AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Épiderme électronique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 45
Localisation : vauvert

MessageSujet: Épiderme électronique   Lun 26 Sep - 12:26

Dae-Hyeong Kim, de l'Université de l'Illinois, et ses collègues aux États-Unis, à Singapour et en Chine, ont mis au point des membranes électroniques ultraminces qui adhèrent à la peau grâce aux seules forces de Van der Waals. Ces films de polymère épais de 30 micromètres et couvrant quelques centimètres carrés peuvent intégrer des composants variés : des capteurs (mécaniques, électrophysiologiques, de température, etc.), des transistors, des diodes électroluminescentes, des cellules photovoltaïques, etc. Souples, ils épousent parfaitement le relief de la peau, sans aucune gêne pour le porteur. À la clef : des dispositifs de surveillance médicale et, plus généralement, les interfaces homme-machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Extropien



Messages : 202
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Épiderme électronique   Lun 26 Sep - 15:39

Citation :
Conduite par John A. Rogers, professeur d’ingénierie de l’University of Illinois (Université d’Illinois, Etats-Unis), Dae-Hyeong Kim et le Docteur Todd P. Coleman, une équipe de bio- et nanoingénieurs a développé un “tatouage” électronique pratique qui peut enregistrer directement des données physiologiques et permettre ainsi une large variété d’applications médicales. Leur travail est décrit dans le numéro du 12 août du journal Science (voir également ici), et dans un article du site web de l’Université d’Illinois du 12 août. L’appareil ultra-fin, de la taille d’un gros timbre, peut inclure différents systèmes tels que des capteurs, des LEDs, des transistors, des condensateurs, des antennes sans fil, des bobines conductrices et des cellules solaires pour l’alimentation électrique ainsi que, très prochainement, des transmetteurs wi-fi. L’appareil est placé directement sur la peau, sans fils, plus fin qu’une feuille de papier et résistant à tous types de mouvements de la peau tel que des frictions et des pressions. Il peu également être retiré très rapidement, comme un tatouage temporaire ou un morceau d’adhésif. Cette électronique embarquée a plusieurs fonctions, tels que l’EEG et l’EMG, permis par des capteurs pour surveiller l’activité du cerveau, des muscles, des nerfs ou du coeur. Ce “tatouage” apporte ainsi un nombre important d’informations physiologiques, traçant la voie à de futures applications dignes de la science-fiction: la surveillance à distance et directe de la santé des patients, le contrôle par la pensée de membres artificiels ou d’objets réels ou virtuels, tels que des jeux vidéos. Ce système peut être placé n’importe où sur le corps (comme sur le front pour les EEG, voir image à gauche). Une des applications parmi les plus prometteuses à court terme est la voix artificielle directe pour certains types de privation de la parole; le tatouage est appliqué au niveau de la gorge et retranscrit les ondes issues des mouvements des cordes vocales par le moyen d’un smartphone et d’une application dédiée par exemple. Ce “tatouage” est, pour ces différentes applications, bien moins coûteux et beaucoup plus pratique que la plupart des appareils existants. “Cette technologie peut vous connecter au monde physique comme au “cyberworld” de manière très naturelle et très confortable”, assure T.P. Coleman, ancien professeur d’ingéniérie électroinformatique. Vous pouvez trouver ici un nombre important d’images sur le sujet ainsi que quelques vidéos.





Dernière édition par Extropianiste le Mar 27 Nov - 0:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Épiderme électronique   Lun 26 Sep - 17:45

J'avais lu ton article il y a deux semaines baden-baden, je trouve que c'est une technologie qui a beaucoup de potentiel pour des utilisations "test" de membres bioniques ou de BCI sans avoir recours à des méthodes invasives.

Mais ça vaut le coup rien que pour le "body sensoring".

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Épiderme électronique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Épiderme électronique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» brabra : Sous bracelet électronique
» Signature electronique client
» Norcini /volatilité des marchés et trading électronique
» constitut° d'un dossier d'accident de travail et inaptitude
» VirtaPay-La nouvelle monnaie électronique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Technologies-
Sauter vers: