AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Présentation de Gorgorbey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souppalognon



Messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 23
Localisation : Provence

MessageSujet: Présentation de Gorgorbey   Mar 23 Aoû - 19:44

Bonjour à tous.

Je me prénomme Cyril et je vie dans le Var. J'ai 18 ans, je suis lycéen en classe de Terminale ES dans le but d'entrer dans une école de Sciences Politiques.

Malgré mon jeune âge et un manque certain de "matière" (c'est-à-dire la culture que l'on acquière par la lecture, le débat, etc), j'ai déjà des idées très tranchées (mais pas immuables) quant à la société et à son avenir.
Marxiste, je pense que l'Histoire jusqu'à aujourd'hui n'est que l'histoire de lutte des classes, et que celle-ci a prit sa forme finale dans la société actuelle, bourgeois contre prolétaires, et que cette lutte doit aboutir à la victoire du prolétariat. Cependant, là où Karl Marx pensait que la victoire du prolétariat, et donc la fin de la luttes des classes, mettrait un terme à l'Histoire, je pense plutôt qu'il s'agit, au contraire, de son commencement, et que nous vivons ainsi, nous, dans une sorte de pré-Histoire.
Bien évidement, j'abrège énormément, ma pensée ne se résumant pas dans cette dizaine de lignes (Je développerai mon point de vu dans les sections appropriées de ce forum).

C'est donc fort de cette vision et de cette foi en l'avenir que, il y a seulement quelques jours, je découvrais par hasard, en naviguant sur wikipédia, l'existence de ce courant, le Transhumanisme.

Déjà, j'imaginais la société socialiste comme mettant l'accent sur le progrès technique dans le but d'améliorer condition humaine par la mécanisation du travail et l'allongement de la durée de vie, laissant ainsi le temps aux individus de se consacrer à l'épanouissement personnel ainsi qu'à la vie politique de la société, la subsistance, assuré aujourd'hui par la vente de sa propre force de travail, étant alors assurée gratuitement par la société.

La découverte d'un mouvement Transhumaniste, conscient et organisé, est pour moi l'occasion de développer mes idées, de leurs faire quitter l'état d'ébauche. C'est pour cela que je m'inscris ici.

Bien sûr, je suis conscient que les Transhumanistes ne sont pas un parti politique, et que la revendication centre gauche semble plus être une décision pragmatique dans le but d'obtenir une approbation populaire. Si cela peut vous rassurer, je ne compte pas faire de pub pour ma paroisse, la position actuelle du Parti Communiste Français me faisait d'ailleurs rire (jaune).

En sommes, je suis ici pour élaborer un peu plus ma pensée, m'ouvrir à des idées nouvelles, ou renforcer celle que j'ai déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos



Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mar 23 Aoû - 23:53

Salutations camarade, moi politiquement c'est assez inclassable... je serais curieux d'ailleurs de pouvoir lire un jour ce que donnerai un essai de quelqu'un me connaissant bien tentant d'analyser ma pensée politique...


Dernière édition par Scheindorf Herljos le Mer 24 Aoû - 2:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 0:01

Bienvenue ! Ton approche du transhumanisme et du marxisme est très cohérente, dans le sens où sortir de l'économie de rareté grâce à la technologie pourrait très probablement amener à une ère de communisme posthumain triomphant à la Greg Egan.

La Singularité est-elle l'avènement d'une société sans classe ? Une question intéressante assurément !

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Scheindorf Herljos



Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 0:07

Kusanageek a écrit:
Bienvenue ! Ton approche du transhumanisme et du marxisme est très cohérente, dans le sens où sortir de l'économie de rareté grâce à la technologie pourrait très probablement amener à une ère de communisme posthumain triomphant à la Greg Egan.

La Singularité est-elle l'avènement d'une société sans classe ? Une question intéressante assurément !

En tout cas moi aussi je l'espere.
Sans classes, sans religions, et une societé de Science et de Progres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Souppalognon



Messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 23
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 1:14

@Scheindorf Herljos: Je n'ai pas bien compris ce que tu voulais dire, certainement à cause d'une petite série de fautes de frappes...



Je dirait plutôt qu'il est nécessaire de sortir de l'économie capitaliste - basée sur l'accumulation, et surtout la notion de richesses, et donc la notion de monnaie. Il est également nécessaire de s'extraire à l'idéologie capitaliste, c'est-à-dire l'individualisme ou l'intérêt individuel.

La production basée sur des rapport d'argent est à mon sens non-optimal et contre productif, l'introduction de l'argent entre l'offre et la demande et la mise en concurrence des agents de production mettant un frein à une organisation de la production qui, centralisée et organisée autours des besoin de la société, fondée sur la demande, s'avérerait alors bien plus capable de satisfaire le demande générale et d'éviter tout gaspillage.
Également, la société basé sur la rencontre des intérêts individuelle ne reflète que l'aspect sauvage et animal de l'homme, où chaque individu n'est axé que sur sa propre survit et celle de sa progéniture, où la loi est celle du plus fort. Bien sûr, dans la société humaine, on ne survit pas en tuant et en mangeant son voisin, mais en vendant sa force de travail, on ne fait pas la loi en frappant à tout va, mais en usant d'un panel d'armes offert par la politique. Il convient donc de quitter cette société que je qualifie de barbare pour une société, à l'inverse, basée sur un rapport humaniste et solidaire entre les individus, une société démocratique où la survit de l'individu est assurée non pas par lui-même, mais par la société.

Enfin, c'est seulement dans cette ordre économique et social (que je nomme socialisme) que pourra s'exprimer la démocratie directe, dans un premier temps, permise par la suppression de la société divisée en classe, puis virtuelle, grâce au progrès de l'information, qui permettra permettra à mon sens une appropriation collective de la chose politique, mais aussi technique.


Je ne pense pas que la singularité elle-même puissent mettre fin à la société de classe. En fait, je pense que la singularité permettra au groupe d'individus qui fabriquera la fameuse machine d'imposer définitivement sa domination sur l'ensemble de la société grâce à la connaissance qu'elle emmagasinera, et décidera ou non de partager. Il conviendrait donc que cette machine serve l'intérêt collectif et non l'intérêt d'un catégorie restreinte, ce qui à mon sens n'est possible que dans une société déjà sans classes (Car dans la société de classes, seul la classe dominante à les moyens de développer un tel appareil).


Par contre, je n'ai jamais lu Greg Egan (le fameux manque de matière dont je parlais).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 1:53

Tout dépend de la manière dont une singularité technologique pourrait arriver, mais si elle est collective, comme une explosion d'intelligence non seulement grâce aux IA, mais aussi aux intelligences augmentées (cybernétiquement, transgéniquement ?) et collectives (le net, des hive minds partout), alors je pense que cela pourrait se produire.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Scheindorf Herljos



Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 2:30

En effet, nous nous rejoignons sur ce point, et c'est pour ça que je milite a fond pour que les mouvements libertaires, biopunks, libristes, etc, deviennent plus puissants, plus forts, plus axés sur la recherche : car les premiers à découvrir, implémenter, et être capable de répandre "dans la nature" ce que j'appelle de manière volontairement mystique : "l'avènement de la nouvelle chair" seront en mesure d'imposer définitivement leur point de vue, en allant jusqu'a "reformater" les esprits si il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Extropien



Messages : 202
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 3:40

Bienvenue! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 4:06

+341


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Mer 24 Aoû - 4:22

+342


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souppalognon



Messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 23
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Jeu 25 Aoû - 1:54

Les poilus de 14-18? Ces pauvres types qui se retrouvaient là, au fond d'une tranchée les pieds dans la boue, à se battre, à mourir dans les plus atroces conditions, dans l'ignorance des mécanisme d'un nouveau type de guerre? Et pourquoi? Il n'en savaient rien. Un type qui en a tué un autre, à l'autre bout du continent. Quel rapport avec eux? Aucune idée, si ce n'est que tout les chefs présentaient cette guerre comme une croisade.
Les soldats de 14-18 n'avaient aucune idées de pourquoi ils se battaient, ou plus précisément, pour les intérêts de qui ils se battaient. Les leurs? Ceux de leurs familles? Leurs fils? Leur chefs? Ils n'y avait donc aucunes convictions lorsqu'ils tiraient un coup de fusils, traversaient un no men's land ou empalaient un des "gars d'en face" sur leur baïonnette, si ce n'est celles du désir d'en terminer avec ce bourbier infâme de mort de boue et de regagner femme et foyer.
Et le plus étonnant, c'est que c'était une condition commune aussi bien à un soldat français, russe ou allemand.

Pour ton exemple, un soldat ricain ou russe, voir même un résistant français de 39-45 aurait été bien plus pertinent. N'oublions pas que la Seconde Guerre Mondiale était une guerre des idéologies.

Citation :
En ce qui te concerne je vois ta politique plus choisie, plus théorique et moins portée à t'obliger de faire des choix cruciaux dans ta vie, et heureusement que nous avons évolués un peu de ce côté là. Je veux dire si une personne me dit être marxiste à 18 ans c'est à mon humble avis à mettre dans la même catégorie que celles se réclamant du gothique ou du punk, du "geek activiste" ou même du transhumanisme pour certains!

Je comprend totalement ton point de vue, et pour preuve: certain de mes amis avec qui j'ai découvert les idées marxistes et communistes ont depuis totalement raccrochés, et certain sont même complètement tombés dans la résignation et l'acceptation de monde tel qu'il leur est présenté, sans aucune tentative de compréhension ou de réflexion personnelle, c'est-à-dire autre que le simple mécanisme d'absorption et régurgitation de l'information tel qu'il est de rigueur dans notre société.

Citation :
Le Marxisme s'inscrirait-il dans la survie du plus fort de l'évolution darwinienne ? Comment relierais-tu ces idées politiques à la théorie darwiniennes et idées néo-darwiniennes, par exemple ?

L'évolution darwinienne n'est pas la loi du plus fort, mais celle de celui qui s'adapte le mieux au changement. Il peut d'ailleurs paraître étonnant, à prime abord, que souvent, le plus fort est celui qui s'adapte le moins bien.

Aussi, je pense que l'on peut relier la lutte des classes à l'évolution darwinienne.

D'une part, il y a toujours un fort et un faible, un invertébré et un vertébré, un reptile et un mammifère, un noble et un serf, un bourgeois et un prolétaire. Et lorsque que le faible prend l'ascendant sur le fort, le mécanisme est toujours le même: un changement à eu lieu, tantôt climatique, tantôt social et économique.

Durant le période Paléozoïque, les invertébrés étaient largement dominants. Or, cette période s'est close par d'importants changements climatiques, qui ont menés les invertébrés à leur perte, et permis aux vertébrés, qui eux ont su s'adapter, de gagner du terrain. De cette nouvelle hégémonie des vertébré sont nés plusieurs "familles" (à défaut du terme exact), comprenant notamment les reptiles et les mammifères: nous sommes dans l'ère Mésozoïque, avec les fameux Jurassique et Crétacé, dont nous connaissons le dénouement: victoire du faible sur le fort du à une incapacité de ce derniers à s'adapter.
Après ce bref exemple de l'évolution selon Darwin, étudions la lutte des classes. Au Moyen-Age, l'Europe connait un système social divisés en 3 Ordres: noblesse, clergé, tier-état. Ces deux premiers Ordre ont un grand pouvoir sur la société: conjointement, ils possèdent à la fois le pouvoir politique et économique de la noblesse, basé sur l'hérédité, et bien sûr le pouvoir social du clergé venant de la religion. Ces deux ordres se complètent, la noblesse offrant confort et opulence au clergé, le clergé offrant légitimité à la noblesse. Ainsi, cette minuscules part de la population, de l'ordre de 5 ou 10%, détiens un pouvoir total sur la société médiévale puis renaissante: domination du fort sur le faible.

Or un changement est survenu: le progrès technique. A la fin du XVIIIe siècle, le progrès scientifique explose et s'accélère sensiblement, accompagné d'un progrès social. L'atelier est abolie, né la manufacture, la campagne est abolie, né la ville, la religion est abolie, né la science. Or, la noblesse se montrera incapable de s'approprier ces évolutions, tentant même de les empêcher. Sans succès, puisque le tier-etat s'en emparera, ce qui aboutira à la Révolution Française et à la fin de l'ère Féodale. Et comme lorsque les vertébrés se sont scindés en reptiles et en mammifères, le tier-états se scinde en bourgeois et en prolétaires: c'est le début de l'ère Bourgeoise.

On remarque donc un plusieurs similitudes, qui sont la domination du fort sur le faible - la domination étant physique chez Darwin et sociale dans la lutte des classes - et la prise d'ascendant du faible sur le fort grâce à l'adaptation à un changement. On notera cependant des différences dans le fait que, chez Darwin, le changement qui met fin à une ère est extérieure aux protagonistes (climatique), alors que dans la luttes des classe, ce changement est déclenché par la classe dominée.

Voilà pour une ébauche de réponse relativement courte.



Citation :
Juste une pensée que l'intelligence est-elle aussi, dans un sens, une arme dans la lignée de la loi du plus fort. Il nous reste quoi pour nous démarquer de la loi du plus fort ? Cela peut paraître amusant mais je pense à l'amour dont on parle extrêmement peu au niveau des idées. Comment positionner l'amour comme contre-force à la loi du plus fort ? C'est une question théorique et licite il me semble.

L'intelligence pourraient en effet se placer dans le panel des armes de la loi du plus fort et/ou de l'évolution darwinienne, le "camp" possédant l'intelligence étant alors plus à même de prendre l'ascendant sur l'autre et de s'adapter au changement.

Le socialisme est intrinsèquement liées à la notion d'amour, j'oublie souvent de la rappeler. Comment imaginer une société sans classes, basé sur le partage de toutes choses (biens comme sentiments ou idées) dans une société ne plaçant pas l'amour au premier plan? Je ne parle d'un amour niai, ou tout le monde serrerai fort dans ses bras les passants, comme quelqu'un qui aurait mangé trop de carottes, mais d'un amour omniprésent, qui n'aurait pas nécessairement besoin de s'exprimer explicitement, un amours pour la vie, la nature, les autres, le monde, là où dans la société actuelle, société de classe, l'amour va à l'encontre des intérêts individuels tant recherchés et de l'hypocrisie machiavélique ambiante.
C'est d'ailleurs sur ce point que je m'intéresse aux technologies de demain, et notamment en matière de communication. Pourrait-on imaginer un moyen de communication par la pensé, connectant les individus entre eux à l'aide de puces, par exemple, et usant de techniques de transmission de l'information plus efficaces que les langages parlés et écrits, à la façon dont les font, de façon imparfaites, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter?

Citation :
Reste aussi un problème de définition de mots. Entre ceux qui placent l'amour dans le mot intelligence, et d'autres pas du tout. (A suivre).

Pour le coup, je doit dire que je ne sais pas, et il semble de plus que j'ai épuisé mon capital réflexion pour la soirée. Je pense seulement que la réponse à cette question découle certainement des définitions respectives de l'intelligence et de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souppalognon



Messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 23
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Jeu 25 Aoû - 2:25

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:
Joli pseudo, venant du Lieutenant Gorghor Bey, des Chroniques de la Lune Noire, une BD de Fantasy françaises qui a ses passionnés, enfin je suppose

Disons que le seul album que j'ai lu est précisément celui sur Gorghor Bey, et j'ai choisi ce pseudo il y a quelques années car il s'agit du premier nom qui m'était venu à l'esprit, prit de court par le besoin immédiat d'un pseudonyme.

Je ne connais donc rien d'autre aux Chroniques de la Lune Noire, mais étant donné que tu n'es pas le premier à me faire la remarque, je suppose également que cette BD a de grand passionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Jeu 25 Aoû - 11:46

+343


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus



Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Ven 26 Aoû - 4:18

Wahou, je pense bien que tu es le premier transhumaniste-marxiste que je rencontre, la palette de l'AFT se diversifie, ce qui est un très bon signe à mon avis Smile

Bienvenue à toi et à tous les nouveaux de la rentrée 2011 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souppalognon



Messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 23
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Sam 27 Aoû - 9:38

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Tu n'es plus seul, ici, un très grand nombre de transhumanistes caresse cette idée, cette pensée et en "les creusant", parfois très loin. D'après ce que nous connaissons, des sciences et technologies, il ne semble n'y avoir aucune raison qui ne puisse empêcher cette possibilité.

Aurais-tu des références? Des liens? Merci.

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Parfois je me pose la question si un réseau au niveau de la galaxie, voire même de l'univers entier, existe déjà, et nous attend, simplement, le temps nécessaire à ce que nous soyons prêts, d'abord prêts pour le découvrir ce réseau universel, mais aussi prêts pour s'y connecter. L’expérience serait extraordinaire, merveilleuse probablement.

C'est également une question que je me suis posé. Mais, comme sur de nombreux autres sujets, je pense que seul le temps nous le dira, car si un réseau attend que nous soyons prêt, il se fera le plus discret possible jusqu'au bon moment.

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Néanmoins il se peut aussi qu'a partir du moment ou une civilisation passe au "post", comme nous-même un jour et je l'espère le posthumain, de changer simplement d'univers, ce qui expliquerait peut-être le si peu d'E.T. sur La Terre, ils sont tous ailleurs dans un autre univers à vivre bien loin au-dessus de la vie du meilleur de ce que nous pouvons imaginer... (a suivre).

C'est un point que je n'avais jamais envisagé. Mais de quel genre d'univers veut-tu parler? Un univers semblable au notre, régis par les même lois physique? Un univers totalement différent?
Aussi, pourquoi aller dans un autre univers (si tenté qu'il en existe plusieurs - je ne sais pas) si nous pouvons atteindre un stade de bonheur et d'épanouissement extrêmement développé dans le notre? La réponse la plus probable serait "pour aller encore plus loin" (et tu le dis, justement). Ceci amène une autre question: existe-t-il une limite? Une barrière que nous ne pourrons (ou ne voudrons?) jamais franchir?

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Un plaisir de te lire, rares ceux-ce qui ont cette capacité d'écriture à 18 ans, c'est réellement très agréable. (Même si les compliments c'est en général pas trop mon truc). H+

J'en suis flatté, merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Sam 27 Aoû - 20:19

+344
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Gorgorbey   Aujourd'hui à 11:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Gorgorbey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du projet
» Présentation Muffin
» Présentation d'une future maman entrepreneuse!
» Ma présentation
» fleur de fil : petite présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Présentation :: Bienvenue !!!-
Sauter vers: