AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopiah



Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Mar 3 Aoû - 13:16

je viens de tomber sur "the ultimate synthesis" a http://anarcho-transhumanism.com

libre a chacun de decouvrir, critiquer, suggerer, comparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Mer 4 Aoû - 15:59

+651


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almagor



Messages : 11
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : centre de la France

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Jeu 5 Aoû - 11:49

Il me semble qu'on ne peut vivre sans faire des choix, ce qui suppose qu'on privilégie certaines décisions par rapport à d'autres possibles.

Sauf à agir par réflexe ( l'autorité de l'automatisme) il faut bien, raisonnablement hiérarchiser les possibles afin de privilégier ce qui nous apparaît le plus adapté.

Cela vaut pour tous les ensembles vivants.

Un individu doit trancher pour lui-même et avoir " de l'autorité" sur lui-même, tout comme une société s'organise pour avoir une certaine cohérence .

Le mot anarchie ne me paraît pas adapté, ni à l'univers ni aux humains.

Comme l'aurait dit Bouddha : " je ne sais pas s'il y a un Dieu, mais par dessus tout, il existe des lois naturelles ".

Ce sont ces lois qui font autorité, notre liberté suppose qu'on les connaisse, qu'on s'y adapte ou qu'on en joue.

Du moins c'est ce que me dit mon cerveau tel qu'il est conditionné. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Jeu 5 Aoû - 18:39

Bonjour almagor,

Citation :
par dessus tout, il existe des lois naturelles ".

Ce sont ces lois qui font autorité, notre liberté suppose qu'on les connaisse, qu'on s'y adapte ou qu'on en joue.

Surtout qu'on en joue.
En effet, dans un Univers, des Multivers ou un Di-vers infini, il n'y aurait peut-être aucune "loi naturelle" transcendante et permanente.
Les lois dites (par nous) "naturelles", ne s'imposent à nous, Humanité, que tant que nous n'avons pas trouvé les moyens de nous en affranchir.
Dois-je multiplier les exemples de toutes celles que nous avons déjà transgressées.
Demain, l'humain - ce petit malin, trouvera peut-être une solution pour propulser un photon à plus de 300.000Km/s (bon, peut-être pas avant après-demain en fait :-?)

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almagor



Messages : 11
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : centre de la France

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Ven 6 Aoû - 12:18

Citation :
Les lois dites (par nous) "naturelles", ne s'imposent à nous, Humanité, que tant que nous n'avons pas trouvé les moyens de nous en affranchir.

Je suis assez d'accord.

Cependant pour nous en affranchir, il me semble que cela suppose connaissances, organisation, changement de notre environnement ou de chacun de nous. ( sauf à réussir dans la solitude)

Et je ne vois pas d'organisation possible dans l'anarchie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Sam 7 Aoû - 18:54

almagor a écrit:
Et je ne vois pas d'organisation possible dans l'anarchie

En effet.
Nous pourrions souhaiter qu'une évolution trans- ou post- humaniste permette de faire disparaître toute relation hiérarchique dans nos organisations sociales, en ne permettant plus que des relations d'égal à égal, mais - tant qu'il y a aura des individus, cette évolution ne fera pas, je pense, disparaître toute forme d'autorité. Simplement, l'idéal me paraît être que la seule autorité admise soit celle consentie librement par tous (ce qui a été dit plus haut). Mais les anarchistes ne s'accordent-ils pas sur cette idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almagor



Messages : 11
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : centre de la France

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Dim 8 Aoû - 12:04

marc imagine :

Citation :
faire disparaître toute relation hiérarchique dans nos organisations sociales, en ne permettant plus que des relations d'égal à égal

je ne vois pas la possibilité que, dans un ensemble, disparaisse la notion de hiérarchie, du moins au niveau des rôles, sinon des personnes.

L'ensemble ne tient que par l'exécution de tâches qui sont diverses et demandent des compétences différentes.

On pourrait imaginer des robots égaux dans leur multicompétences et ne trouvant aucune difficulté à côtoyer d'autres robots différents dans leurs travaux.

Mais les humains ne sont pas des robots et les motivations qui les poussent ou les retiennent d'agir sont souvent dues à leur désir de se placer dans une échelle d'avantages, selon une hiérarche de valeurs.

Même égaux en compétences, et dirigés par une machine exerçant seule l'autorité, les humains se différencieraient par la pénibilité des tâches, la différences de leur environnement ou de leurs relations...

Je ne suis pas sûr que la notion d'égalité pour tous les éléments sollicités soient une " préoccupation" de la vie.
La société des humains n'est pas celle des abeilles , ni des fourmis, ni des termites ou autres.

Mais j'aime, moi aussi, rêver de possibles ou de souhaitables. Sur le site que je supporte une pseudo nouvelle à discuter" est offerte en page " futurible".

Ce peut être également un support de débats Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm
Kusanageek



Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Dim 8 Aoû - 12:07

Dur à dire vu qu'il y a une grande variété de points de vues au sein de l'anarchisme.
Cela dit, je trouve l'idée intéressante, en tant que mise en garde : j'ai l'impression que la volonté affichée est de décentraliser l'innovation dans les sciences qui tendent vers le transhumanisme, pour éviter de laisser notre avenir entre les mains de quelques personnes en priant qu'elles ne décident pas des choses défavorables aux aspirations transhumanistes.
Cela passe par le Do It Yourself : DIY Bio, DIY Nano, etc... On peut aussi penser au libre que ce soit dans le software ou le hardware.

Je pense que l'anarcho-transhumanisme ne sera qu'un garde-fou contre nos propres excès tout en ayant besoin de ses propres gardes-fou. Un mouvement à ne pas suivre les yeux fermés mais qui a un rôle à jouer pour le transhumanisme, tout comme il a joué un rôle pour le net.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Raven



Messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Dim 8 Aoû - 12:50

Attention, almagor, à ne pas confondre "égalité" et "absence de relations de pouvoir". Pour établir un égalité de fait entre les citoyens, il faut un pouvoir qui les empêche de se dépasser les uns les autres (c'est du communisme). De fait, une société de fourmis n'est pas anarchiste : au contraire, c'en est l'antithèse; une société tellement monolithique et aux règles tellement bien ancrées qu'elles s'inscrivent dans le corps de ses membres, éliminant toute forme d'individualité.

A ne pas confondre également, le fait d'éliminer toute relation de pouvoir en droit, ou en fait. Le pouvoir est une donnée essentielle de toute forme de vie passé un certain stade de développement, selon moi. De fait, nous avons tendance à nous soumettre au plus fort, ou au plus charismatique - on le voit partout, des relations de couple ou familiales jusqu'à la société civile et internationale. C'est le pouvoir "en fait", et si c'est librement consenti, cela ne doit pas être un problème.

Par contre, on peut aspirer à supprimer les relations de pouvoir institutionnalisées par le droit. Par exemple, le pouvoir d'un représentant élu sur un secteur de la société. Ca se fait déjà en matière de droit du travail - en tous cas, en Belgique -, où la plupart des règles sont édictées par les travailleurs et employeurs eux-mêmes en concertation plutôt que par des dirigeants politiques.

Bref : il est souhaitable de considérer les gens comme ce qu'ils sont. Des individus responsables, capables de prendre en mains leur destin, et capable de faire des choix sans passer par des tiers, élus ou non. Il n'est pas souhaitable, par contre, de les forcer à être égaux ou de leur interdire d'être ambitieux.

Et à en juger par l'infantilisation constante que nous subissons de la part de nos dirigeants, et l'acceptation inconditionnelle par le peuple de ce paternalisme, y'a encore du boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Dim 8 Aoû - 14:16

+652


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven



Messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Dim 8 Aoû - 14:33

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:
almagor,

Mais les humains ne sont pas des robots et les motivations qui les poussent ou les retiennent d'agir sont souvent dues à leur désir de se placer dans une échelle d'avantages, selon une hiérarchie de valeurs.

Oui,
Quand nous avons tout, immortalité, bonheur, pouvoir sur la matière, contrôle de son esprit ou bien contrôle de parfois lâcher ce contrôle tout en contrôlant lol!

Je veux dire, quand on a tout, avons-nous besoin de hiérarchie ?

(affaire à suivre).

Suite : Il faut comprendre aussi que tu restes dans l'humain et le transhumain là, et donc j'adhère en grande partie, mais il me semble probable que les posthumains que nous deviendrons seraient parfaitement en paix avec les autres, ayant tout, bonheur inclus, ne s'ennuyant jamais; alors mis à part une sorte de communion « mystique » ou mystérieuse entre les posthumains, je ne vois pas ce que le posthumain pourrait chercher chez un autre posthumain, et surtout chercher à contrôler. Le changement de paradigme doit être radical au niveau « de la volonté de puissance sur les autres ». Le surhumain de Nietzsche n'est pas du tout un posthumain, ses réactions semblent encore être bien trop humaines, au niveau de certains de ses défauts.

Utopique. Nous n'avons jamais "tout". Le bonheur n'est jamais complet, il ne peut pas l'être. Espérer plonger pour l'éternité dans une sorte de félicité pacifique n'est qu'un rêve. Le fait d'évoluer, de s'améliorer, ne veut absolument pas dire que nous renoncerions à l'envie de dominer les autres - pour des raisons diverses : créer un ordre nouveau jugé meilleur (c'est la vision de la plupart des dictateurs, au final), par amour du pouvoir, par intérêt politique ou social, par nécessité, par simple amour de la compétition,...

La vie ne se résume pas à "je suis heureux, donc je n'ai pas à te faire du mal". La violence, le pouvoir, l'ambition et le contrôle ont des ressorts bien plus complexes que ça. Du reste, je ne vois sincèrement pas pourquoi ils devraient disparaître (je dis "devraient" autant dans le sens de savoir si c'est souhaitable que dans le sens de savoir si cela se produira forcément).


Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Raven
Bref : il est souhaitable de considérer les gens comme ce qu'ils sont. Des individus responsables, capables de prendre en mains leur destin, et capable de faire des choix sans passer par des tiers, élus ou non. Il n'est pas souhaitable, par contre, de les forcer à être égaux ou de leur interdire d'être ambitieux.

Et à en juger par l'infantilisation constante que nous subissons de la part de nos dirigeants, et l'acceptation inconditionnelle par le peuple de ce paternalisme, il y a encore du boulot...


En France nous avons si peu de référendum...

Je ne pense pas que la plupart des individus soient si responsables et bien conscients que cela; nous n'apprenons pas dans les écoles à devenir heureux par exemple, ni même à nous affranchir du travail par la ruse ou autres systèmes. Les écoles sont faites surtout pour produire des travailleurs, qu'ils soient + manuels ou + intellectuels ne change pas grand chose au système. L'école n'est pas basée sur la vie et son ouverture, vers et d'abord une infinité de questions, mais elle est, malheureusement, basée sur le société en fonctionnement, en marche, et donc l'école est une usine, non une institution où on enseignerait par et avec science et art. Bon, on peut philosopher et se dire que c'est historiquement compréhensible, il faut laisser le temps au temps, Rome..., mais justement il est peut-être temps de changer de mentalité face à la nature même de l'enseignement et des informations qu'elle doit offrir.

Les individus ne sont pas responsables car ils en sont empêchés par l'Etat en général, et l'Etat social en particulier. Le problème selon moi n'est pas limité à l'école. Il est inhérent à notre culture, où les gens aiment être contrôlés "pour leur propre bien". Le citoyen lambda aime qu'on lui rappelle de mettre sa ceinture de sécurité, qu'il ne doit pas fumer, qu'il doit manger sainement; il aime qu'on s'occupe de lui via l'octroi de retraites, qu'on prenne en charge les conséquences de ses actes; bref, il aime la vie prémâchée et offre pleinement sa liberté en contrepartie.

Comme dirait je ne sais plus qui : "La plupart des gens ne veulent pas être libres. Ils aspirent juste à avoir de bons maîtres". Quant au référendum, il n'est destiné qu'à leur donner l'illusion d'avoir quelque chose à dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almagor



Messages : 11
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : centre de la France

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Lun 9 Aoû - 12:07

Dans la pseudo nouvelle que je citais ( page futurible du site que je supporte : voir mon www) il est question de transhumains, au chapitre des " clones".

Des humains qui isolés dans un spationef se seraient peu à peu inventé un autre corps, un autre esprit.

Il ne s'agit là que d'un thème de discussion. On pourrait le prolonger dans le sens évoqué par Jean-Luc :

Citation :
les posthumains que nous deviendrons seraient parfaitement en paix avec les autres, ayant tout, bonheur inclus, ne s'ennuyant jamais; alors mis à part une sorte de communion « mystique » ou mystérieuse entre les posthumains, je ne vois pas ce que le posthumain pourrait chercher chez un autre posthumain, et surtout chercher à contrôler. Le changement de paradigme doit être radical au niveau « de la volonté de puissance sur les autres

Perso, j'imagine très mal,même dans un monde clos où les centres d'intérêts restent à définir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Ven 13 Aoû - 10:00

+652


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almagor



Messages : 11
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : centre de la France

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Ven 13 Aoû - 12:06

Jean Luc, tu évoques :

Citation :
Un peu comme le programme conscience d'Herbert,

Tu pourrais me donner le titre de l'ouvrage ?

Merci.

Est-ce qu'on va dans tous les sens ? Pour l'instant il n'y a pas trop de forumeurs, l'anarchie en tout petit groupe, c'est vivable peut-être Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm
Raven



Messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Ven 13 Aoû - 12:22

Destination Vide ?

Cela dit cet ouvrage est tout sauf transhumaniste selon moi. Ou alors, il a oublié l'élément "humaniste" de l'équation... En plus je trouve Herbert jargonnant et ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Ven 13 Aoû - 16:23

+653


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack



Messages : 240
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Ven 13 Aoû - 17:08

Si je me souviens bien, dans "Destination vide", l'idée est de mettre les clones dans une situation telle qu'ils soient obligés de créer une IA pour survivre. En gros, leur apprendre à nager en les jetant à l'eau.

Citation :
Les seigneurs de l'instrumentalité de Cordwainer Smith

Un conseil : profitez de la réédition par Folio SF pour vous jeter dessus. Il y a pas mal de clichés de la SF des années 40-50, mais ça reste fascinant à beaucoup de points de vue, notamment au niveau des thèmes transhumanistes avant l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven



Messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Ven 13 Aoû - 18:27

Citation :
Puis ça se lit très vite. L'intelligence artificielle est souvent liée au transhumanisme.

Certes. Mais ma propre conception du transhumanisme ne tolère pas des concepts comme la vénération religieuse d'une intelligence artificielle. Je n'ai pas abandonné l'idée d'un Dieu pour m'en fabriquer un, mais pour le devenir. Après, chacun sa vision (et en plus c'est hors sujet Very Happy).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme   Aujourd'hui à 1:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Anarcho-Transhumanism / Anarcho-Transhumanisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: