AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!
anipassion.com
Partagez | 
 

 Programme parti futuriste Education

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Programme parti futuriste Education   Lun 9 Jan - 1:22

Parti Futuriste

Education

L'éducation est le sujet central du parti Futuriste. Nous pensons que le pays, à plus besoin d'un peuple éclairé, que d'un dictateur éclairé. Pour que les individus puissent prendre les bonnes décisions, à la fois dans leur vie privée et dans leur vie sociale, il faut qu'ils aient les moyens intellectuels de le faire, c'est à dire, être capable de raisonner de manière logique et avoir une culture scientifique nécessaire et suffisente.

Voici les mesures que nous préconisons pour réformer l'enseignement.

-La suppression de la carte scolaire. C'est l'intérêt de l'enfant qui doit prîmer sur tout, et non le respect d'une idéologie sociale. Si tel enfant doit changer d'école pour être dans de meilleures conditions d'études alors rien ne doit pouvoir empêcher les parents et les enseignants prêt à accueuillir l'enfant, de faire changer l'enfant d'école pour améliorer ses conditions d'étude.

-Un des gros problèmes de l'enseignement, c'est l'accumulation des lacunes. Des études suppérieures peuvent être ratées à causes de lacunes qui ont pris leurs racines à l'école primaire ou au collège. Il faut impérativement renoncer à faire passer en classe suppérieure des élèves qui ont des lacunes qu'ils risquent de ne pas pouvoir surmonter. mieux vaux rallonger le temps d'étude si il le faut, et partir avec de bonne bases, que d'aller trops vite et de remplir les rangs des inactifs, à cause d'une mauvaise préparation aux études suppérieures. Il faut établir un niveau d'exigence, en dessous duquel un élève ne passera pas en classe suppérieure.

-L'ensseignement du Dessin à été discrédité par les Arts-Plastiques. Considéré comme une matière secondaire, mal enseignée. Le dessin est pourtant un acte primordial. Fondateur de la civilisation humaine. Tout objet fabriqué par l'homme, ou par une machine, a été préalablement dessiné lors de sa conception. Du moindre vêtement que l'on porte, au robot ultra sofistiqué qui explore la planète Mars, tout objet est passé par l'étape du dessin. Que ce soit le dessin manuel au crayon, ou par ordinateur. Le dessin n'est pas qu'une affaire d'art, ou de goût arbitraires. C'est aussi une affaire de technique, d'apprendre à regarder, à analyser la forme, et à retranscrire les informations. La notation du dessin peut être objective selon des critères très précis. Ne pas savoir dessiné, revient à être privé d'un moyen d'expression aussi important que l'écriture ou la parole. Nous proposons donc de remplacer la matière Art-plastique par le dessin, en imposant un programme bien déffinis avec des notions, et des compétences objectives.

-L'informatique, est une discipline universelle, présente dans tous les domaines du spectacles jusqu'aux sciences en passant par l'industrie, le commerce, la finance et tous le reste. Il n'y a pas un domaine, qui échappe à l'intégration de l'informatique. Il est d'une importance capitale, que l'informatique soit correctement enseignée à l'école du primaire jusqu'à la fac. L'ordinateur portable doit à terme, remplacer les cahiers et les livres qui pèsent trois tonne et bousillent le dos des enfants. Les enfants doivent apprendre à travailler sur l'ordinateur, à écrire des documents textes, graphiques, shemmas et animations, directement par ordinateur, sans passer par le papier. L'ordinateur doit devenir l'outil de travail principal de l'élève. Les devoirs pourront être envoyés par email, et les cours, enregistrés avec une web cam de manière à pouvoir les repasser plusieurs fois. L'élève doit pouvoir porter toute son energie à être attentif au cours, au lieu de se dépêcher de le recopier sans avoir le temps de comprendre. Affin d'éviter les problèmes de vol et de racket, les élèves n'auront pas besoin de venir à l'école avec leur propre ordinateur, les ordinateur resteront en classe fixés par des cadenas, et l'élève sera simplement muni de sa clef USB, qui contiendra tous son matériel de cours.

-Les nouvelles technologies, sont l'avenir du pays. De plus en plus les robots remplaceront les êtres humains dans les tâches ingrattes et répétitives. Les hommes seront des concepteurs, des programmeurs, des agent d'entretient, des réparateurs, ou des assembleurs. Il est donc temps d'insérer dans le programme scolaire l'apprentissage de l'électronique et de la robotique. Un robot par classe, c'est le minimum pour pouvoir constituer des groupes de travail et faire des roulements affin que chaque élève puisse avoir accès au robot suffisement souvent.

-De plus en plus, la société exige un haut niveau de sécurité. L'individu, et sa santé, son devenu des centres de préoccupation important dans notre civilisation ce qui est bien normal. Mais nous sommes encore ignorants des principes fondamentaux tels que le secourisme et l'autodéfense. L'individu est toujours aux premières loges lorsqu'un accident arrive. Il est donc logique, que ce soit lui qui apporte les premiers soins. Beaucoups de problèmes pourraient être évités, si les individus savaient se défendre, et si ils savaient comment réagir en cas de problème. Tout cela doit pouvoir s'apprendre dans le cadre sécurisé de l'école.

-Un autre problème qui concerne l'ensemble de notre société, celui de la consommation. La consommation est un acte de liberté. Nous achetons ce que nous voulons, selon nos désirs. C'est une bonne chose que de pouvoir consommer. Mais cela peut aussi devenir un piège lorsque nous n'avons pas le choix et que nous sommes obligé d'acheter quelques chose au lieu de le produire nous même faute de savoir faire et d'expérience. Ce n'est pas parce que la société sera de plus en plus automatisée, qu'il ne faut pas apprendre à faire quelques chose de ses mains. Réaliser quelques chose de ses mains, est indispensable à un bon équilibre personnel. Le bricolage manuel fait partie du processus d'accomplissement de l'individu. Les matières manuelles comme le bricolage, le jardinage, et la sculpture, devrait être enseignées à l'école..

-Le respect de la nature, la responsabilité, la civilité. Sont des choses importantes. De plus en plus nous sommes conscient que notre relation au monde à des conséquences et qu'on ne peut être libre, sans être responsables. Chaques école devrait avoir un animal, pour que les élèves apprennent à s'en occuper et à prendre soin d'un être vivant qui dépend d'eux.
S'occuper d'un animal, est le meilleur moyen de responsabiliser quelqu'un et de lui apprendre le respect de la vie.

-Dans le même ordre d'idée, le ménage de l'école devrait être fait par les élèves affin de les habituer à être responsable au niveau du respect de la propreté.

-Bien que la musique, ne soit pas dans l'absolue indispensable à la survie; ne pas savoir jouer de la musique est un handicap important. C'est comme être privé de la capacité de s'exprimer. Il faut solidifier l'enseignement de la musique à partir de l'école primaire, pour qu'au collège, au lycée et à l'université, l'élève puisse faire parti d'un groupe et jouer d'un instrument. Chaque école doit possèder une salle de musique, et mettre des instruments à disposition (aussi bien des instruments classiques que des instruments modernes).

-L'apprentissage des langues étrangères est une catastrophe. Il faut changer complètement de méthode. Ce que nous proposons, c'est un apprentissage bilingue dès le plus jeune âge, en maternelle ou en primaire. Pour façiliter l'apprentissage des langues étrangères, nous proposons de réformer le droit de diffusion des contenus audio et vidéo de telle sorte que les proffesseurs de langue puissent utiliser librement n'importe quel film, épisode de série, documentaire, ou chanson, comme support d'apprentissage. Nous souhaitons également créer des clubs de discussion dans chaque école, le soir, affin que les élèves puissent apprendre à débattre dans une langue étrangère avec des personnes qui viennent d'un pays étranger. A notre époque, nous vivons à l'échelle du monde. Il est fondamental, que les élèves voyagent. Qu'ils apprennent à vivre dans un autre pays, et à parler une autre langue. C'est pour cela, que les élèves doivent au moins effectuer un voyage par an, à l'étranger, à partir du collège. Au lycée, l'enseignement des langues doit commencer à se spécialiser dans les sciences générales de manière à ce que dès l'entrée à l'université, l'étudiant puisse poursuivre l'apprentissage des langues étrangère dans le domaine qu'il étudie spécifiquement.

-Il existe d'autres langues, qui ont leur place à l'école, si ce n'est dans les matières principales, au moins en option. Les langues régionales, l'espéranto et ses dérivés, la langue des signes.

-Le sport est actuellement massivement tournée vers le jeux d'équipe, un peu au détriment des autres types d'activité. Nous souhaitons faire plus de place à l'activité physique épanouïssantes sur le plan personnel. La pratique des sports nature, des loisirs mécaniques, et des activités physiques artistiques.

-Tous cela, c'est beaucoup de choses suplémentaires à apprendre. Affin de ne pas surcharger de travail et en fin de compte avoir un enseignement innéfficace parceque trops lourd, il faut dépoussiérer méthode et contenu du programme scolaire.
La philosophie, est une matière qui n'est pas du tout objective. Ce n'est ni une science, ni un art, ni une technique. Elle n'a pas sa place dans un enseignement public. Et surtout pas en tant que matière obligatoire. Tant que la philosophie, n'aura pas déterminer un sujet d'étude, une démarche logique, et un résultat objectif, elle ne devrait pas être enseignée, pas plus que la religion, ou l'histoire des idéologies politiques ou religieuses.
Nous constatons également la dérive idéologique de l'enseignement de l'histoire. Un programme d'histoire qui enseigne surtout le nationalisme et la soumission à l'état, de part le fait qu'on enseigne surtout l'histoire de l'état, par l'état, et pour l'état. On se garde bien de parler de l'état marchand d'armes, traffiquant de drogue. Ce que nous proposons, c'est d'enseigner l'histoire des sciences plutôt que l'histoire des rois et des présidents. Nous souhaitons également mettre l'histoire en option plutôt qu'en matièrre principale.

-Affin d'alléger le poid qui pèse sur les épaules des élèves, nous souhaitons changer la méthode en réduisant le nombre d'éxamens de façon à ce que l'on passe plus de temps à apprendre et moins à évaluer. Les matières en option seraient dépourvues d'examens. Ce sont des matières choisies pour sa propre culture personnelle et ne doivent pas allourdir le travail des élèves, ni gèner leur apprentissage des matières principales.

-Nous sommes favorable à la réduction globale du temps de travail en classe, et pour l'aménagement de classe plein-air, où les cours on lieu en extérieur dans les jardins et les parcs. L'école doit être un lieu plus ouvert. Les élèves doivent pouvoir en sortir plus façilement, moins se sentir en prison. Et les classes devraient pouvoir rester ouverte, pour accueillir des clubs l'après midi et le soir, pour des activités d'épanouissement.

-Nous souhaitons augmenter le nombre de proffesseurs pour obtenir un maximum de 14 élèves par classe (nombre pair pour pouvoir constituer des binomes). Et réouvrir des écoles de campagne dans les petites communes.
Dans le même ordre d'idée nous voulons augmenter le nombre de collèges, lycées, et d'universités de manière à obtenir des petites unités à taille humaines plus chaleureuses que des grands établissements où les gens ne se connaissent pas. Nous pensons que l'école où l'élève passe une grande partie de sa vie, doit être plus agréable, moins dans l'esprit autoritaire, administratif et Carcéral; plus dans l'esprit Libertaire, autogéré et club.. Les école, collèges, lycée et universités devraient être comme des associations de personnes partageant un objectif commun, étant à la fois la recherche de savoir et de plaisir. C'est pourquoi nous voulons donner plus d'autonomie aux établissements et créer plus de classes à thême autour d'une activité qui fédère le groupe avec un projet.

-Si l'équipe enseignante est parfois un peu bancale, c'est une catastrophe de voir l'incompétence des accadémiciens. Plus on s'éloigne du contact avec l'élève, plus on à affaire à des personnes qui n'ont aucun rapport avec l'enseignement et qui vont jusqu'à le parasiter. Le parti futuriste souhaite alléger le côté administratif de l'éducation nationale, et confier plus de moyen et d'indépendance à l'équipe pédagogiques et aux associations d'élèves et de parents d'élèves. Nous souhaitons remettre en cause le système de livret d'évaluation et de dossier scolaire qui entrave la liberté de méthode. Le rôle des enseignants est d'enseigner, et non de remplir des feuilles avec des petites croix ou de colorier des petits carrés dans un carnet que personne ne lira. Trop de perte de temps à remplir des dossiers, à évaluer des compétences, et à éviter le vrai sujet: l'enseignement.
Nous pensons également que le dossier scolaire, doit être mis de côté. Trops d'enseignants ont tendance à se faire un a priori sur l'élève à cause de son dossier scolaire, ce qui influence inconsciemment la manière dont le proffesseur va traiter l'élève toute l'année.
Les enseignants doivent uniquement notter les fautes grâves, et non leur avis personnel sur le comportement de l'élève.

-L'enseignement suppérieur devrait également être réformé. Tout d'abord, il faudrait lancer une grande évaluation générale de toutes les filières de l'enseignement supérieur, et faire un bilant de l'éfficacité de chacune des filières. Certaines, devront être supprimées, et d'autres modifiées affin d'améliorer l'éfficacité de l'enseignement supérieur. Une remise à niveau devrait être proposée dans chacune des filières. En fac, on s'attend à ce que ce soit du sérieux. Malheureusement, alors qu'on crois que c'en est finit avec le lycée, on se rend compte que la Fac, est comme une sorte de super-Lycée, où les premières années, on ne fait que des généralités. Nous pensons au contraire qu'il faut accentuer les spécialités dès la première année, pour motiver les étudiants. Faire moins de cours théoriques et plus de cours pratiques en interne, dans les laboratoires, et en externe sur le terrain ou dans les entreprises.

-Les proffesseurs d'université doivent impérativement revoir leur pédagogie qui est souvent catastrophique. Les cours théoriques en Amphithéatre seront réduits pour consacrer plus de temps aux Travaux pratiques en petits groupes et à la réalisation de projets. Les plannings doivent être disponibles sur internet et façile d'accès avec un titre pour chaques cours affin que le public puisse assister aux conférences en auditeur Libre plus façilement.
Nous souhaitons aussi que les universités généralisent l'enseignement gratuit à distance, en proposant des cours en vidéo, podcast et pdf, sur internet.

-Certaines Universités, lycées et collèges, mais aussi des écoles primaires sont de vrais taudis, des bidonvilles près à s'éffondrer sur la tête des étudiants. Il est grand temps de lancer un plan de rénovation des établissements scolaires primaires, secondaires et suppérieurs. Ainsi que d'équiper les écoles en matériel, et en personnel enseignant.

-Il faut également revoir de Aà Z le système de la formation pour adulte, que ce soit dans le cadre des écoles privées par correspondance, ou de l'AFPA. Embaucher plus de formateurs, acheter du matériel proffessionel, et proposer plus de variété dans les choix de formations. Les écoles privées de formation par correspondance ou en présentiel, devrait être évaluées et certifiées par le ministère de l'éducation et de la recherche.

-Tout cela exiges une chose, c'est de former beaucoup d'enseignants. Notre pays manque cruellement de pédagoges, et de pédagogie. Nous ne consacrons pas assez de moyens financiers, matériels, et humains à l'éducation qui est pourtant le point clé de notre avenir.
Il faut mettre le paquet sur la formation des formateurs. Pour avoir des formateurs de qualité, qui s'intérêssent autant à la transmission qu'au savoir. Nous ne faisons pas assez d'expériences et de recherche sur les méthodes pédagogiques. Nous devons consacrer plus de moyens à la recherche de meilleures méthodes d'enseignement.

-Affin de soutenir le secteur des fabriquants de matériels scolaires face à l'avènement de l'informatique qui devrait peu à peu remplacer les cahiers et les manuels scolaires ainsi que les calculatrices, nous proposons de créer des collections de livres, magazines, et kit éducatifs, qui seront vendus dans tous les kioskes, maisons de la presse, librairies, et rayons presse des supermarchés, ainsi que par correspondance sur internet et dans les écoles.
De manière plus annecdotique, nous souhaitons remplacer dans les salles d'attentes tous les vieux magazines débiles (oui j'ai dit débiles) par des magazines éducatifs.

-Nous proposons d'apporter un plus financier à l'école en créant des magazins scolaires, qui vendraient des produits éducatifs à des prix sacrifiés (télescopes, microscopes, kits d'électroniques, de chimie ect..); ainsi que des bars scolaires avec des boissons sans alcool, de la petite restauration ainsi qu'une ambiante musicale, des jeux, une décoration et des animations faites par les élèves. Dans le même ordre d'idée, nous souhaiterions développer dans les écoles, des lieux tranquiles de repos, et de méditation pour les élèves et ou les profs qui ont un coup de fatigue.

-Ces derniers temps, les conflits religieux à l'école ont été surmédiatisés de telle manière à pouvoir être instrumentalisés par les hommes politiques. Nous exigeons la suppression de l'enseignement du fait religieux à l'école. Car la religion n'a rien à faire dans l'enseignement. Par contre il nous apparaît légitime de supprimer la loi sur le port de signes religieux tant que cela ne perturbe pas l'enseignement. Nous sommes pour la suppression du statut particulier de la religion à l'école en Alsace Loraine.

-Nous somme pour le développement des écoles alternatives associatives. A condition qu'il ne s'agisse pas d'enseigner une idéologie politique ou une religion. Le fait est que l'école publique est subventionnée par les impôts payés par tous. Or tous ne profitent pas de l'école publique, ou sont en désaccord avec l'école publique à cause de leurs convictions. Cette inégalité entre les foyers, doit trouver une réponse dans une réduction d'impôts pour les foyers qui n'utilisent pas le service public de l'éducation, à savoir les foyers qui n'ont pas d'enfants, ceux qui éduquent leurs enfants eux même, ainsi que ceux qui mettent leurs enfants dans une école privée. Cette mesure doit rétablir une certaine égalité entre les foyers sans pénaliser certains choix par rapport à d'autres .

-La lutte contre le chômage et la délinquance qui en découle, est dans l'intérêt de tous. Toute personne doit pouvoir trouver une formation qui lui convienne, à tout âge, à tout niveau et à tout budget. Il faut développer des centres de formation pour adulte, au plus près de l'habitant, avec des antênes dans chaque commune pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer loin, ni déménager.

-L'éducation ne concerne pas seulement les élèves, et les étudiants. Elle concerne tous le monde car il n'y a pas de raison qu'on cesse un jours d'apprendre. C'est pourquoi nous voulons développer la formation tout au long de la vie. Pour cet objectif, nous proposons de faire des écoles, des centres d'émergence où se créent et se développent des clubs scientifiques et techniques accueillant aussi bien des adultes que des enfants (club d'astronomie, de robotique, d'électronique, d'informatique, d'histoire..).
Pour ceux qui payent des impôts et qui veulent continuer à apprendre, les écoles, collèges, lycées et université doivent rester ouvertes 24h/24, 365J/365. Nous devons développer des cours du soir (aussi bien dans les domaines artistiques que techniques et scientifiques) ainsi que des ateliers et des stages pendant les vaccances. L'école publique doit être un lieu ouvert en permanance avec une bibliothèque accessible au public, et des locaux qui peuvent accueillir les réunions et les ateliers des associations qui font vivre la commune dans un esprit de partage et de transmission du savoir.

-Il est important de méler les médias, aux questions d'éducation. Les chaînes de télé, radio, et la presse doivent suivre l'effort de qualité de l'éducation. Nous préconisons la création d'un observatoire scientifique des médias, chargé de surveiller le contenu des médias, de vérifier la véracité des informations divulguées dans les médias, de corriger les érreurs publiquement, en exigeant un droit de réponse si nécessaire sinon en publiant les erreurs des médias sur un site web, et en donnant une notte à chaque média, en fonction de son niveau de qualité éducatif.

-L'information scientifique doit être accessible à tous. Aucun droit d'auteur ni aucune exclusivité, ne devrait pouvoir s'opposer à la libre diffusion et au partage des connaissances scientifiques et techniques. Il faut réformer la propriété intellectuelle, de manière à libérer des contraintes de propriété intellectuelle, tous ce qui concerne les ouvrages scolaires, les connaissances, les publications dans les revues scientifiques et techniques, ainsi que les inventions, et les découvertes. Nous proposons que les licences libres soient généralisées dans les domaines scientifiques et techniques, pour faciliter le partage et la diffusion des connaissances et du savoir sans entraves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Lun 9 Jan - 12:08

Bonjour Pf,

Malheureusement, je n’ai pas le temps de répondre de manière détaillée et argumentée (c’est frustrant pour tout le monde), mais je ne peux pas m’empêcher de dire que je ne suis pas d’accord avec toutes les propositions de Pf. Cela dit, je constate aussi que je ne suis pas en opposition sur tout, loin de là.

Petite remarque : qui est ce « nous » ? Dans la mesure où il s’agit d’un « nous » rhétorique, ne serait-il pas honnête de le faire savoir au lecteur ?


- Sur la carte scolaire, sur le redoublement, sur les Arts plastiques, pas d’accord – et je rappelle que je suis enseignant du secondaire, mon point de vue n’est pas ici théorique.

- D’accord sur le nécessaire renforcement de l’informatique et de l’ordinateur pour tous, pourquoi pas de la robotique.

- Les gestes de sécurité, mais l’école le fait déjà. Le problème c’est que le nombre d’heures est limité et qu’il est impossible de tout faire à fond. La difficulté est de trouver le bon équilibre entre le saupoudrage inutile et la trop grande spécialisation.

- Matières manuelles, pourquoi pas, mais cela demande encore du temps. Sur quelle autre matière le prendra-t-on ?
Et pour ceux comme moi que les travaux manuels rebutent, l’imprimante 3D pour tous ?-)
(Ps : sur la liberté du consommateur, j’aurais des choses à dire …)

- « Animal scolaire » ? Intéressante idée !

- Ménage : sans doute à tester. Cela se pratique parfois, mais rarement de façon bien pédagogique.

- Musique : cela existe dans la très large majorité des établissements.

- Langues : yes, en théorie, mais en pratique plusieurs de ces idées se heurtent à de sérieux obstacles, entre autre financiers. Il faut donc dire clairement qu’il faut beaucoup de fric pour l’Éducation !

- Sport : idem -> sports mécaniques pour tous ? Combien ?

- Philosophie : pas d’accord -> ouverture essentielle au questionnement.
+ L’histoire des idéologies et des religions me paraît essentielle à une compréhension du monde.
La nouvelle dérive étatiste de l’enseignement de l’Histoire est récente. Heureusement, des milliers d’enseignants, dans les classes, n’hésitent pas à parler de la responsabilité de l’État. L’histoire des sciences n’est pas absente des programmes. Elle pourrait être renforcée.

- Ouverture de l’école sur l’extérieur -> oui, mais pas si simple.

- Effectif par classe, cela dépend, selon les contextes, un trop faible effectif peut être contre productif, mais pas supérieur à 20, ce serait déjà pas mal.

- Oui à la proximité du pédagogue avec l’enfant, de l’enseignant avec l’élève. Non à la bureaucratie !

- Ok sur l’Université et la formation continue.


Pas le temps de finir.

Dernière remarque : finalement, pas tellement futuriste, ce programme. Plutôt très ancrée dans la réalité contemporaine ;-)

A si, une dernière : perso, je suis favorable à l'ouverture/enseignement du questionnement transhumaniste à l'école !
Il faut arrêter d'enseigner la réalité d'un monde qui n'existe déjà plus pour ouvrir aux réalités des possibles.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Lun 9 Jan - 16:29

Pour ma part je pense toujours qu'il faut changer le programme de philosophie et non pas le faire disparaître. Par exemple on va dire en terminale "Platon a dit que, Aristote a dit que, Freud a dit que" ce qui a pour conséquence de ne pas transmettre à l'étudiant l'essence même de la philosophie, qui est de lui apprendre à penser avec rigueur et indépendance, à ne pas hésiter à questionner, pour approcher de la vérité à force d'utiliser les outils les plus adaptés à cette fin.

C'est ainsi que la philosophie a permis à l'empirisme de naître (David Hume en est le plus brillant démonstrateur), base même des sciences expérimentales qui nous ont permis d'arriver si près d'une ère transhumaine, un des rares concepts philosophiques riches qui nous sont contemporains.

La philosophie est l'histoire de la pensée mais aussi et surtout son articulation dans notre manière d'appréhender le monde. Et pour cela il est nécessaire de donner les moyens aux étudiants de comprendre ce qu'elle est vraiment, au lieu d'encourager à la masturbation intellectuelle passéiste qui a tendance à régner jusque dans le milieu universitaire en philo (et je parle en connaissance de cause, j'ai été étudiant en philo quelques années).

De même les dissertations en terminale ont tendance à être trop consensuelles faute d'un enseignement suffisamment long en terme de méthodologie. La dissertation n'est de plus qu'un outil d'entraînement à la pensée logique, ce qu'on ne voit clairement qu'une fois à l'université...

Bref, un an de programme juste avant le Bac, où ce qu'on y apprend n'est que le point de vue d'un spectre limité de philosophes et où les examens (dissertations) ne sont finalement pas assez préparés car peu abordés... ça donne un programme inadapté et une brochette d'esprits scientifiques qui détestent pourtant la philosophie (ce serait une spécificité française ? J'ai l'impression qu'à l'étranger les scientifiques sont beaucoup plus enthousiastes vis-à-vis de la philosophie).

Marc a écrit:

A si, une dernière : perso, je suis favorable à l'ouverture/enseignement du questionnement transhumaniste à l'école !
Il faut arrêter d'enseigner la réalité d'un monde qui n'existe déjà plus pour ouvrir aux réalités des possibles.

A+
Je suis d'accord aussi, on parle bien des concepts écologiques et du renouvelable aux étudiants.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Rémi R



Messages : 71
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Mar 10 Jan - 3:48

Pour revenir sur l'observation de Marc :

Citation :
Le problème c’est que le nombre d’heures est limité et qu’il est impossible de tout faire à fond. La difficulté est de trouver le bon équilibre entre le saupoudrage inutile et la trop grande spécialisation.

- Matières manuelles, pourquoi pas, mais cela demande encore du temps. Sur quelle autre matière le prendra-t-on ?

Je pense qu'il faut voir l'éducation autrement. Ce que je veux dire, c'est qu'un grand nombre de chose sont à redéfinir. L'observation de marque est réel, mais trop pragmatique. Contrairement à beaucoup de personne je pense que l'éducation nationale est très bonne, mais cela est en comparaison avec l'enseignement supérieur. Pourquoi je trouve l'éducation nationale bonne : Pour la clarté des objectifs à atteindre et pour le suivi de ses matières.

En étude supérieurs il arrive de faire un semestre une matière difficile à traiter, pour ne plus en entendre parler par la suite. Bien sur, une fois en entreprise on a oublié cette matière.

Cependant, je pense que l'éducation nationale à beaucoup de champ d'amélioration. Tout d'abord, les journées sont longues, assommantes, ce qui conduit inconsciemment à voir le fait d'étudier comme un fardeau. Cela est très préjudiciable pour la vie d'adulte dans l'optique d'une formation personnel avec des bouquins (beaucoup de gens en sont incapable sans contrainte).
Après, le développement créatif est très léger et considéré comme des sous matière. Elle gagnerai à être valorisé, car l'industrie graphique, musical, cinématographique, ... n'est pas négligeable, et surtout cela permet un meilleur épanouissement des élèves (après une déception amoureuse, bien des suicides aurais pu être évité si des ados auraient pu se réfugier dans un art).

Voilà, en gros ce que je veux dire, c'est bien qu'il soit important de former à la discipline et aux contrainte nécessaire dans une vie, l'éducation serai plus efficace si elle utilisait tout les moyens possible pour rendre l'apprentissage de certaines matière amusante. Déjà c'est vrai que des locaux qui ressemble moins à des prisons ou des usines, ce serai pas.

Et puis un dernier point! Les notes! La pire invention scolaire! Cela met une pression négative, démoralise celui qui à une note proche de zéro, et ne pousse pas celui qui à 20/20 à aller plus loin. Il ne devrait y avoir que les remarques sur les copies. L'objectif ne devrait pas être d'avoir une bonne note (pour que papa me paye un nouvelle bicyclette), mais de savoir s'exprimer en anglais, de savoir réaliser des multiplications, ...

Je vous propose d'aller voir ce site où on apprend beaucoup de chose concernant la pédagogie :

http://apprendre.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.remirodrigues.com/wordpress
Eugène



Messages : 122
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Lun 23 Jan - 2:15

S'il y a bien un domaine les idéologies et idées reçues en général ont trop de prises, c'est bien celui de l'éducation. Je suis d'avis qu'il faut faire preuve d'un pragmatisme absolu une fois les finalités de l'Education bien définies.

Celà dit, étant encore dans le système scolaire, je me permets de donner quelques avis (qui valent ce qu'ils valent donc) :
  • Au sujet du sport : en tant que sédentaire endurci, je serais tenté de dire qu'il est à supprimer complètement au moins dès le secondaire. Le coup de "ça développe la confiance en soi" c'est de la bullshit. Ca la développe que pour ceux qui sont naturellement bon là dedans. Pour les autres ça a l'effet inverse.
  • Encore une chose très importante : enseignez l'économie dans le secondaire bdm !!!!11!. C'est complètement illusoire de croire que les citoyens pourront faire preuve d'esprit critique vis-à-vis du gouvernement sans n'avoir aucune notion d'économie, alors même que la politique économique et budgétaire constitue purement et simplement le centre de l'action gouvernementale.


Pour ce qui est de l'info et des langues, personne ne niera que des réformes sont à faire en la matière. La question est de savoir lesquelles sont à faire pour que leur enseignement porte ses fruits ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brainstorm



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Mar 24 Jan - 6:39

Il y a une chose que je viens de me dire aussi : on enseigne le passé, mais jamais l'avenir. Pourquoi pas, dans le programme d'histoire géo par exemple, traiter les prévisions de différents futurologue, pour encourager à réfléchir à l'avenir, pour aider à prévoir les changements, se préparer à s'y adapter, mais aussi pour permettre de rêver un autre monde plutôt que se cantonner aux idéaux sans rêve d'aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Ven 27 Jan - 1:14

La philosophie DOIT être supprimée du programme scolaire, ce n'est pas négociable.

La philosophie est une matière non objective. Il n'y a pas de méthode objective, pas de résultat objectif. Pas de fait objectifs. On ne peut donc pas juger objectivement un travail philosophique. Je conçois que certaines personnes puissent aimer la philosophie, comme on peut aimer le yoga, la méditation zen et le Taï chi.. Mais à l'école on ne devrait enseigner que des disciplines objectivables. C'est a dire une méthode, des fait objectifs, des résultats concrets.

Les mathématiques, le sport, la musique, sont des matières objectives. Il y a une méthode mathématique, un résultat sportif, un savoir faire musical. Il y a une base, quelques chose qu'on peut mesurer et juger. Alors que la philosophie non!

Dans les écoles privées on fait ce qu'on veut, on peut enseigner la philo, ou le cathéchisme ça m'est égal. Mais dans le cadre de l'école publique, on ne devrait pas faire n'importe quoi, on ne devrait enseigner que des matières objectives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Scheindorf Herljos



Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Ven 27 Jan - 4:10

On peux peu être aventageusement remplacer la philosophie par la futurologie ("philosophie du futur"), l'etude de la moralité objective (certaines formes de l'utilitarisme, loi de la multiplication des possibles, technopositivisme), et ce genre ce choses pour enfin enseigner a aller vers l'avenir et non se tourner vers le passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Brainstorm



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Ven 27 Jan - 4:19

Je viens de penser aussi à une idée que j'ai entendue je ne sais plus où, de je ne sais plus qui.

Au lieu de faire les cours à l'école, où les élèves suivent à peine et recopient bêtement le cours, trop pressé pour demander des explications, et les exercices à la maison, où ils sont seuls et ne peuvent avoir d'aide, pourquoi ne pas mettre à profit Internet ? On aurait les cours à la maison, chacun irait à son rythme pour bien comprendre, et les exercices à l'école, où tour à tour, la prof pourra s'occuper des difficultés de chacun et répondre à tout les questions ?
Cette possibilité ouvrirait même l'école à tout le monde, si les cours sont disponibles publiquement sur le net.


Quant à la philosophie, il y a bien une part objective, mais dans ce cas, le cours devrait plus s'appeler "histoire de la philosophie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Sam 28 Jan - 5:05

Oui mais dans ce cas pourquoi ne pas enseigner l'histoire de la religion, aussi?

Hors ce n'est pas la mission de l'école..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Sam 28 Jan - 13:22

Malheureusement pas le temps de rentrer dans les détails, mais je ne peux m'empêcher de réagir à ces derniers post.

1- C'est bien l'histoire de la philosophie qui, sous une forme ou sous un autre (selon les profs) est enseigné à l'école. Perso, je serais plutôt pour la commencer plus tôt ;-)

2- L'histoire des religions est déjà au programme - en 5ème par exemple - et je considère (en tant que bon "bouffe-curé") que c'est tout à fait le rôle de l'école que d'enseigner l'existence du fait religieux dans le monde : ne serait-ce que pour le combattre !-))

A+

Ps : un p'tit toast pour mon 1000ème post sur le forum : champagne ! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Sam 28 Jan - 22:28

Faudrez savoir ce que vous voulez.....

D'un côté vous voulez enseigner la religion à l'école, d'un autre côté vous ne voulez pas que l'image choisie pour représenter un parti futuriste fasse trop religieuse.

Moi je ne sais plus où j'en suis.. J'essais de faire le programme le plus objectif et le moins dogmatique qui soit, mais c'est encore trop dogmatique à ce qu'il parait..

Je vous ai fait par de mes idées, ma mission est accomplie.. pour ce qui est de la suite, c'est à vous de voir ce que vous voulez faire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Sam 28 Jan - 23:00

Attention à ne pas mélanger nos avis en un seul !

Pour le premier point je pense qu'il est préférable de s'éloigner de la religion sans la nier. Je n'en veux pas pour guider mon avenir, mais j'ai conscience qu'il est nécessaire de la connaître pour comprendre mon passé (et éviter certaines erreurs comme... des travers religieux dans un projet futuriste par exemple*).

Aucun projet n'est parfait, il n'appartient qu'à toi de voir si tu penses que certains points sont sujet à discussion ou si tu souhaites que ça ne bouge pas et qu'il n'est pas la peine de négocier.

Edit : *je viens de me relire et non ce n'est pas dirigé contre ton projet en particulier, au cas où tu te poses la question.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Dim 29 Jan - 0:01

Bonsoir Pf,
Parti futuriste a écrit:
Je vous ai fait par de mes idées, ma mission est accomplie.. pour ce qui est de la suite, c'est à vous de voir ce que vous voulez faire..
Je pense que les débats autour de nos perspectives sont loin, très loin d'être terminés. Les membres de l'AFT se prennent eux aussi bien la tête avec la question de l'orientation politique. La préparation de la prochaine Assemblée Générale, prévue en mars, sera sans doute l'occasion de remettre le service à ce sujet.

Je pense que tes nombreuses propositions - nombreuses et structurées - ne laisseront personne indifférent. Maintenant, qu'est-ce qui ressortira du débat à terme ? Bien malin qui peut le savoir.

En tout cas, merci de toutes ces contributions … et merci de celles à venir ;-)

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parti futuriste



Messages : 122
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Dim 29 Jan - 0:11

Kusanageek a écrit:
il n'appartient qu'à toi de voir si tu penses que certains points sont sujet à discussion ou si tu souhaites que ça ne bouge pas et qu'il n'est pas la peine de négocier.

.

Tous les points sont sujets à discussion!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parti-libertarien-transhumaniste.blogspot.com/
Brainstorm



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Lun 30 Jan - 1:23

Je me dis qu'à parti se voulant novateur, propositions se voulant novatrices. Il me semble que les propositions faites ne sont que des "réajustements" de la vieille méthode de l'éducation. Il faudrait la repenser en fonction des nouvelles technologies ; j'ai donné une petite idée, il y en a certainement d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartan



Messages : 33
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Mar 25 Déc - 21:19

Je n'ai pas lu toute le programme en entier ; il y avait en effet beaucoup de choses.
Mais l'éducation est un sujet qui me tient particulièrement à coeur ; peut-être aussi parce que j'ai été à l'école tout en étant dans une classe spécialisée avec pour camarades des trisomiques, et des profs qui était persuadés que je n'irai pas plus loin qu'un CAP en blanchisserie...

Donc, déjà, il va vraiment falloir s'occuper de ces problèmes, car pour l'avoir vécu, je confirme qu'il y a un réel problème d'exclusion sociale ; et qu'il est urgent de rendre les études et les formations accessibles à tout le monde et pour tout âge.

Ensuite, il me semble important de revoir l'enseignement du respect à l'école et de l'autogestion.
Nous nous sommes rendus compte (et ce n'est pas nouveau) que le moyen de faire évoluer les jeunes de manière positive était de les responsabiliser.
Les pays les plus avancés dans ce domaine sont le Canada, l'Allemagne et la Scandinavie.

Par exemple, au Québec, un jeune qui se comportait mal s'est vu confier la responsabilité de "Médiation" ; et on le voyait intervenir.
Apparemment, son comportement s'était beaucoup amélioré depuis.

Sinon, je suis d'accord pour ce qui est du sport et de l'informatique ; je dirais même qu'il peut être bien de leur apprendre les bases de la programmation, car cela leur apprends à "dompter" l'internet et à faire leurs propres scripts ou pages web.

Même si je ne suis pas d'accord avec tout le programme, je pense que les idées dans l'ensemble sont intéressantes Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrilgaz



Messages : 6
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 44
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Jeu 11 Avr - 1:53

Mouais... tout ceci me paraît un inventaire à la Prévert et in fine pas très novateur, voir brouillon.

Perso, je pense que les bases sont :


  • Le Français car la langue est la base de tout, allant du comportement en société à la compréhension d'un problème de mathématiques ou de physique, sans sa maîtrise pas d'accès à la connaissance
  • L'arithmétique, la géométrie et la logique booléenne, fondamentaux des mathématiques, langage de base dans une société technologique
  • La biologie et la physique car c'est en comprenant les rouages du monde qu'on comprend le monde
  • L'histoire-géographie car comprendre la topologie du monde, ses interactions et d'où ce monde vient c'est mieux l'appréhender
  • La philosophie, mais dans une optique d'inventaire rapide, afin d'ouvrir les esprits car ce n'est pas en fermant l'horizon des idées aux jeunes cerveaux qu'on leur permet de mieux penser, bien au contraire


Ensuite, côté méthodologie, la révolution est déjà en marche aux USA : cours gratuits et en ligne via Youtube & Co. Je vous invite à rechercher dans Google (je ne peux pas encore poster de liens) les sites suivants :


  • Kahn Academy : l'inventeur du concept
  • Coursera : réunissant gratuitement les cours des plus prestigieuses universités US
  • Udacity : fondé par Sebastian Thrun, le papa des Google cars autonomes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Programme parti futuriste Education   Aujourd'hui à 11:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Programme parti futuriste Education
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» programme formation AA
» UPR Asselineau: parti politique qui dit des choses passionnantes sur l'€mpire...
» Marionnette : c'est parti pour 32 mois...
» Meilleur programme pour gagner de l'argent sur long terme
» Common vertical lift support programme (CVLSP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: