AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 1er sommet des organisations transhumanistes européennes (Cpt-rendu : 1ère partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: 1er sommet des organisations transhumanistes européennes (Cpt-rendu : 1ère partie)   Mer 25 Nov - 11:04

Bonjour à tous,

Comme programmé, le 1er sommet des organisations transhumanistes européennes s'est bien tenu à Milan ce samedi 21 novembre 09.

Étaient présents des représentants d'associations suédoise, allemandes, néerlandaise, britannique, belge, française, italienne, slovaque et, en ligne, russe. Au total, une douzaine de personnes. A cela est venu s'ajouter David Orban, représentant du Singularity Institute pour l'Europe.

La réunion a été initiée et organisée par Miriam Leis (GTA) et accueillie par nos amis italiens de l'AIT (principalement Stefano Vaj qui a mis à notre disposition les bureaux de son étude d'avocat au cœur de Milan).

Après un dîner offert par l'AIT le vendredi soir, les choses sérieuses ont eu lieu toute la journée du samedi.

L'Ordre du jour originel était le suivant :

- 09:00: Formal introduction of participants and short reports from chapters
- 10:00: Introduction and presentation: European politics and interest in emerging technology and foresight and hot topics and short discussion
- 10:30: Discussions about:
* State of competences, means resources etc. for (European) projects (lead: Russian h+?)
* Ideas and possibilities for European cooperation
* Profile and website

- 13:00: Lunch

- 14:00: European Think Tank
- 14:45: Pirate Party cooperation
- 15:15: Conferences: TransVision and 'Technoprogression'
- 16:00: Cryonics report and discussion
- 16:45: Life extension and other forms of human enhancement
- 17:30: Free discussion and planning / wrap up
- 18:30: End

--------------------------------

Bon. Nous n'avons pas respecté cet agenda à la lettre, ayant été retardés au démarrage et particulièrement bavards dans la présentation de nos groupes et activités respectifs, mais je crois que nous avons avancé sur bien des points.


1) Présentation succincte des organisations :

- Allemagne : (présenté par Miriam Leis)
L'association transhumaniste allemande (GTA pour German Transhumanist Association, ou DeTrans) est composée à ce jour d'environ 150 membres, dont la moitié paye réellement leur cotisation.
Elle intervient dans les média, notamment sur la Cryonique. Elle a été présente dans une émission TV ainsi que dans quelques émissions radio. Elle a donné une interview dans un magazine national ainsi qu'un article dans un journal national en Suisse. Elle poursuit actuellement un projet de collaboration avec un réalisateur – metteur en scène.

- Il existe également en Allemagne un groupe distinct qui se concentre principalement sur la Cryonique.

- Pays-Bas : (présenté par Miriam Leis)
Il n'existe pas de groupe très organisé.
Un site internet est en construction
Il existe un projet d'élaboration d'un groupe à l'échelle du Bénélux, avec le Luxembourg notamment.

- France : (présenté par Marc Roux)
L'Association Française Transhumaniste : Technoprog! possède un site d'accueil, une mailing list, un forum et un blog. Début novembre 09, la mailing list rassemblait 56 inscrits et le forum 49.
L'AFT s'est dotée de statuts et d'un bureau de dirigeants. Elle est en train de se donner une existentielle officielle et devrait lancer sa première campagne d'adhésion en 2010.

- Grèce : (présenté par Marc Roux)
Le mouvement est quasi inexistant en Grèce. Pas de groupe organisé. Quelques individus ça et là sur le web. Quelques articles abordent le sujet sur internet. La principale contribution est celle du journal en ligne Re-public (une vingtaine d'articles publiés sur le sujet en anglais, français, et traduits en grec).

- Slovénie : (présenté par Toni Pustovrh)
Il existe un groupe constitué d'une quinzaine de personnes (ce qui pour un pays de 2 millions d'habitants donne une proportion supérieure à celle de l'Italie ou de la Grande-Bretagne !-)
Le groupe produit des traductions et possède une mailing list.
Par contre, ils n'ont pratiquement pas de contact avec les media pour l'instant.

- Belgique : (présenté par Didier Coeurnelle)
L'association Heales a 2 ans d'existence. Elle est née surtout autour de la personnalité d'Aubrey de Grey et s'intéresse surtout aux questions liées à l'augmentation de la durée de vie.
Elle rassemble un groupe d'une vingtaine de personnes parmi lesquelles une dizaine sont vraiment actifs.
Ils éditent une newsletter et possèdent deux websites.
Ils produisent des traductions en français et en flamand mais lance aussi parfois des actions d'information ponctuelle au centre de Bruxelles (tracts …).

- Italie : (présenté par Stefano Vaj)
L'Association Italienne Transhumaniste (AIT) existe légalement depuis 2006. Elle réunie environ 300 membres.
NB : en Italie, le transhumanisme a été pris très au sérieux, notamment grâce à la virulence de ses adversaires !
L'AIT publie une revue trimestrielle, Divenire. Elle a fait édité un livre, Il Transumanismo, qui est une collection d'articles présents sur le web (une cinquantaine !).
Elle s'est dotée d'un conseil scientifique et d'un comité de rédaction.
Elle est régulièrement présente dans les média et bien présente sur le web (12 à 15 blogs parlent du transhumanisme en Italie).
Par contre, l'AIT affirme ne jamais avoir compté plus d'une douzaine de membres très actifs.

- Royaume-Uni : (présenté par David Wood)
Des rencontres IRL sont organisées très régulièrement, notamment à Londres, auxquelles participent en général plus d'une quarantaine de personnes régulières, à quoi il faut ajouter environ 200 membres qui viennent de temps en temps.
Néanmoins, jusqu'à ce jour, il n'y a pas d'organisation légale et structurée.
Il existe un groupe d'écriture, sorte de comité de rédaction, ainsi qu'un genre de "government bill".
La mailing list de Extrobritannia est très active.

- Suède : (présenté par Anders Sandberg)
Une association est connue et a été active depuis 1993 (!), mais en ce moment elle est au point mort.
Elle a été relayée par un activisme individuel.
Il y a eu, en Suède, beaucoup de réaction autour de la création du Singularity Institute.
Il est aussi question de l'implication de la société Ericsson en faveur de projets H+ …
Il existe aussi un intérêt pour la Cryonique dans certains cercles dirigeants, voire gouvernementaux …

- Espagne : (présenté par Giulo Prisco)
En Espagne, il n'y a pas d'organisation H+ (mais il y en a une très active au Venezuela !)
Il existe un intérêt, mais pas autour du terme "Transhumanisme"
Au moins un webzine a dominante scientifique est Transhumaniste de facto
Ils entretiennent par ailleurs des liens avec l'association française Automates Intelligents.

- Russie : (présenté par Danila Medvedev)
Le RTD (Russia's Transhumanist Movement) existe depuis 2003. Ils compteraient près de 2000 membres à travers la Russie !
Ils organisent un séminaire mensuel.
Ils possèdent un site web très complet (http://www.transhumanism-russia.ru/) accessible en anglais …
Ils sont très actifs dans la Cryonique.


(A suivre …)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: 1er sommet des organisations transhumanistes européennes (Cpt-rendu : 1ère partie)   Mer 25 Nov - 22:42

Merci Marc pour ce bref résumé =)

Ça ne m'étonne pas que l'Italie soit aussi au point par rapport à la question transhumaniste. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser au manifeste du Futurisme en lisant le nom Il Transhumanismo.
Cela ne m'étonne pas non plus que des pays comme le Venezuela soit porté sur la question, d'ailleurs je suis très curieux de savoir où en sommes des pays comme la Chine ou la Corée (où une charte du droit du robot a été rédigée il y a quelques années)

Juste une question par rapport à technoprog, est ce que la campagne d'adhésion annoncée bientôt, signifie également le lancement de l'association où faudrait-il attendre encore un moment (le temps de réunir des membres tout ça) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: 2) Institutions européennes et intérêt pour la convergence technologique   Mer 25 Nov - 23:30

Compte-rendu, du 1er sommet des organisations transhumanistes européennes de Milan (Suite.)

2) Institutions européennes et intérêt pour la convergence technologique :

De par sa situation professionnelle, Miriam Leis (GTA), (elle travaille dans un institut de prospective néerlandais qui bosse sans cesse avec Bruxelles et Strasbourg), est en mesure de nous informer sur ce qu'elle perçoit des orientations et des demandes des institutions européennes concernant les technologies NBIC.
Non seulement elle constate que la Commission ou le Parlement européen sont en général plus ouverts que nos instances nationales, mais il lui arrive assez fréquemment de rencontrer des personnes qui, sans prononcer clairement le mot, sont transhumanistes sans le dire. Elle même, si elle évite de l'utiliser ouvertement, ne fait pas mystère de son engagement, sans que cela lui pose le moindre problème.
En tout cas, il est avéré que l'Europe se préoccupe déjà depuis quelques années non seulement de la convergence technologique (Rapport NBIC européen) mais également des hypothèses de "l'augmentation humaine" (colloques divers sur le "human enhancement").

C'est notamment en direction de ces institutions qu'il nous a donc paru judicieux de nous organiser à l'échelle du sous continent.
Afin de tenir un discours cohérent, représentant d'un Transhumanisme européen qui pourra être considéré comme un interlocuteur valable, il nous paraît nécessaire de disposer d'une structure coordinatrice et d'organes d'expression idoines.
D'où les propositions qui avaient émergées dés avant la réunion de Milan :
- Sommet des organisations H+ européennes (proposé M. Leis)
- Think Tank H+ européen (proposé par l'AFT)
- Site web européen (proposé par S. Vaj et R. Campa)

Il a enfin été fait remarquer que, si la bataille pour les idées du Transhumanisme auprès des institutions européennes étaient loin d'être gagnée, il existait une opportunité. En effet, dans une époque de changement de l'ordre global (on pense notamment à l'affaiblissement relatif des Etats-Unis et à la montée en puissance de la Chine, voire de l'Inde), Il existe, au moins chez certains dirigeants européens, une volonté de retrouver quelque chose de la créativité et du dynamisme que l'Europe possédait il y a 2 ou 3 siècles (dixit à peu près Giulio Prisco). Motivés entre autre par la crainte de se retrouver dépassés par les puissances asiatiques, nos responsables politiques pourraient ainsi être prêts à encourager la recherche scientifique dans le domaine de la convergence technologique et au-delà, qui sait, à prêter une oreille au questionnement transhumaniste …

(A suivre …)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: 1er sommet des organisations transhumanistes européennes (Cpt-rendu : 1ère partie)   Ven 27 Nov - 23:42

Citation :
Janus a écrit:
[…]la Corée (où une charte du droit du robot a été rédigée il y a quelques années)
Salut Janus,
As-tu des références ? Ca m'intéresse :-)
J'ai lu ça dans Demain le posthumain, de Jean Michel Besnier (que je conseille absolument, au passage) comme je l'ai prêté à un ami, je ne peux pas te dire les références exactes, mais voilà ce que j'ai trouvé en cherchant un peu sur Gogole: http://www.generation-nt.com/coree-sud-charte-ethique-humanite-robots-actualite-22763.html

Citation :
faire des choses passionnantes comme … demander des subventions
Est ce qu'on aura aussi à contacter des entreprises pour leur proposer de sponsoriser nos actions? Si, c'est le cas, faudrait commencer la chasse aux entreprises très portées sur les technologies de l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: 1er sommet des organisations transhumanistes européennes (Cpt-rendu : 1ère partie)   Sam 28 Nov - 13:57

Janus a écrit:

J'ai lu ça dans Demain le posthumain, de Jean Michel Besnier (que je conseille absolument, au passage) comme je l'ai prêté à un ami, je ne peux pas te dire les références exactes, mais voilà ce que j'ai trouvé en cherchant un peu sur Gogole […]
Merci. J'ai pas encore trouvé le temps de le lire celui-là. Mais vu la place de Besnier en France, il faut sans doute pas le rater.

Citation :
Est ce qu'on aura aussi à contacter des entreprises pour leur proposer de sponsoriser nos actions? Si, c'est le cas, faudrait commencer la chasse aux entreprises très portées sur les technologies de l'avenir.
Sans doute, mais il me semble nécessaire de commencer par bien identifier nos projets, afin d'aller vers des sponsors ou des subventionneurs éventuels avec en poche un discours solide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: 1er sommet des organisations transhumanistes européennes - part. 3   Sam 28 Nov - 14:06

Compte-rendu, du 1er sommet des organisations transhumanistes européennes de Milan (Suite.)

3) Réflexions sur l'état de nos compétences, moyens et ressources :

Ce point avait notamment était soulevé lors de la préparation par l'association russe (RTD, Danila Medvedev & Valerija Pride). Ils insistaient notamment pour que nous menions une réflexion sur l'adéquation entre les ressources à mettre en œuvre et la phase de développement où pouvait en être chaque organisation. Malheureusement, j'avoue que je n'ai guère compris l'intervention de Danila sur Skype lors du meeting de Milan (mauvaise retransmission sur PC et mon anglais par trop défectueux :-( De plus, je n'arrive pas à ouvrir sur mon Mac les docs PPT que celui-ci a chargé sur l'EuroGroupe. Stéphane pourra-t-il faire quelque chose ?)

Il n'en reste pas moins quelques idées avancées samedi dernier :

* Si certaines des personnes de l'Eurogroupe avaient exprimé une préférence pour un fonctionnement en ligne, la quasi totalité des présents, évidemment, ont confirmé leur attachement à la pratique des rencontres IRL. Pour des raisons peut-être davantage psychologiques que techniques, cela nous semble un facteur de dynamisation de notre action.
De manière implicite, il était entendu tout le long de la journée que cette rencontre ne serait pas la dernière et, logiquement, nous nous sommes quitté sur un prochain rendez-vous.

* Un autre point essentiel est la constatation que, pour tout le monde, quel que soit le niveau de développement de nos organisations, la ressource la plus précieuse demeure à ce jour la ressource humaine. Même à 300, 600, 1.000 ou 2.000 membres, il continue d'être primordial de recruter, d'inciter à la participation. D'où l'importance de l'animation des réseaux sociaux (blogs, fora, listes de discussions …). A l'échelle qui est la notre pour l'instant, un affaiblissement de cette activité peut facilement se traduire par une disparition pure et simple d'une organisation.

* Un autre point souligné est l'importance de notre capacité à adapter notre vocabulaire, nos arguments, notre image externe éventuellement, à nos différents public. Il faut être capable de "changer de chapeau" selon les circonstances (A. Sandberg). L'utilisation du terme "Transhumanisme" par exemple, peut-être escamotée si besoin au profit de "augmentation humaine", ou encore "convergence technologique", ou au contraire mise en avant. Mais il ne s'agit pas de se quereller sur ce genre de terme. Il suffit de les utiliser à bon escient, sans perdre le fond.

* Une ressource dont nous disposons en abondance sont justement les arguments de fond. Un constat répété à Milan est celui de la pertinence de notre discours. C'est peut-être la force essentielle du mouvement transhumaniste que d'être basé sur une pensée d'essence philosophique et scientifique, rationnelle et matérialiste forte. Dans les débats contradictoires, dans les disputatio avec nos adversaires bio-luddites ou bio-conservateurs, la réflexion transhumaniste semble difficilement prise en défaut.
Notamment, il faut ne pas hésiter à utiliser l'argument de l'allongement possible de la durée de vie. Celui-ci peut-être présenté comme un argument quasi "pascalien", un argument du "pari". Refuser de parier (comprendre notamment : investir financièrement), ou parier contre, n'est-ce pas tout perdre par avance. Par contre, qu'avons-nous à perdre en pariant sur cette possibilité de vie considérablement plus longue ?
Enfin, un autre élément de fond qui a été souligné est celui de l'aspect essentiellement "révolutionnaire" du Transhumanisme, dans le sens où ce mouvement d'idées remet radicalement en question certaines des vérités établies par les pensées encore dominantes aujourd'hui dans beaucoup, sinon pratiquement toutes les cultures et toutes les civilisations : sacralité du vivant, fixité de la nature humaine, divinisation de la Nature … Il faut garder à l'esprit l'importance des bouleversements de mentalité exigés.

* En terme de ressources, je signale également qu'il ne faudra pas hésiter à solliciter nos partenaires transhumanistes européens dans la perspective des futures manifestations organisées en France. Plusieurs de leurs cadres, parfaitement francophones, pourront sans doute venir nous faire profiter de leur expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er sommet des organisations transhumanistes européennes (Cpt-rendu : 1ère partie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
1er sommet des organisations transhumanistes européennes (Cpt-rendu : 1ère partie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conformité aux normes françaises et européennes
» ventes d'or des banques centrales européennes , exercice sept 2010-sept 2011
» ~~Livre des Armes d'Hast Européennes~~ (SIEGFILD)
» vente or des banques centrales européennes/ exercice sept 2006-sept 2007
» ventes d'or des banques centrales de l'eurosystéme, bilan depuis 2004

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Actualités :: Conférences et rencontres-
Sauter vers: