AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Palliatifs - Actuel : Reins artificiels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MarcAdmin
Admin


Messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Palliatifs - Actuel : Reins artificiels   Lun 29 Sep - 18:43

Les reins ont un rôle d’épuration et de filtration dans notre corps. Ils éliminent les déchets azotés et l’excès d’eau de l’organisme dans les urines et ils régulent le volume, la composition et le pH du sang. Les unités structurelles et fonctionnelles des reins sont les néphrons.

Les reins peuvent être sujets à différentes pathologies :

- anomalies congénitales affectant le système urinaire : rein en fer à cheval (fusion des parties inférieures des deux reins) et maladie poly kystique des reins (dilatation des néphrons)

- insuffisance rénale : on distingue l’insuffisance rénale aiguë qui est temporaire et l’insuffisance rénale chronique qui est permanente.

L’insuffisance rénale peut être traitée grâce à une greffe ou des dialyses.

Environ 900 000 malades dans le monde utilisent des dialyseurs soit dans l’attente d’une greffe (insuffisance rénale chronique) soit temporairement (insuffisance rénale aiguë).

Ils existent deux techniques de dialyse : l’hémodialyse (filtration extra corporelle) et la dialyse péritonéale (filtration intra corporelle).

1/ Dans l’hémodialyse, l’épuration est obtenue à partir d’un appareillage extra corporel, l’hémodialyseur.

L’hémodialyseur est relié à la circulation sanguine du malade par un appareil artério-veineux : fistule artério-veineuse (raccord chirurgical d’une artère à une veine). L’augmentation de pression due à l’artère entraîne une dilatation de la veine. Après cicatrisation, on place une aiguille dans la veine élargie près de la fistule, qui conduit le sang vers l’hémodialyseur. Une autre aiguille est placée plus loin de la fistule pour réinjecter le sang épuré.

Une autre technique consiste à relier l’artère à la veine par un shunt (petit tuyau en matière plastique). Les aiguilles sont alors insérées dans le shunt. Mais il y a des risques infectieux et de thromboses.

Le sang est amené jusqu’à l’hémodialyseur qui comporte deux compartiments :

* un compartiment avec le sang,

* un compartiment avec un liquide de dialyse (dialysat).

Le liquide de dialyse est de composition connue et variable, voisine du sang normal. Les compartiments sont séparés par une membrane poreuse en cellophane et à perméabilité sélective (rein artificiel). Cette membrane est perméable à l’eau et aux petites molécules. Les compositions des deux liquides vont s’équilibrer grâce aux échanges de molécules : les déchets toxiques et l’excès d’eau du sang vont passer dans le dialysat. Une fois usé, le dialysat est jeté et remplacé.

Ils existent trois types de reins artificiels :

* reins plaques : la membrane de cellophane est repliée sur elle-même, séparée par des compartiments de liquide de dialyse,

* reins bobines : la membrane est enroulée en spirale et immergée dans le dialysat,

* reins capillaires : la membrane utilisée est sous forme de fibres, à l’intérieur desquelles circule le sang.

2/ La dialyse péritonéale utilise, à la place d’une membrane en cellophane, le péritoine du malade. L’épuration se fait donc à l’intérieur du corps.

On implante un cathéter dans l’abdomen du patient, conduisant le dialysat jusqu’aux vaisseaux du péritoine qui servent de filtre. Le dialysat est injecté et aspiré dans le cathéter grâce à une pompe extra corporelle.

Lors d’une infection rénale aiguë, les séances d’hémodialyse ont lieu tous les deux à trois jours pendant une période de deux à trois semaines. On peut dans ce cas utiliser les shunts.

Lors d’une infection rénale chronique où il faut définitivement substituer le rein artificiel aux reins pathologiques, on effectue des séances deux à trois fois par semaine d’une durée de deux à trois heures pendant plusieurs années (jusqu’à une greffe par exemple). Dans ce cas, on utilise la fistule artério-veineuse.

Les premiers reins artificiels efficaces et tolérés sont apparus en 1950 aux Etats-Unis (John Putmen Merill à Boston) et en 1956 en France (Gabriel Richet à Paris). Le coût d’un traitement par dialyse s’élève entre 150 000 et 300 000 FF/an. En France, il y a 255 centres de néphrologie.

Le premier fabricant mondial de nouveaux dialyseurs est la société allemande " Fresenius Medical Care AG ". Ils fabriquent environ 14000 appareils par an et en ont déjà vendu plus de 100 000. Leur dernière machine utilise des membranes à fibres creuses " Fresenius Palysuflon ". Le dialysat est nettoyé pendant le traitement permettant une réintégration dans le sang.



Références:

Pr. A. DOMART et Dr J. BOURNEUF. Nouveau Larousse Médical. Librairie Larousse.

QUID. Organes artificiels.

Société Fresenius Medical Care

http://www.fmc-ag.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.transhumanistes.com
 
Palliatifs - Actuel : Reins artificiels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Valeur du point
» impéria invest
» gold bull des 70' / gold bull actuel
» James Turk sur gold / bon point d'entrée actuel
» kilt et bla bla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Technologies :: Biologie-
Sauter vers: