AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Sam 16 Avr - 22:43

Un problème auquel on a tous songé si le transhumanisme et en particulier les implications médicales, avance, c'est celui de la surpopulation.

Hors les gens considèrent comme un de leur droit les plus fondamentaux d'avoir des enfants..... Et aussi d'être soigné le mieux possible.

Nos deux générations précédentes ayant étés quelques peu pourri gatés depuis 1945 a coup de droits sociaux, ne me semblent pas disposées à élever leurs enfants actuels en leur disant "désolé mon/ma chéri(e) mais puisque la terre est surpeuplé tu ne pourras pas avoir d'enfants avant au moins tes 247 ans".

Hors le problème va se poser. Déjà quand un leader politique fait des proposition, la moitié du pays (qui au fond ne connait rien à l'économie et pense tout règler à coup de taxation des riches) hurle au scandale..... Sans se rendre compte de la gravité de la situation économique où se trouve la france (pas loin de 2000 millairds de dette, soit 37 000 euros environ par habitant (retraités et nouveaux nés compris)). Déjà rien qu'avec ces problèmes bassements matérialistes on s'en sort pas. Alors comment faire accepter des concepts bien plus dur et liberticides mais nécessaires?

Certains penseront au peuplement d'autres planètes, mais.....

1°) Ca ne change pas le fond du problème, ça le recule juste quelques temps.

2°) Ca implique une immigration forcée.

3°) Impossible de vivre dans l'espace ou sur d'autres planètes en restant "humain" 100%. Des ajustements biologiques/cybernétiques plus ou moins importants sont nécessaires, peu de volontaires.

La seule solution que j'imagine c'est l'émergence des mondes virtuels (on peut fonder une famille là bas) mais ce n'est guère satisfaisant comme existence pour l'individu moyen.

Une première solution pourrait être de supprimer toute forme d'aide aux familles nombreuses (ois vous assumez vos enfants, sois vous en avez pas). D'offrir des compensations financières (genre revenu supplémentaire de 200 euros à tout individu acceptant la stérilisation) etc..... Cela étant, un politicien qui propose ce genre de mesure ne serait pas élu. N'étant pas élu les réformes ne sont pas mises en place, conséquence = BANG social!! Tôt ou tard....

Comment voyez vous les choses vous?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos



Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Dim 17 Avr - 2:04

La colonisation d'autres planètes et la cyborgisation est pour moi la SEULE solution.

Ceux qui resteront derrière en refusant le changement, souffriront le martyr, les autres non, le tout est que cela ne se fasse pas de manière inégale, sur des critères de richesse ou de popularité, mais sur la seule acceptation du changement induit par la Transcendence Technologique.
Ou en d'autres mots : si certains sont assez bête pour refuser l'évolution, on ne vas pas les forcer a devenir meilleur... on peux leur expliquer qu'ils se trompent, mais on n'arrivera pas a convertir de force...

(et oui je sais que j'ai l'air extremiste, sans coeur, et tout et tout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Jack



Messages : 240
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Dim 17 Avr - 22:44

Bah... D'un autre côté, le fait est que là où le niveau de vie augmente, la natalité baisse. Après, il faut voir jusqu'à quel point cette tendance se poursuit.

Il faut aussi garder en tête que la suppression du vieillissement n'implique pas l'immortalité absolue. Un parpaing sur la tête, ça reste un parpaing sur la tête.

Je me demande aussi si l'envie d'enfants resterait aussi pressante qu'elle peut l'être actuellement avec plusieurs siècles devant soi.

Ceci dit, le problème de la surpopulation reste digne d'intérêt, à mon avis. Je pense juste que la catastrophe sera plus lente qu'on ne se l'imagine actuellement.

Bref, sujet à approfondir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maywian



Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 8:39

Je suis pas experte en reproduction humaine, cependant j'imagine que si nos conditions de vie s'améliorent les gens feront moins d'enfant, instinctivement. Vu que la reproduction est tout d'abord nécessaire pour que la race perdure. Si l'être se "sent" capable de vivre 5 ans de plus, pourquoi pas faire des enfants plus tard et profiter d'autres expériences ? Et de ce fait, décider qu'on est heureux comme ça et ne plus faire d'enfant du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 12:56

Maywian a écrit:
Je suis pas experte en reproduction humaine, cependant j'imagine que si nos conditions de vie s'améliorent les gens feront moins d'enfant, instinctivement. Vu que la reproduction est tout d'abord nécessaire pour que la race perdure. Si l'être se "sent" capable de vivre 5 ans de plus, pourquoi pas faire des enfants plus tard et profiter d'autres expériences ? Et de ce fait, décider qu'on est heureux comme ça et ne plus faire d'enfant du tout.


C'est dans l'ensemble assez vrai. Mais je crois que certaines hum, "cultures" ne voient pas les choses de cette façon et continueront de "proliférer" en dépit de la catastrophe écologique et humanitaire que ça finira par entraîner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 16:09

+513


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 5:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 18:22

ceroxon a écrit:
C'est dans l'ensemble assez vrai. Mais je crois que certaines hum, "cultures" ne voient pas les choses de cette façon et continueront de "proliférer" en dépit de la catastrophe écologique et humanitaire que ça finira par entraîner.
Bonjour Ceroxon,

A ma connaissance, toutes les études démographiques montrent que les taux de fécondité ont maintenant commencé à baisser à peu près partout dans le monde, à l'exception notamment des régions où sévit la plus grande pauvreté, à savoir surtout l'Afrique subsaharienne et certaines régions de l'Inde.

Ailleurs, même dans des "cultures" où la tradition favorisait une forte fécondité, comme l'Europe chrétienne jusqu'à la 1ère moitié du XXème siècle, ou le Maghreb musulman jusque dans les années 80 du XXème s., la fécondité a fini par suivre la baisse de la mortalité.

Les raisons de ces évolutions sont sans doute autant psychologiques qu'économiques.
Je ne vais pas me mettre à les énumérer ici, mais, pour nous qui nous revendiquons du Transhumanisme, il me semble utile d'avoir à l'esprit qu'une hypothèse sérieuse quant à l'évolution démographique de l'humanité sur plus de 50 ans (hypothèse forcément spéculative ;-) est celle non pas de la surpopulation mais de la dépopulation !

Enfin donc, pour proposer une réponse à ta question, pour convaincre des populations miséreuses d'avoir moins d'enfants, indépendamment de leur culture, je pense qu'un élément central de solution passe par l'amélioration conséquente de leur niveau de vie.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maywian



Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 19:40

D'un côté ce nouvel "ère" (technologique & co) est un bon moyen de remettre en question tout notre système social actuel. Et pas que social au passage.
Le tout c'est de le faire quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adamantine



Messages : 111
Date d'inscription : 07/01/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 20:54

Je pense qu'on empêchera jamais les gens de vouloir faire des enfants. La solution absolue à mes yeux reste la colonisation de l'espace, qui est par définition infini et ne peut donc être surpeuplé.... tongue

De plus, je pense que la procréation est nécessaire pour apporter de nouvelles potentialités. Imaginez, si demain nous devenions tous immortels et la procréation interdite (voir même concrètement bloquée par stérilisation à la naissance), l'humanité resterait figée à un point T, les "vivants du moment" devenus éternels. Quelles seraient nos chances de mettre un monde un nouvel Einstein, un nouveau Dali, un nouveau penseur/artiste/créateur/scientifique ou autre, si finalement nous gardons les mêmes éléments pour toujours ? (même en les modifiant).
Je préfère ne pas tout miser sur l'augmentation artificielle de nos capacités cognitives et de notre intelligence, un nouvel être c'est aussi un monde de potentialités, de nouvelles idées, et de créativité, en se multipliant on enrichit l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 21:27

@Adamantine : +1 :-)

A mon avis, la meilleure chance pour perdurer, pour une espèce ou pour toute communauté d'êtres doués de vie et de Conscience, c'est la diversité et donc la diversification.
La naissance ou la création continue de nouveaux supports de Conscience est probablement une condition nécessaire à cette diversification, donc à cette diversité.

Simplement, dans l'hypothèse d'un allongement prolongé de l'espérance de vie, je suppose que nous pouvons nous attendre à un affaiblissement continue de la natalité.
Du moins, en effet, tant que nous devrons continuer à nous serrer sur Terre.

Mais l'objectif - vital, à long terme, reste bien d'aller "ensemencer" l'espace.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 21:40

Marc a écrit:
@Adamantine : +1 :-)

A mon avis, la meilleure chance pour perdurer, pour une espèce ou pour toute communauté d'êtres doués de vie et de Conscience, c'est la diversité et donc la diversification.
La naissance ou la création continue de nouveaux supports de Conscience est probablement une condition nécessaire à cette diversification, donc à cette diversité.

Simplement, dans l'hypothèse d'un allongement prolongé de l'espérance de vie, je suppose que nous pouvons nous attendre à un affaiblissement continue de la natalité.
Du moins, en effet, tant que nous devrons continuer à nous serrer sur Terre.

Mais l'objectif - vital, à long terme, reste bien d'aller "ensemencer" l'espace.

A+

J'en suis pas super convaincu. Mon opinion étant que dès que nous aurons les moyens des voyages intergalactiques, nous aurons tellement évolués de par ailleurs qu'il ne sera plus intéressant pour nous d'aller ensemencer l'espace.

Il y'a des milliards d'années quand nous étions des cellules protozoaires, il pouvait être intéressant pour nous d'aller ensemncer de nouvelles mers, puis la terre elle-même. Maintenant nous avons tellement évolués qu'aller ensemencer la fosse des marianes ou le sous sol arctique ne représente pas un grand intérêt.

Arriv éà un certain stade, plutôt que l'espace, je pense que nous chercherons à aller ensemencer le "plan du dessus" ou "l'autre forme d'existence" (pure énergie, réalité virtuelle.... Allez savoir), plutôt que d'autres planètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 21:43

Adamantine a écrit:
Je pense qu'on empêchera jamais les gens de vouloir faire des enfants. La solution absolue à mes yeux reste la colonisation de l'espace, qui est par définition infini et ne peut donc être surpeuplé.... tongue

De plus, je pense que la procréation est nécessaire pour apporter de nouvelles potentialités. Imaginez, si demain nous devenions tous immortels et la procréation interdite (voir même concrètement bloquée par stérilisation à la naissance), l'humanité resterait figée à un point T, les "vivants du moment" devenus éternels. Quelles seraient nos chances de mettre un monde un nouvel Einstein, un nouveau Dali, un nouveau penseur/artiste/créateur/scientifique ou autre, si finalement nous gardons les mêmes éléments pour toujours ? (même en les modifiant).
Je préfère ne pas tout miser sur l'augmentation artificielle de nos capacités cognitives et de notre intelligence, un nouvel être c'est aussi un monde de potentialités, de nouvelles idées, et de créativité, en se multipliant on enrichit l'humanité.

Einstein, léonard, Dali et autre n'ont rien d'irremplaçables. Ils étaient géniaux en leur temps parceque le reste de la poulation était, dans l'ensemble, sous éduquées ou peu intéressé par la science. C'est facile pour une luciole de briller en pleine nuit ou à l'aube. Ca l'est nettement moins en plein jour.

A mon avis il y'a des milliers D'einstein, ou de Dali de part le monde en ce moment même qui passent totalement inaperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DidierC



Messages : 40
Date d'inscription : 15/08/2009
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 22:21

Je suis assez d'accord avec plusieurs des intervenants précédents:
- le nombre d'enfants diminue là où le niveau de bien-être et l'espérance de vie augmentent
- la planète peut nourrir et héberger plus d'habitants que le nombre actuel.

J'ajouterais:

- La terre est considérée comme potentiellement surpeuplée depuis Malthus, mort en 1830 dans un monde qui comptait alors à peine un milliard d'habitants. Si la mort de vieillesse cessait totalement demain, il faudrait 50 ans avant que la population d'un pays comme la Suède soit augmentée de seulement 35 %. Source: http://www.psychologytoday.com/blog/adventures-in-old-age/200912/would-immortality-become-overpopulation-nightmare

Par contre, je souhaite apporter deux nuances:

- L'évolution récente dans certains pays européens (mais pas tous) semble montrer un retour à une plus grande natalité ou en tout cas une interruption de la diminution ( voir par exemple l'évolution pour la Belgique: http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/population/naissances_fecondite ). A mon avis, cela n'est pas suite à l'arrivée de populations d'autres pays (explication souvent entendue) mais surtout du fait que les familles "recomposées" souhaitent avoir des enfants Jean et Marie ont deux enfants puis ils divorcent. Jean rencontre alors Josette et Marie rencontre Pierre. Et chaque nouveau couple a un ou plusieurs enfants.

- Dans un monde sans vieillissement et où les femmes restent fertiles, à long terme, si les couples ont, par exemple, des enfants tous les 50 ans, la croissance de la population devient à un moment ingérable. Mais cette question ne se pose pas avant plusieurs décennies et les démographes et les futurologues savent qu'il est généralement vain de se poser des questions de ce type à aussi long terme. Et en tout cas, nous avons l'espace d'une génération pour aborder ces questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 22:31

+514


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 5:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maywian



Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 22:43

Mouais, il y a plus tellement de diversification dans ce cas. Je me suis dit la même chose jusqu'à ce qu'Adamantine poste ce qu'elle a dit.
La créativité c'est quelque chose d'infini et on peut pas tout faire en limitant les naissances. Quoi qu'on se fasse mettre dans le cerveau, on aime certaines choses et on en déteste d'autres. Et ça influe sur notre créativité. Si on limite le nombre de personnes, ça fait beaucoup de combinaisons en moins.

Puis rien n'empêche à ces enfants de s'augmenter après selon leurs décisions. Plutôt que de créer soi-même ses petits citoyens préformatés à la Aldous Huxley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Lun 18 Avr - 23:31

Maywian a écrit:
Mouais, il y a plus tellement de diversification dans ce cas. Je me suis dit la même chose jusqu'à ce qu'Adamantine poste ce qu'elle a dit.
La créativité c'est quelque chose d'infini et on peut pas tout faire en limitant les naissances. Quoi qu'on se fasse mettre dans le cerveau, on aime certaines choses et on en déteste d'autres. Et ça influe sur notre créativité. Si on limite le nombre de personnes, ça fait beaucoup de combinaisons en moins.

Puis rien n'empêche à ces enfants de s'augmenter après selon leurs décisions. Plutôt que de créer soi-même ses petits citoyens préformatés à la Aldous Huxley.

Argument rejeté car partial: Chez Aldous huxley l'individu n'a aucun droit si ce n'est celui de servir au mieux la colonie.

Là c'est le contraire: la société est au service de chacun qui peut s'améliorer ou penser ce qu'il veut. Des limites raisonnables sont néanmoins imposées.

Si tu veux un exemple concret: tous le sjeux vidéos sont basés sur des 0 et des 1. Juste deux éléments de base. Voit donc la diversité qui en résulte.

Alors même si on modifie disons 30% du cerveau de chaque humain, ça laisse 70% de terrain vierge qui peut donner des fleurs bien différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adamantine



Messages : 111
Date d'inscription : 07/01/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Mar 19 Avr - 10:59

Ceroxon :
Citation :
J'en suis pas super convaincu. Mon opinion étant que dès que nous aurons les moyens des voyages intergalactiques, nous aurons tellement évolués de par ailleurs qu'il ne sera plus intéressant pour nous d'aller ensemencer l'espace.

Il sera toujours intéressant d’ensemencer l’espace, car on aura besoin de plus en plus de place… car même si on développe une réalité virtuelle suffisamment conséquente pour faire figure « d’autre univers », tout ça aura besoin d’un support matériel. Et ce support matériel, nous et nos machines pour caricaturer, prendra de plus en plus de place avec le temps.

Ceroxon :
Citation :
Einstein, léonard, Dali et autre n'ont rien d'irremplaçables. Ils étaient géniaux en leur temps parceque le reste de la poulation était, dans l'ensemble, sous éduquées ou peu intéressé par la science. C'est facile pour une luciole de briller en pleine nuit ou à l'aube. Ca l'est nettement moins en plein jour.
A mon avis il y'a des milliers D'einstein, ou de Dali de part le monde en ce moment même qui passent totalement inaperçu.

Je suis tout à fait d’accord avec toi, ce n’est pas vraiment ce que j’ai voulu dire.
C’est plutôt que c’est l’avancée du temps, et au fil des générations, que des génies/artistes/créateurs etc ont pu apparaître. En bloquant la vie à un instant T devenu éternel, on bloque définitivement les opportunités futures que nous aurions pu avoir en laissant une chance à d’autres être humains d’apparaître et de créer quelque chose de génial.
Dali, Einstein et autre qui ne sont effectivement pas irremplaçables dans l’histoire de l’humanité, deviendront donc totalement uniques et irremplaçables si on ne laisse pas une chance à d’autres Einstein/Dali de naître et de créer.

Jean-Luc :
Citation :
Je te plussoie, et d'ailleurs à supposer que nous contrôlions la génétique nous n'aurions absolument plus besoin de croisements de gènes, nous "produirions" des êtres vivants, pas forcément humains, mais ayant des capacités bien plus extraordinaire que les Einstein, Marilyn Vos Savant et Goethe et Shakespeare et Tesla et Marconi et Wittgenstein et Pascal et Blake, et Robin Hobb et Râmânujan et Léonard de Vincennes réunis.

Ceci est tout à fait probable, mais ne réglera du coup pas le problème de la surpopulation. Empêcher les gens de faire des enfants et créer à côté nos propres formes de vie, c’est un peu se tirer soi-même dans les jambes… et les gens n’accepteront pas ça.

Je ne tiens personnellement pas à avoir d’enfants à l’heure actuelle. J’en aurais peut-être envie un jour ou l’autre, mais cela ne paraît pour le moment pas nécessaire à ma vie. Mais je pense qu’en limitant un peu trop cette liberté de procréer, on s’éloigne un peu trop de ce qui fait la spécificité de l’humain, et du vivant en général. Dans mon idéal, le post-humain n’est pas entièrement dissocié de ses racines biologiques. Faire l’amour, manger, dormir, sont de grands plaisirs humains que je n’aimerais personnellement pas perdre en m’améliorant par la technologie. Dépasser ses limitations en gardant les plaisirs du vivant, voilà qui serait parfait Smile


Maywian :
Citation :
Quoi qu'on se fasse mettre dans le cerveau, on aime certaines choses et on en déteste d'autres. Et ça influe sur notre créativité. Si on limite le nombre de personnes, ça fait beaucoup de combinaisons en moins.

Tout à fait, certaines personnes passent toute une vie sans rien inventer/créer de particulier. Augmenter la durée de vie et les possibilités augmente effectivement la probabilité de créer/inventer quelque chose de génial, mais je ne pense pas qu’on puisse supprimer complètement la part de hasard qui fait que certaines vies (même prolongées de plusieurs siècles, voir millénaires) ne mèneront à rien de bien grandiose… ce qui n’est pas un mal car il faut de tout dans un monde. Mais justement, il faut de tout pour faire un monde Wink

Maywian :
Citation :
Puis rien n'empêche à ces enfants de s'augmenter après selon leurs décisions. Plutôt que de créer soi-même ses petits citoyens préformatés à la Aldous Huxley.
Je suis entièrement d’accord avec toi, Maywian. Je préférerais que nous réussissions à « transformer » les êtres humains après leur naissance, pour qu’ils puissent choisir. Un monde à la Huxley ou à la Gattaca ou tout serait déterminé et sélectionné par les parents pré-implantation, ne me plaît pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Jeu 21 Avr - 8:02

+515


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 5:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Jeu 21 Avr - 12:04

C'est une question que tu peux poser à tout parent adoptif.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Adamantine



Messages : 111
Date d'inscription : 07/01/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Jeu 21 Avr - 15:39

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:
Une solution, Adamantine, (théorique évidemment), serait de ne plus «faire» d'enfants dans les pays dits riches mais d'absorber ceux en bas âge des pays pauvres, et laissés à l'abandon, ils sont vraiment très très nombreux!

La biologie féminine a-t-elle + besoin de "faire" elle-même "ses propres enfants", ou bien, et en fin de compte, "s’accommoderait-elle" de "posséder" d'autres enfants venus d'ailleurs, comme les "siens" ?

Le fait de "créer" est-il plus important que celui de "jouir" de la présence des enfants dans leur évolution, je pose la question principalement aux femmes, cela me semble assurément plus logique de la poser aux femmes. scratch

H+

P.S. Pas encore bien réveillé, donc à vous de décoder l'essentiel, de la forme.

Cette solution permettrait effectivement de réduire la surpopulation mais uniquement à court terme, car une fois tous ces enfants adoptés et une fois devenus grands, le besoin d'avoir/de faire des enfants n'aura pas disparu.
Et puis, ce serait totalement injuste de laisser les pays pauvres faire des gosses et d'en empêcher les citoyens des pays plus riches!

Et effectivement, faire ses propres enfants et adopter n'est pas du tout la même chose. Après je n'ai pas assez de connaissance dans le domaine pour en tirer de grandes lignes de conduite, mais d'après ce que j'en ai vu et entendu, les gens qui adoptent sont plutôt ceux qui ne peuvent pas avoir d'enfants eux-même, ou ceux qui ont déjà eu un ou des enfants "naturels" et qui désirent adopter pour raisons philanthropiques.
Je n'ai pour le moment jamais entendu parler de personnes adoptant plutôt que de procréer alors qu'elles en ont les moyens... et toutes raisons philanthropiques mises à part, il semblerait également que faire son propre gamin revient moins cher que d'en adopter un Wink

Quant à mon opinion personnelle, si jamais je désire avoir un enfant un jour, je préfèrerais que ce soit le mien... le but instinctif premier reste après tout de faire perdurer ses gènes dans le temps Smile
Mais effectivement, si j'en ai les moyens, j'adopterais peut-être ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta



Messages : 113
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Ven 22 Avr - 20:05

Pourquoi vouloir limiter la naissance d'enfant ? Serions nous présent ici à discuter si une élite précédente avait interdit la procréation à nos parent ? Ne s'agit-il pas d'un sentiment les plus légitimes que celui de vouloir procréer, d'avoir un enfant qui est issue de notre union avec la personne que l'on aime hérité de notre histoire personnelle ?
Il est étrange parlé de limitation quand le transhumanisme prône le dépassement de toute limite pour s'améliorer. Or l'équilibré émotionnel passe par le fondement d'une famille. Peut être que tout le monde n'en ressent pas le besoin dans l'immédiat mais il est rare de trouver des personnes, même avec un certain niveau de richesse et âgé contente de leur solitude.

L'hypothèse évoqué de prendre au pays pauvre me choque, laissons ces enfants à leur parents.

La véritable solution et la plus plausible reste celle de la colonisation de l'espace. Qui répond par ailleurs à de nombreux autres problèmes comme celui de la surpopulation dû à l'allongement de la durée de vie ou de la cryogenisation. Plutôt de que de pensé "mono-planete" pensons "multi-planete".
En somme je me range du coté d'adamantine dans ses analyses. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack



Messages : 240
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Ven 22 Avr - 21:58

Exact, et à ça, on peut ajouter l'auto-régulation. Qui ne penserait pas "surpopulation" en entendant "immortalité", au fond ? Je pense qu'on verrait pas mal de gens faire nettement moins d'enfants, justement par crainte de la surpopulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Sam 23 Avr - 7:59

+516


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 5:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta



Messages : 113
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Dim 24 Avr - 18:09

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:
Meta a écrit:
Pourquoi vouloir limiter la naissance d'enfant ? Serions nous présent ici à discuter si une élite précédente avait interdit la procréation à nos parent ? Ne s'agit-il pas d'un sentiment les plus légitimes que celui de vouloir procréer, d'avoir un enfant qui est issue de notre union avec la personne que l'on aime hérité de notre histoire personnelle ?
Il est étrange parlé de limitation quand le transhumanisme prône le dépassement de toute limite pour s'améliorer. Or l'équilibré émotionnel passe par le fondement d'une famille. Peut être que tout le monde n'en ressent pas le besoin dans l'immédiat mais il est rare de trouver des personnes, même avec un certain niveau de richesse et âgé contente de leur solitude.

L'hypothèse évoqué de prendre au pays pauvre me choque, laissons ces enfants à leur parents.

La véritable solution et la plus plausible reste celle de la colonisation de l'espace. Qui répond par ailleurs à de nombreux autres problèmes comme celui de la surpopulation dû à l'allongement de la durée de vie ou de la cryogenisation. Plutôt de que de pensé "mono-planete" pensons "multi-planete".
En somme je me range du coté d'adamantine dans ses analyses. Very Happy

Plusieurs réponses possibles :

* "L'être humain" n'étant pas présentement assez intelligent pour gérer les ressources naturelles mondiales il me semble juste de contrôler les naissances pour produire avec le temps une diminution sensible de la douleur d'exister dans les pays dits pauvres, pays où on fait le + d'enfants.

* Ce n'est absolument pas un mal de réguler la population mondiale. Quand nous aurons les moyens d'essaimer la galaxie nous pourrons "produire des êtres humains" par milliards de milliards! Les planètes ne manquent pas!
La régulation est donc très ponctuelle, temporaire. Mais d'ici là nous produirons des êtres plus sensibles et intelligents que les humains. L'humain dit moderne est une espèce intermédiaire comme l'était le croc mignon, quoi.

* Quand je parlais des enfants des pays pauvres, j'écrivais sur ceux abandonnés dans leur pays, en quoi est-il choquant de ne pas les intégrer dans les pays dit riches ? Nous ne volons pas leurs enfants, puisqu'ils sont abandonnés!

* Adamantine parle (écrit) juste, la génétique des femmes est très puissante dans le désir de concevoir un enfant plutôt que de l'adopter ipso-facto. Mais adopter un enfant abandonné pour un enfant conçu est une très bonne idée et les coûts ne proviennent que de nos gouvernants.

* Le transhumanisme ne prône absolument pas le dépassement de toute limite, pour s'améliorer, cher Meta. Mais il est vrai que bien des préjugés doivent être dépassés pour l'amélioration.

* La famille classique n'est pas obligatoirement la meilleure configuration pour l'évolution mentale et physique d'un enfant. Là il est bon de faire travailler nos imaginations.

* Coloniser l'espace coûte extrêmement cher, autant utiliser d'abord cette finance pour régler nos problèmes immédiats "ici-bas". D'autre part coloniser l'espace en masse est encore impossible, nous devons d'abord produire une énergie quasi illimitée. Sans compter que nous n'avons pas résolu tous les problèmes technologiques, loin s'en faut.

Il est préférable de coloniser l'espace quand nous serons quasiment immortel, les distances entre étoiles sont énormes, même en allant à la vitesse de la lumière.

Enfin il me semble préférable d’ailleurs de faire résoudre ces problèmes par une intelligence bien plus "grande" que l'intelligence humaine, intelligence que nous produirons bien assez tôt. Cette intelligence peut parfaitement nous faire comprendre que d'autres alternatives bien plus heureuses existent que celle de coloniser l'espace de notre univers.

H+

J'ai l'impression que tu mélanges plusieurs choses. Tu me parles de régulé les naissances pour gérer au mieux les disparités de ressources dans le monde. Donc tu me parles du présent or moi je te parle justement dans le future. Dans ce future là où les voyages dans l'espace seront acté la solution ne sera pas de réguler les naissances mais bien de s'éparpiller.
Si il faut parler politique contemporaine je t'avouerai que ma vision est quelque peu différente. Tout d'abord en ce qui concerne les adoptions d'enfant pauvre délaissé tu dois surement savoir que près des centaines d'enfants français sont en attenante d'adoption. Occupons nous d'abord de chez nous avant d'aller plus loin.
Le modèle familiale actuel dit traditionnel reste tout de même le plus efficace. A ce que je sache l'analyse de différent pedo-psychiatre montre bien que ni le couple homosexuel ni la famille mono parentale ne sont "meilleurs" pour éduquer l'enfant. Donc non je ne fais pas travailler mon imagination mais sur les études qui ont été menées.

Pour la situation des pays pauvres j'ai l'impression d'avoir moins d'empathie que toi. Dans un système capitaliste il existera forcement des zones de pauvreté, celle ci changerons au fil du temps. Personne ne nous garantie que plus tard la chine et l'inde, superpuissances, sous-traiterons dans une Europe ou une Amérique ruinée. Pensons à défendre nos intérêt économique et profité au mieux de la mondialisation.

J'ai néanmoins l'impression que l'on s'éloigne des thèmes H+ Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Dim 24 Avr - 23:55

+517


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 5:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?   Aujourd'hui à 1:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment faire accepter aux gens de ne plus avoir d'enfants?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dossier spécial "comment faire ses factures"
» comment faire le transfert des feuilles de temps à la paie?
» Comment faire????
» Comment faire ?!!
» sabine29 : comment faire un virement par internet?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: