homosexuel.

Tout ce que nous sommes ne serait (et les neurosciences tendent à le confirmer) que la somme de nos expériences. Parti de là, l'IA capable d'apprendre et d'interpréter son environnement ne serait pas si différente...

Je pense qu'on a plutôt intérêt à ignorer l'origine d'un individu, soit-elle artificielle, biologique, transgénique... car trouver le moyen de le savoir serait rendre possible le fichage, avec les dérives dont nous sommes déjà capables aujourd'hui (ségrégation sociale, génocides...).

Ma dernière phrase donnera raison à Marc : nos analyses ne se font qu'à partir de ce que nous sommes maintenant. Mais je pense qu'un exercice de prospective rigoureux ne peut pas faire de mal pour anticiper des problèmes Smile

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 0:59

Citation :
Je pense qu'on a plutôt intérêt à ignorer l'origine d'un individu, soit-elle artificielle, biologique, transgénique... car trouver le moyen de le savoir serait rendre possible le fichage, avec les dérives dont nous sommes déjà capables aujourd'hui (ségrégation sociale, génocides...).

Je reste dubitatif. Je suis aussi contre toute sorte de fichage, mon seul souci est un souci de clarté. Je veux de la transparence, que chacun soit libre de ces choix, et qu'ils les fasse en toute connaissance de cause. C'est tout =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 1:07

Mais en quoi savoir ce que l'autre est peut garantir la liberté de tes choix ? J'aurais plutôt tendance à penser que l'anonymat favorise la liberté, là où la transparence de tous les individus les contraints à être fliqués par ses prochains.

Au final, en admettant qu'un robot soit en tout point semblable à un humain, qu'est-ce qui te pose réellement problème ? Qu'il soit par définition un robot ? Ne serait-ce pas plutôt une invitation à t'interroger sur ce que tu es réellement ? Car il y a de fortes de chances, si les explications spirituelles sont toutes à côté de la plaque, que tu ne sois rien d'autre qu'une machine. Biologique certes, mais une machine.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 12:12

Petit mot pour préciser que je partage l'essentiel des points de vue de Scheindorf et Kusana sur ce sujet.

+
Kusanageek a écrit:
il y a de fortes chances, si les explications spirituelles sont toutes à côté de la plaque, que tu ne sois rien d'autre qu'une machine. Biologique certes, mais une machine.

Une machine complexe au point qu'elle a du mal à se comprendre elle-même et à s'accepter comme machine, mais une machine.
Une machine d'où émerge une "conscience supérieure identitaire", mais une machine.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 12:57

Citation :
Mais en quoi savoir ce que l'autre est peut garantir la liberté de tes choix ?

Je vais prendre un exemple simple. Les guitares Fender sont fabriquées à deux endroits dans le monde. En Amérique, et dans un pays oriental ( Taïwan peut être, mais je ne suis plus certain, mais peu importe, ça n'a pas beaucoup d'importance ). Les fabricants on l'obligation d'inscrire au dos de la guitare le lieu de production. Ainsi l'on est libre de choisir une guitare américaine ou bien orientale, même si ce sont exactement les mêmes modèles. Et c'est un peu la même idée que je veux évoquer ici. Être libre de choisir ce que l'on veux, même si deux choses sont identiques. Certes, c'est stupide, mais moralement, je préfère avoir le choix entre deux voitures identiques issues de deux usines différentes, plutôt que l'on m'en vende l'une sans me dire son origine.

Citation :
Car il y a de fortes de chances, si les explications spirituelles sont toutes à côté de la plaque, que tu ne sois rien d'autre qu'une machine. Biologique certes, mais une machine.

Absolument d'accord, je ne dis pas du tout le contraire. D’ailleurs personnellement, si nous pouvions nous projeter un instant dans le futur, je serais certainement l'un des premier à vouloir faire appliquer les droits de l'Homme aux robots, quitte à me battre pour ça. Les différencier de nous alors qu'ils nous sont identique serai stupide et ne ferai que créer de la jalousie entre eux et nous, puis s'en suivrai la haine de ne pas avoir ce que nous avons et probablement des guerres entre humains et robots, chose qu'il faut éviter.
Je veux bien alors me considérer comme une machine, sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 13:55

Ton exemple est peut-être mal choisi, car tu parles de choisir entre deux produits, pas entre deux personnes. Le plus proche de ce que je vois entre un homme et un robot qui est doté d'une "conscience identitaire" si tant et si bien que cela soit possible, c'est le fait d'avoir à choisir entre un Allemand et un Finlandais dans ses relations.

Je comprends ce que tu veux dire, mais ton raisonnement ne tient debout que si le robot reste un produit (et là je te rejoins s'il s'agit de répliques humaines sans intelligence qui peuvent servir à l'espionnage industriel en "remplaçant" un employé), pas s'il devient une personne comme toi et moi.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 14:03

Citation :
Ven 6 Avr - 12:55
Ton exemple est peut-être mal choisi, car tu parles de choisir entre deux produits, pas entre deux personnes

Bon j'avoue... c'est pas faux Razz

Alors je vais prendre l'exemple de l'adoption. Si je veux adopter un japonais venant du nord, plutôt qu'un japonais venant du sud, j'ai légitimement le droit de choisir celui que je veux, bien qu'un être humain soit humain, j'ai le droit de choisir, la liberté d'adopter qui je veux.

A part ça, je suis d'accord avec ton exemple du robot espion et justement là sa posera un problème de savoir si l'on fait face à l'original ou bien à la copie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 15:00

Mais pour autant trouverais-tu normal de ficher ton gosse adopté comme étant quelqu'un du nord ou du sud histoire que les individus qui interagiront avec lui à l'avenir ne soient pas "dupés" ? Ça me semble être l'initiation d'un cercle vicieux.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 19:36

Oui je trouverai sa normal, le problème vient du fait que comme tu le dis, c'est là le point de départ d'un cercle vicieux, malheureusement. Le problème ne vient pas de l'idée de fichage, mais de l'utilisation que l'on en fait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 21:14

Quoi qu'il en soit, je préfère pour ma part respecter la vie privée d'un individu, aussi différent soit-il de moi à l'intérieur de son corps.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Lithium



Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Ven 6 Avr - 21:42

Tout comme moi. Enfin si un jour on y arrive ( peu probable ), on verra bien comment ça ce passera Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robots humains ou humains robots ?   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Robots humains ou humains robots ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sacrifices humains en Louisiane - 1912

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: